Avertir le modérateur

30/07/2015

PAS DE CALAIS OU CAS DE PALAIS?

IMMIGRATION:
69.jpgLe monde marche sur la tête, schizophrénie totale!
Pendant que des milliers de gens se noient en essayant de trouver une vie meilleure hors de leur pays de naissance, que l'on repousse les survivants, trois mille personnes au nord de la France souhaitent nous quitter et sont prisonniers de notre pays! Mais dans quel monde vivons-nous?
Les humains naissent libres et égaux en droit... Rappelons le autant de fois qu'il sera nécessaire de le faire! La politique nauséabonde de l'immigration choisie (par l'Etat) est une violation de notre constitution !
Étrangement (mais est-ce si étrange que ça) ceux qui veulent fermer les frontières sont souvent ceux qui portent leur crucifix en bandoulière.
Mais se préoccupent-ils seulement des causes? La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais encore faut-il qu'elle n'y contribue pas!
Entre les guerres militaires et les guerres économiques, oui nous y prenons bien plus que notre part. Qui a dit que la guerre était une autre façon de faire de l'économie déjà ?
Savez vous que nous subventionnons nos exploiteurs "éleveurs" afin qu'ils puissent exporter au moindre coût et concurrencer les autochtones d'Afrique ou d'ailleurs? Savez-vous que lorsque vous donnez des fringues neuves ou quasi neuves à Emmaüs , cette association les revend sur les marchés d'Abidjan ou d'ailleurs, à vil prix, mettant sur la paille  les artisans locaux? Pour avoir une balance excédentaire nous subventionnons à tout va! Quelle imbécilité et hérésie économiques! Car la balance pourra toujours être positive si on oublie de déduire les centaines de milliards dépensés pour cela; avec les conséquences animales humaines et non humaines, écologiques, économiques que cela entraine!
Cessons de nourrir des coucous dans notre nid ! Non  la misère n'est pas plus facile au soleil!
Et en plus on chipote pour savoir si on va accueillir 10, 20 voire 30 mille personnes de plus? Nous européens qui vivons dans la région la plus riche du monde, on ne pourrait pas faire aussi bien que le Liban dont 25% de sa population sont des réfugiés?
Honte à nous!
Ce n'est pas en durcissant les lois et les règles que l'on réglera le problème bien au contraire. Plus il est difficile d'immigrer et plus ceux qui réussissent à le faire seront contraints de rester alors que la majorité ne demande qu'à repartir dès qu'il ont retrouvé meilleur fortune. Moralité, comme les lois les contraignent à rester sous peine de ne plus pouvoir revenir, ils rencontrent l'amour; font des enfants; s'installent. La vie quoi!
Et une fois installés, que les enfants sont nés en France, cela devient inextricable pour les parents de penser retourner au pays. Quel expatrié n'a pas connu ce dilemme du retour écartelé, entre retrouver ses racines et devoir laisser ses enfants , sa famille, ses amis.
Parce qu'au delà des chiffres on oublie trop souvent que l'on parle d'êtres sensibles, de chair et de sang! Trop souvent de sang....

RomainDesbois

23/04/2015

C'est ça les valeurs chrétiennes de l'Europe ?

photolibre.frAlors que certains pleurent sur les conséquences de nos inconséquences; qu'après avoir remplacé le programme d'aide aux naufragés par un programme de surveillance anti-immigration, nos édiles européennes vont agir !

La solution ? Détruire les bateaux avant que les expatriés ne les empruntent.

Restez crever chez vous braves gens mais surtout ne souillez pas notre eau avant la saison des baignades !

Est-ce tout ce qui reste des valeurs supposées chrétiennes de l'Europe? Les plus farouches partisans d'une fermeture des frontières sont ceux qui portent le crucifix en bandoulière.

Alors que l'on est capable de détruire mille chênes pour construire la réplique de l'Hermione, alors que l'on s'apprête à dépenser 100 millions d'euros pour postuler aux JO qui au bas mot nous couteraient une dizaine de milliards d'euros, nous ne serions pas capables, nous les pays les plus riches de la planète d'accueillir notre part de la misère du monde ? Décidément nous n'avons pas les mêmes valeurs

Honte sur nos têtes, honte à l'humanité !

Le moins que l'on puisse attendre d'un croyant est qu'il ne soit pas de mauvaise foi.

RomainDesbois

 

PS: On refuse que l'on entre en France au sud et on refuse que l'on sorte de France au nord. Est-ce que ce monde est sérieux ?

15/07/2008

L'ART DE LA GUERRE

89690886.jpgPendant qu'un comédien lisait le préambule des Droits de l'Homme à un parterre de dictateurs invités au défilé de haute torture, des militants de Reporters Sans Frontières se faisaient tabassés par nos représentants de la loi. Dans l'art de la novlangue, Gorges Orwell n'aurait pas fait mieux. Personne dans la foule n'a crié "le droit est nu" au passage de notre Tsar Kosy 1er. Nul doute que le carnet de commande s'est rempli car les invités étaient triés sur le volet et la collection 2008 était, aux dires de la cour médiatique, très réussie.

Le mois dernier déjà s'était tenu le salon de la mort (SM ?) , autrement dit le Salon International de l'Armement Eurosatory où chaque pays du monde et autres mercenaires font leurs courses pour la paix. Car vous l'aurez remarqué, c'est toujours au nom de la paix que l'on se prépare à la guerre. Novlangue, je vous dis.

Mais la guerre est devenue un spectacle, devenue le Huitième art. Le Louvre ne s'y est pas trompé puisqu'encore une fois il a accueilli le 17 juin dernier le grand banquet militaro-industriel. Faut-il qu'on meurt pour ce millier de convives? Quelle consanguinité allons-nous trouver entre le musée et la guerre? Allons-nous retrouver dans le sanctuaire des civilisations des objets pillés en Irak ou ailleurs? Mais si l'on creuse bien, cela s'est toujours fait. Les musées sont remplis de larcins ramenés des colonisations et campagnes militaires.

Carcassonne: des spectateurs amateurs de guerre en ont eu pour leur argent. Grâce à un acteur zélé, ils ont goûté un peu au vrai frisson de la guerre. Mais pouce! On ne joue plus! On veut bien être au spectacle mais pas faire partie des victimes.

Alors que l'ONU n'a pu recueillir que 50 milliards de promesse de dons pour combattre la famine mondiale, rien que les USA auront dépensé dix fois plus pour la guerre en Irak. Rien d'étonnant puisque les cinq pays les plus gros producteurs d'armes sont justement les cinq du conseil de sécurité de l'ONU.

Selon la revue S!lence d'avril 2008, 80% des armes sont vendues aux pays pauvres. Pour les maintenir dans la pauvreté? Pour justifier le maintien des "dictacheteurs"?

Tant qu'il y aura des cons, des débiles et des fachos pour assister au spectacle des métiers de la mort, à mouiller devant un mec en uniforme, d'être fiers d'envoyer son fils à la boucherie, la barbarie sera l'emblème de nos civilisations.

En passant, posons une gerbe sur la flamme de l'écologie et de l'animal inconnu, les premières victimes de nos guerres. Mais la seule chose qui brillait ce jour de 14 juillet, c'est l'absence de Borloo et de Rama Yade.