Avertir le modérateur

02/10/2012

SOHANE, DIX ANS. DEJA !

Vitry sur Seine :Stèle en hommage  à Sohane BenzianeMourir au XXIème siècle, en France; à 17 ans.

Sohane, un prénom que j'ai découvert en même temps que le drame qui t'a frappée. Un prénom que je n'oublierai jamais. Sohane, tu es devenue pour moi l'image de la femme martyre, l'emblème du combat contre tous les obscurantistes. Tu es ma Jeanne d'Arc républicaine.

Morte dans un local poubelle, brulée vive par un macho de bazar qui n'avait que la posséssion de ta personne comme tableau de chasse, comme fierté. Un petit coq de banlieue qui pense que pour être un mec , un vrai, il faut montrer sa force contre les plus faibles. Femme ou chien, son comportement est le même. Lâche parmi les lâches.

Tu voulais juste aller voir une copine, dans l'immeuble d'en face. Quoi de plus banal pour une jeune de nos jours, en France. EN FRANCE !!!!!!

Le lieu de ta mort n'est pas devenu pélerinage, l'on vient de raser l'immeuble, comme pour mieux t'oublier. Comme pour mieux oublier nos propres lâchetés quotidiennes.

Peu après ta mort , une stèle a été placée au pied de l'immeuble. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'elle soit saccagée. Ultime offense à ton innocence, ultime négation de ton être, de tes souffrances, de ta féminité, de ton humanité, de ton existence.

Ta famille a dû quitter la ville, harcelée par les clones de ton assassin, comme si c'était toi la coupable. Inversion des mots , perversion des valeurs. Ultime violence !

Dix ans plus tard, l'actualité nous rappelle que rien n'a changé, que les jeunes coqs ont transmis leur graine de tarés. Qu'avons nous fait de ton martyre ? Rien.

Sohane Benziane, je ne te connaissais pas, pas plus que ta ville où je n'ai jamais pu aller depuis, malgré la promesse que je m'étais fait. Trop frais, trop dur, trop de colère !

Sohane, y aura-t-il une rue, un pont qui portera ton nom ? Je le souhaite pour que personne n'oublie.

Pour que ta mort hante à jamais les esprits !

 

Romain Desbois

05/04/2008

UN ENFANT MEURT

698bfb509fd8b1f68c1795a0e0a1b687.jpgUn enfant de 11 mois meurt de manque de soin de ses parents et d'une bronchite mal soignée.

Le fait que ses parents sont végétaliens permet de salement en profiter pour faire des amalgames honteux.

Malgré un reportage sur le végétarisme/lisme jamais aussi détaillé à la TV,  le JT de 20H sur  France2 donne la parole à un pseudo médecin nutritionniste. Il affirme tout de go qu'un régime végétalien donné à un jeune enfant est assimilable à un mauvais traitement.

Ce procureur de l'obscurantisme se ridiculise; d'abord parceque l'enfant est mort de manque de soin et pas de carence (c'est dit dans le reportage, bien qu'il y soit rajouté aussitôt qu'il était carencé); ensuite, puisque sa mère l'allaitait, l'enfant n'était donc pas végétalien; le lait humain n'est-il pas d'origine animale?

Ne laissons pas faire cette attaque en règles qui si on n'y met pas le holà, restera dans les consciences comme un décès lié au végétarisme.

Il y a deux jours déjà à la radio, j'entendais un "médecin" de l'académie de médecine qu'à la suite d'un colloque sur le lait, ils avaient prouvé que le lait est bon pour la santé, que "C'EST LE SEUL ALIMENT QUI APPORTE DU CALCIUM" (sic).

Le végétarisme progresse, la peur du réchauffement climatique aidant. Il est donc normal que les attaques soient plus violentes.

Et puis lorsque des centaines d'enfants meurent d'avoir mangé de la viande contaminée, folle ou pas, on ne nous a pas dit que les parents avaient commis le crime de les mal nourrir?
Moi, je le dis car je le pense.