Avertir le modérateur

14/12/2018

POUVOIR D'ACHAT: 17 MESURES POUR L'AMELIORER

chariot 00.jpg

Comme je n'ai pas fait l'ENA vous trouverez peut-être que mes solutions sont inédites voire surprenantes dont certaines non seulement ne coûtent rien mais sont plus économes que ce que nos experts éconocastes nous pondent .

Débattons-en si vous le souhaitez.

 - Remplacer la caution locative par une assurance loyer impayé souscrite par le propriétaire (rappel: cet argent détenu par le propriétaire appartient au locataire)

- Remplacer la TVA par une taxe kilométrique progressive afin de lutter contre les délocalisations et favoriser la production locale

 - Versement automatique le 1er du mois des pensions alimentaires

- Afficher le prix d'achat producteur à côté du prix de vente. (dissuasif, on peut espérer que le commerçant n'osera pas afficher 120€ une paire de chaussures achetée 4,50€ au Rana Plaza ou vendre des cerises à 9,50€ le kilo achetées au producteur 60cts)

- Remplacer les demi-parts fiscales par une somme fixe par enfant, la même pour tous les foyers quels que soient les revenus (actuellement l'Etat favorise les enfants de riches)

- Défiscaliser la CSG et interdire toutes taxes sur les taxes

- Pouvoir choisir la date de paiement des loyers et factures entre le 1er et le 15 du mois (pour éviter de devoir bloquer une partie des revenus du mois précédent ou jouer avec les agios lorsque le salaire ou la retraite tombe après les factures)

- Payer les retraites à échoir et non plus à terme échu (cet argent on a déjà cotisé pour le toucher, aucune raison d'attendre)

- Renchérir les heures supplémentaires afin qu'elles soient moins intéressantes que d'embaucher pour un employeur.

- Augmenter les salaires non plus en pourcentage mais en somme fixe , la même pour tous. (le pourcentage profite aux plus gros salaires augmentant l'écart)

- Fixer la règle qu'un salarié ne peut pas gagner en salaire plus de X fois le SMIC (à déterminer). Ainsi les plus gros salaires seront tentés de demander l'augmentation du SMIC s'ils veulent être augmentés.

- Imposer les entreprises sur les bénéfices et non plus sur le chiffre d'affaire, de façon progressive afin de ne pas les spolier

- Autoriser à rouler à l'huile végétale pour les moteurs diesel et à l'alcool pour les moteurs essence

- Rembourser le kit de conversion à l'éthanol et l'imposer aux constructeurs pour les véhicules neufs (coût bien moindre que les 6000€ de prime pour l'achat d'un véhicule)

- Mettre en place le système d'échange de batteries "Better Place" pour les véhicules électriques. (les bornes ne sont pas une solution satisfaisante alors que l'Etat dépense des centaines de millions dans leur installation)

- Mettre d'office les camions sur les rails comme en Suisse et en Autriche (les routes coûtent 7,5 fois plus chères à construire et à entretenir du fait qu'on autorise les camions à rouler dessus)

- Imposer une règle du nombre d'emplois maximum par commune (par exemple deux emplois par habitant) afin que les emplois ne soient plus concentrés aux même endroits (les entreprises déjà implantées ne seront pas impactées). Cette mesure dont l'effet est à moyen et long terme à pour but de rapprocher les lieux de travail des lieux de vie, ce qui aura un impact positif sur la ruralité, les temps de transport des salariés, sur la pollution de l'air, sur le prix du foncier et des impôts locaux.

18/06/2008

QU'ON NOUS FOOT LA PAIX

1683114608.jpgCinquante millions d'euros chacune, TF1 et M6 n'ont pas hésité pour obtenir les droits de retransmission de l'Euro2008. D'après les responsables de M6, ce n'est pas rentable. D'ailleurs, les matches de samedi et de dimanche n'ont pas été en tête des audiences selon Médiamétrie. Pourquoi nous faire croire alors que cela intéresse tout le monde au point que cela fasse la une des JT?

A 120 000 euros les 30 secondes de pub (200 000 euros si les Français allaient en finale), TF1 comptait bien se renflouer. La question est: sur le dos de qui? A l'heure où tout le monde s'inquiète sur le pouvoir d'achat et la hausse des prix, personne ne voit le poids de la pub dans le chariot de courses.

A plus d'un milliard d'euros de droits de retransmission récoltés, la seule a être gagnante dans l'affaire est la Ligue de Football. Mais j'oublie les joueurs dont l'esprit sportif se borne aux cachets de pub, vendus à des produits dont souvent la fabrication respecte d'autres règles beaucoup moins éthiques.

19/04/2008

L'ARNAQUE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES EXONEREES

D'après Didier Migaud, président de la commission des Finances, l'exonération des heures supplémentaires coûtera 4,1 milliards d'euros par an.

Certes cela profite à ceux qui feront des heures supplémentaires (si on leur en donne la possibilité) mais surtout aux entreprises. Au delà de l'effet d'aubaine, elles trouveront plus avantageux financièrement de faire faire des heures supplémentaires à ceux qui ont déjà du travail plutôt que d'embaucher. Tout le contraire de ce qu'il faudrait faire pour lutter contre le chômage.

Mais l'arnaque est ailleurs. Puisque ces heures sont exonérées, il y a un manque à gagner pour les caisses de retraites, de chômage et de sécurité sociale. Heureusement l'Etat s'est engagé à compenser ce trou. D'ou les 4,1 milliards d'euros. Mais le fera-t-il?

Ce sont donc les contribuables qui payeront ce cadeau fiscal. Ce qui revient à payer deux fois ses cotisations sociales; celles sur votre salaire et les cotisations sociales, salariales et patronales, de ceux qui feront des heures supplémentaires.

Si on rajoute que ces heures supp ne sont pas imposables rendant, pour certains, l'impôt sur le revenu dégressif (plus tu gagnes moins tu payes), on ne peut que saluer l'artiste.

Quand le gouvernement nous exhorte à travailler plus pour gagner plus, il nous dit clairement que les salaires n'augmenteront pas. Tout ce beau discours sur le pouvoir d'achat est du bluff. Le pouvoir d'achat se compare à travail égal.

Quand l'Etat propose à la police qui croule sous les heures supplémentaires de leur payer à moitié prix ou considère que 12 heures de travail correspond à une demie journée de salaire pour les médecins urgentistes, c'est travailler plus pour gagner moins. C'est même de l'exploitation.

Je propose que les heures de travail de nuit, du dimanche et des jours fériés soient payées double (y compris pour les agents du service public et les fonctionnaires).

Je propose que les heures supplémentaires soient payées 50% de plus et que les charges soient majorées de 50%. Car il faut que l'embauche soit plus intéressante pour l'employeur. Et puisque notre systême social est basé sur la solidarité, il est équitable que ceux qui travaillent plus cotisent plus pour ceux qui ne trouvent pas de travail.

 

Romain Desbois