Avertir le modérateur

22/12/2008

LE PERE NOEL EST EN OR DUR

Autruche.jpgJ'accepte que nos impôts servent à renflouer les magouilles des banquiers et leur permettent de continuer à gagner pour certains plus de 100 000 € par mois. Lire

J'accepte que l'on trouve des centaines de milliards d'euros de lignes de crédits alors que les caisses sont vides pour loger les pauvres pendant que trois villes d'île de France se portent candidates pour offrir des milliers d'hectares à un circuit de Formule 1 . Lire

J'accepte de servir de caution pour les banques sans que l'on n'ait demandé mon avis et ce sans contre partie. Lire

J'accepte que nos impôts servent à payer 6 milliards d'euros par an des charges sociales à la place de ceux qui fontc est pas ma faute à moi.jpg des heures supplémentaires et à la place des entreprises qui profitent pour ne pas embaucher. Lire

J'accepte que 200 millions d'euros de nos impôts aient servi de bonus pour acheter des voitures diesel, augmentant le taux de fines particules hautement cancérigènes dans l'air, dont les enfants sont les premières victimes. Lire

J'accepte que l'Etat donne 400 millions d'euros pour financer la recherche sur les voitures propres alors que cela fait au moins quinze ans que Renault et Peugeot les fabriquent en Amérique Latine (ex Renault FLex) et refusent de les vendre en Europe. Voir

ARGENT003.jpgJ'accepte que les cents traders les mieux payés puissent toucher ensemble, en 2007, 600 milliards de dollars! (240 milliards d'euros), soit le salaire de 120 millions de personnes à 2 000 euros charges comprises. SOIT DIX MILLIONS D'EMPLOIS. Lire

J'accepte que l'on importe 60% du bio consommé en France, alors que l'on subventionne l'élevage et l'agriculture1984foule senti(ton)mentale.jpg intensive comme j'accepte qu'en France 1,3 million d'hectares de terres cultivables soient en friches, friches subventionnées par Bruxelles et donc par nos impôts. Lire

J'accepte que l'Etat, l'Union Européenne utilisent nos impôts pour maintenir élevés les prix de la viande, puis dépensent nos impôts pour inciter les gens à acheter cette viande (veau-tez c'est voter comme des veaux?) et donc j'accepte de payer ma viande à mon boucher alors que je l'ai déjà payée trois fois. Lire

J'accepte que l'Etat subventionne l'exportation, truquant ainsi la balance commerciale, qui fait que sur les marchés d'Afrique les poulets français congelés sont vendus moins chers que l'élevage local, jetant ainsi les éleveurs autochtones dans la misère. Lire

J'accepte qu'Emmaus revende à vil prix sur les marchés des pays pauvres les vêtements neufs que je leur ai donné, fabricant ainsi des pauvres parmi les fabricants de vêtements locaux. Lire

J'accepte que l'argent de la recherche serve à soutenir le foie gras Lire, à soutenir le commerce de la fourrure Lire.

J'accepte que l'argent de la recherche serve à maintenir des méthodes expérimentales obsolètes et dont l'extrapolation à l'homme est de fait non scientifiques Lire

ecouter et entendre.jpgJ'accepte que mes impôts servent tous les ans à boucher le trou de la Coface, équivalent du trou de la sécu selon M. David, président de la Coface (BFM 2007), argent qui a servi entre autres à payer à Dassault les Mirages fournis à Saddam Hussein et qui n'ont jamais été payés par l'Irak. Lire

J'accepte enfin de donner au Téléthon, Sidathon, Restothon, Sarkothon et autres michethons, l'Etat ayant tellement d'autres chats à nourrir.

111b.jpg