Avertir le modérateur

18/02/2010

ICI, ILS NE PEUVENT S'EMBRASSER!

En France, le pays où il fait bon vivre, deux homos peuvent-ils s'embrasser dans la rue? Et quand cet espace public est le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris, monument appartenant à l'Etat depuis sa séparation de l'église? Cent ans, ça passe vite! Et ce n'est pas suffisant pour certains qui croient qu'en France ce qui n'est pas illégal est autorisé comme pour certains croyants qui pensent que l'espace public leur appartient et qu'ils peuvent y faire la loi.

Le 14 février dernier, de méchants provocateurs souhaitaient manifester sur le parvis du symbole de la religion d'amour par excellence. Ce "Kiss-in" avait pour but, en ce jour de Saint Valentin, de lutter contre l'homophobie et de questionner la religion catholique.


kiss-in a notre dame de paris caroline fourest 14 fevr 2010

Mais aussi bien la préfecture de police que les nervis de la croix en ont décidé autrement. La sacro-sainte alliance du sabre et du goupillon en somme. Les uns comme les autres avaient sommé ceux-là de faire leurs cochonneries ailleurs. De ceux là il en fut qui s'accrochèrent et voulurent porter ce message d'amour. Il fallait un sacré coeur pour oser braver les portefaix.



A l'heure où tout voile semble suspect de violer la laïcité, pas grand monde ne semble dérangé de l'accaparement de l'espace public par des religions. Point d'élu, ni de commission parlementaire pour mettre fin à cette violation de la république! Aussi silencieux qu'un baiser entre deux poissons. Ce n'est pas le premier coup d'essai d'ailleurs, y a récidive votre honneur!


En mars 2009 déjà

"Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance."N.Sarkozy

La radicalité, le sacrifice de sa vie, le charisme d'un engagement porté par l'espérance, beaucoup d'homos ont au moins l'un des trois Monsieur le Président. Souvent pas par choix mais contraints. Juste pour pouvoir exister.