Avertir le modérateur

14/12/2018

POUVOIR D'ACHAT: 17 MESURES POUR L'AMELIORER

chariot 00.jpg

Comme je n'ai pas fait l'ENA vous trouverez peut-être que mes solutions sont inédites voire surprenantes dont certaines non seulement ne coûtent rien mais sont plus économes que ce que nos experts éconocastes nous pondent .

Débattons-en si vous le souhaitez.

 - Remplacer la caution locative par une assurance loyer impayé souscrite par le propriétaire (rappel: cet argent détenu par le propriétaire appartient au locataire)

- Remplacer la TVA par une taxe kilométrique progressive afin de lutter contre les délocalisations et favoriser la production locale

 - Versement automatique le 1er du mois des pensions alimentaires

- Afficher le prix d'achat producteur à côté du prix de vente. (dissuasif, on peut espérer que le commerçant n'osera pas afficher 120€ une paire de chaussures achetée 4,50€ au Rana Plaza ou vendre des cerises à 9,50€ le kilo achetées au producteur 60cts)

- Remplacer les demi-parts fiscales par une somme fixe par enfant, la même pour tous les foyers quels que soient les revenus (actuellement l'Etat favorise les enfants de riches)

- Défiscaliser la CSG et interdire toutes taxes sur les taxes

- Pouvoir choisir la date de paiement des loyers et factures entre le 1er et le 15 du mois (pour éviter de devoir bloquer une partie des revenus du mois précédent ou jouer avec les agios lorsque le salaire ou la retraite tombe après les factures)

- Payer les retraites à échoir et non plus à terme échu (cet argent on a déjà cotisé pour le toucher, aucune raison d'attendre)

- Renchérir les heures supplémentaires afin qu'elles soient moins intéressantes que d'embaucher pour un employeur.

- Augmenter les salaires non plus en pourcentage mais en somme fixe , la même pour tous. (le pourcentage profite aux plus gros salaires augmentant l'écart)

- Fixer la règle qu'un salarié ne peut pas gagner en salaire plus de X fois le SMIC (à déterminer). Ainsi les plus gros salaires seront tentés de demander l'augmentation du SMIC s'ils veulent être augmentés.

- Imposer les entreprises sur les bénéfices et non plus sur le chiffre d'affaire, de façon progressive afin de ne pas les spolier

- Autoriser à rouler à l'huile végétale pour les moteurs diesel et à l'alcool pour les moteurs essence

- Rembourser le kit de conversion à l'éthanol et l'imposer aux constructeurs pour les véhicules neufs (coût bien moindre que les 6000€ de prime pour l'achat d'un véhicule)

- Mettre en place le système d'échange de batteries "Better Place" pour les véhicules électriques. (les bornes ne sont pas une solution satisfaisante alors que l'Etat dépense des centaines de millions dans leur installation)

- Mettre d'office les camions sur les rails comme en Suisse et en Autriche (les routes coûtent 7,5 fois plus chères à construire et à entretenir du fait qu'on autorise les camions à rouler dessus)

- Imposer une règle du nombre d'emplois maximum par commune (par exemple deux emplois par habitant) afin que les emplois ne soient plus concentrés aux même endroits (les entreprises déjà implantées ne seront pas impactées). Cette mesure dont l'effet est à moyen et long terme à pour but de rapprocher les lieux de travail des lieux de vie, ce qui aura un impact positif sur la ruralité, les temps de transport des salariés, sur la pollution de l'air, sur le prix du foncier et des impôts locaux.

12/12/2012

UNE CAISSE POUR LES PENSIONS ALIMENTAIRES

Nombreuses sont les femmes qui n'arrivent pas à percevoir la pension alimentaire des enfants dont elles ont la garde.

Source de conflits aboutissant quelquefois à des violences voire des homicides, plus généralement cela plonge les familles dans la plus extrême précarité.

De plus cela engorge la justice de procès répétitifs pourtant facilement évitables.

Je propose de créer un intermédiaire entre les parties : une Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires (CCPA)

 

FONCTIONNEMENT

1 Dés que la pension alimentaire est fixée, le parent payeur verse son dû à la CCPA, tout retard est assujetti à des intérêts.

2 Le parent "bénéficiaire" reçoit son dû de la CCPA à la date fixée, même si le parent payeur a du retard.

En déconnectant le paiement du versement, on garantit l’application de la loi tout en supprimant la quasi totalité des litiges et du stress liés au côté aléatoire du système actuel.

De plus, cela permet au parent payeur d’avoir du retard dans ses versements, sans culpabiliser ni recevoir l’opprobre, en lui permettant de gérer des impondérables financiers temporaires et sans pénaliser financièrement ses enfants et l’autre parent.

 

FINANCEMENT DU FONCTIONNEMENT DE LA CCPA

Au démarrage l’Etat finance la différence liée aux retards par un prêt sur l’honneur; retards qui devraient être moindres qu’actuellement (parions que les mauvais payeurs oseront moins affronter la CCPA que le parent de leurs enfants).

Ensuite le financement du fonctionnement pourrait être assuré par exemple:

  • Par les intérêts liés aux retards
  • Par les fonds de secours devenus obsolètes
  • Par les économies réalisées par la justice.
  • Par le fond de solidarité de la caisse des allocations familiales.

CONCLUSION

Facile à mettre en place, peu coûteuse en gestion, la Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires avantage toutes les parties concernées tout en rendant un peu de sérénité dans les conflits familiaux.

Si en plus l’Etat, la Justice y trouvent financièrement leur compte, qu’attendons-nous !

 

RomainDesbois

14/04/08 

Ci-joint une toute récente émission sur LCP, du 11/12/12, qui ne fait que confirmer l'utilité de cette mesure:

http://www.dailymotion.com/video/xvujnh_ca-vous-regarde-l...