Avertir le modérateur

02/12/2009

FRANCE TON IDENTITE SE VOILE

Que veut cette horde d'exclaves, de traitres?

 

Pour qui ces ignobles entraves?

 

Français pour nous, Ha! Quel outrage!

Quels transports il doit exciter !

C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

 

 

 

Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !

 


Quoi ! ces phalanges mercenaires

Grand Dieu ! par des mains enchaînées

 

 

Nos fronts sous le joug se ploieraient


De vils despotes deviendraient

Les maîtres de nos destinées !

Tremblez, tyrans et vous perfides

L'opprobre de tous les partis

Tremblez ! vos projets parricides

 

 

 

Vont enfin recevoir leurs prix !

 

 

 


Tout est soldat pour vous combattre,

Contre vous tout prets à se battre !

 

 

 

Conduis, soutiens nos bras vengeurs

 

Bien moins jaloux de leur survivre

 

 


Que de partager leur cercueil,

Nous aurons le sublime orgueil

De les venger ou de les suivre

 

 

 

 

 

 

 

 

SURPRISE!!!!!

 

Romain Desbois

 

10/11/2009

20 ANS DANS LE MUR

36.jpgHa fallait être sur la photo !

Et faire croire qu’on y était ! Réjouissons nous, je ne vais pas pleurer sur l’empire soviétique. Bon débarras.
Vingt ans après il fallait être sur la photo. L’on commémore des combats gagnés, pour oublier ceux que l’on ne mène pas ?

D’un mur en carton l’on refait l’histoire.

Il faut apprendre la lettre de Guy Môquet à nos fistons.
Pour oublier la rue Lauriston , tout ces gens que l’on gaza ?
De ghetto en ghetto, de Varsovie à Gaza, l’on sent comme une tentation de Venise.
Comme un néopétainisme, les fleurons de l’identité française de Taittinger à Renault.
Comme en quarante camarades !
Y a 20 ans la démocratie était mure et le Tibet rit à faire voter les morts !
Les droits de l’homme sont un sport. Une secrétaire d’état rama pour qu’ils soient compatibles avec les intérêts de la France.
Faudra-t-il avant vingt ans, l’envoyer de légion décorée,
et par un prompt renfort d’un nobelisé, faire Une des Corées ?

Deux cents ans d’histoire, des coupeurs de têtes aux murs de « sans papiers »,
l’histoire sans frontières de papier oublie les murs de sang.
L’on traite les humains aujourd’hier comme l’on traite les animaux aujourd’hui dans des camps ou des labos.
Ce trait, fait de nous sans le savoir des collabos.

Deux cents ans et la chanson, histoire de mémoire, est toujours en berne.
Ca ira, les aristocrates dorment ce soir, à La Lanterne.

 

Romain Desbois

03/11/2009

Je suis FRANCAIS, moi monsieur!

beauf.jpg

Etre français c'est:
- considérer que les droits de l'humain sont compatibles avec les intérêts de la France
- voter sans qu'ensuite nos élus votent le contraire
- croire en la démocratie participative confisquée par une majorité représentant à peine 20% des électeurs.
- ne pas s'avilir à pactiser avec des dictatures, fut-elle chinoise
- défendre l'autodémination des peuples et ne pas considérer que c'est juste un problème interne comme pour le Tibet
- ne pas faire la guerre à un peuple au nom des droits de l'homme comme en Irak et en Afghanistan
- considérer que la vie d'un français ne vaut pas plus que celle d'un autre humain
- ne pas violer les droits de l'homme et particulièrement l'article 18 (voile,burqa et bermudas)
- toujours aider les plus démunis avant de privilégier les autres
- privilégier la prévention avant la guérison
- privilégier le logement avant la douche superflue
- partager plus pour travailler tous
- ne pas sauver les "bankters" avec l'argent des Français à leur détriment
- protéger et accueillir ceux qui fuient la misère et la guerre et ne pas les renvoyer sous prétexte qu'un humain devrait avoir des papiers pour avoir le droit de vivre.
- ne pas subventionner les exportations pour faire de la fausse croissance tout en créant la misère ailleurs
- prendre sa part et même au delà de toute la misère du monde
- interdire les poisons plutôt que d'engraisser les labos
- croire que la véritable liberté est la liberté de choix
- penser que "la neutralité sert toujours l'oppresseur, jamais l'opprimé" ElieWiesel
Etre Français c'est tout l'inverse de ce que fait le gvt!