Avertir le modérateur

07/06/2019

FRAUDE D'ETAT: AUX GRANDS DEMOCRATES, LA MEDIACRATIE RECONNAISSANTE.

RésistancePoing.jpgLe 26 mai dernier avait lieu les élections européennes pour désigner au parlement européen les représentants de chaque pays composant l'UE . Qu'on m'explique où est l'esprit européen dans cet attelage? Passons...

Depuis ce jour, la médiacratie ne cesse de bavasser sur qui a perdu qui a gagné,  en comparant ces résultats à ceux des élections présidentielles ce qui dénote l'incompétence crasse et manipulatrice des nos journalistes et autres experts autoproclamés!

Les sondages sont les boules de cristal du XXIème siècle, ils manipulent l'opinion et sont l'ennemi de la démocratie.

Le 26 mai a eu lieu en France par les représentants de l’État, garants de la démocratie,  une fraude électorale à grande échelle contre le Parti Animaliste.

Voici ce qu'il dénonce: «..On a également reçu des centaines de signalements d'irrégularités, nos bulletins n'étaient pas dans tous les bureaux de vote alors qu'on les avait faits imprimer. Dans l'Hérault, par exemple, ils n'ont été livrés que dans 21 communes sur 343. Les préfectures ont été défaillantes, les maries pareils avec des bulletins qui restaient dans les cartons. On a un goût amer dans la bouche, c'est un problème démocratique. »

Les médias n'ont pas jugé cela suffisamment grave et scandaleux pour en faire un sujet !

Les règles édictées par nos élus au pouvoir sur le temps d'antenne des partis lors d'une campagne électorale que le CSA est censé faire respecter sont déjà antidémocratiques. Qui comprend ces critères qui sont un mélange de résultats d'élections précédentes, de sondages et de doigt mouillé ? Critères qui ne sont pas respectés au demeurant ou détournés; un passage au 20h ne peut pas avoir la même importance qu'un entretien à une émission fourre tout à 7h ou minuit. Qui peut nier que participer aux débats organisés par France2, BFMTV ou LCI influe sur le résultat de l'élection ? Comment un candidat dont le parti n'a pas assez d'argent pour éditer des professions de foi voire des bulletins de vote peut-il se faire élire? La plupart des gens n'ont que la télévision ou la radio pour se faire une opinion et le parti animaliste a été doublement pénalisé puisqu'un grand nombre d'occupants d'EHPAD sont sensibles à la condition animale. Combien n'ont même pas su que ce parti existe?

Ho bien sûr tout le monde a remarqué le score inattendu du Parti Animaliste tout en oubliant de préciser que si la France était une démocratie ce score aurait été largement supérieur. Le Parti Animaliste a porté plainte mais le mal est fait.

En médiacratie les médias font la loi , en médiacratie les médias font les rois.

RomainDesbois

 

01/10/2012

ABSTENTION, PIEGE A CONS !

27.jpgDans la vie, il y a ce que l'on souhaiterait et ce qui est.

Il en va de même pour le système électoral et l'erreur des abstentionnistes est de penser que ne pas participer "à la mascarade" changera les choses. Au delà du poujadisme récurant, du "tous pourris" ou du "tous les mêmes", il est bon de rappeler les règles.

En France, ne sont comptés que les suffrages exprimés, écartant du calcul le vote blanc, le vote nul, l'abstention et les électeurs non inscrits sur les listes électorales. L'élection est validée même si un seul électeur s'est exprimé.

En pratique, ne pas voter conforte les partis hégémoniques. Comme dans une partie de carte, le gagnant rafle la mise, y compris les jetons ou l'argent joués par les participants qui se sont couchés en cours de partie. S'abstenir revient à voter pour le gagnant.

Aux dernières présidentielles , les 10 millions d'abstentionnistes du premier tour ont fait quasiment jeu égal avec les deux candidats arrivés en tête; leur permettant de passer au deuxième tour. Aux dernières régionales 53,6% des électeurs se sont abstenus, maintenant ainsi les deux partis hégémoniques PS et UMP à la tête de toutes les régions françaises.  Il aurait suffit que les abstentionnistes votent contre les partis au pouvoir et on peut supposer que c'est ce qu'ils auraient fait majoritairement, pour que toutes les régions changent de main!

Assurément cela aurait fait bien plus de bruit! Je vous fiche mon billet que l'on en parlerait encore.

Autre point important: voter même pour un "petit" parti, c'est donner accès aux médias.  Il ne faut pas s'étonner que l'on n'entende plus pendant cinq ans ceux qui auront fait quelques pour cents. C'est déplorable mais c'est ainsi.

 

Règle du pourcentage.

Lorsque 100% des électeurs votent, chaque voix compte pour une; si 50% des électeurs s'abstiennent, votent blanc ou nul, chaque voix valablement exprimée compte double !

 

Pas de choix.

Si l'on compare sur les points communs des candidats, de leurs idées et de leur programme, alors oui, ils sont tous semblables. La comparaison doit donc se faire sur les divergences. Impossible de ne pas en trouver.

Faire la liste des sujets sur lesquels vous êtes pour et sur lesquels vous êtes contre pour chaque candidat.

- Pour ou contre le nucléaire

- Pour ou contre la corrida

- Pour ou contre la retraite à 60 ans

- Pour ou contre l'euro

- Pour ou contre la proportionnelle

- Pour ou contre l'immigration

- Etc...

A chacun de décider quel est le point non négociable. Il est impossible de justifier son abstention par un manque de choix. Il y aura toujours une différence entre deux personnes, fut-elle infime.

C'est comme au restaurant dont la carte proposée ne vous tente pas trop. Allez-vous laisser les autres convives choisir ce que vous allez manger au risque de devoir avaler un plat que vous détestez ou allez-vous choisir quelque chose que vous aimer même si ce n'est pas ce que vous aviez envie de manger en entrant ?

 

Tous pourris, tous les mêmes

Prenons l'exemple des dernières présidentielles.

Si votre critère était l'honnêteté, l'incorruptibilité, vous aviez Eva Joly.

Si votre critère était de ne pas voter pour un riche, vous aviez Cheminade, Poutout, Artaud, Joly, Dupont-Aignan.

Si la proportionnelle est votre combat, vous aviez, Joly, LePen, etc...

Si vous étiez contre la réforme Fillon, vous aviez Mélenchon, Joly, LePen, etc...

 

Ils ne tiennent pas leurs promesses

Admettons d'abord qu'il arrive que ce soit heureux qu'ils ne tiennent pas toutes leurs promesses. Sinon nous aurions des fonds de pension en France aujourd'hui.

Mais comment espérer que les choses se fassent si on laisse élire quelqu'un qui ne s'est pas engagé de faire ce que vous souhaitez. Il sera bien difficile d'obtenir l'interdiction des cornichons si l'élu est pour.

 

Ne vous méprenez pas! Je suis contre le vote obligatoire. Par contre, il est inadmissible qu'un élu puisse s'abstenir lors du vote des lois, dans le cadre de sa fonction. Lorsque l'on est élu, on se doit de prendre position, sinon on laisse sa place.

Mon intéret serait de vous conseiller l'abstention, étant bien convaincu que vous tous êtes très éloignés de mes idées.

Je ne peux m'en satisfaire.

S'il vous plaît, ne soyons pas les idiots utiles des anti-démocrates. Au jeu de l'abstention, ils ont toujours gagné l'élection.

Romain Desbois