Avertir le modérateur

08/05/2008

GHETTO D'ANNIVERSAIRE

313780141.jpgL'anniversaire de la création d'Israël aurait pu être une fête mondiale, comme une revanche sur la face obscure de l'humanité. Hélas cet État n'a cessé de violer les droits de l'homme en faisant fi des résolutions de l'ONU. Plaidant pour la paix tout en étant le pompier pyromane, l'opprimé est devenu l'oppresseur. Pouvait-on imaginer qu'un jour celui qui créera le ghetto de Gaza et qui refusera à un peuple le droit d'avoir leur nation après les avoir chassés de leur terre jusqu'à interdire le retour des réfugiés, serait l'État du peuple victime lui-même depuis des siècles des mêmes ignominies?

L'étrange mansuétude internationale n'a d'autres sources que notre culpabilisation réelle envers la Shoah. Mais un crime peut-il en excuser un autre? On aurait pu rêver que la création d'Israël se fasse en concertation avec les autochtones. On a pardonné plus facilement aux États oppresseurs des Juifs qu'aux Palestiniens. C'est pourtant de l'intérêt d'Israël de rendre les colonies et de tout faire pour la création d'un État Palestinien. En refusant les propositions d'Arafat, Israël a poussé les Palestiniens dans les bras des islamistes, donnant une raison de plus de ne pas avancer vers la paix.

Pourtant, nombreux sont les Israéliens à vouloir la paix, mais on ne les entend pas ou peu dans nos médias. Alors soixante ans de guerre ça suffit! Israël se grandirait s'il profitait de son anniversaire pour faire la paix maintenant!

Shalom arshav!

Pour la paix du Monde, pour les Palestiniens et pour les Israéliens.