Avertir le modérateur

02/10/2012

SOHANE, DIX ANS. DEJA !

Vitry sur Seine :Stèle en hommage  à Sohane BenzianeMourir au XXIème siècle, en France; à 17 ans.

Sohane, un prénom que j'ai découvert en même temps que le drame qui t'a frappée. Un prénom que je n'oublierai jamais. Sohane, tu es devenue pour moi l'image de la femme martyre, l'emblème du combat contre tous les obscurantistes. Tu es ma Jeanne d'Arc républicaine.

Morte dans un local poubelle, brulée vive par un macho de bazar qui n'avait que la posséssion de ta personne comme tableau de chasse, comme fierté. Un petit coq de banlieue qui pense que pour être un mec , un vrai, il faut montrer sa force contre les plus faibles. Femme ou chien, son comportement est le même. Lâche parmi les lâches.

Tu voulais juste aller voir une copine, dans l'immeuble d'en face. Quoi de plus banal pour une jeune de nos jours, en France. EN FRANCE !!!!!!

Le lieu de ta mort n'est pas devenu pélerinage, l'on vient de raser l'immeuble, comme pour mieux t'oublier. Comme pour mieux oublier nos propres lâchetés quotidiennes.

Peu après ta mort , une stèle a été placée au pied de l'immeuble. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'elle soit saccagée. Ultime offense à ton innocence, ultime négation de ton être, de tes souffrances, de ta féminité, de ton humanité, de ton existence.

Ta famille a dû quitter la ville, harcelée par les clones de ton assassin, comme si c'était toi la coupable. Inversion des mots , perversion des valeurs. Ultime violence !

Dix ans plus tard, l'actualité nous rappelle que rien n'a changé, que les jeunes coqs ont transmis leur graine de tarés. Qu'avons nous fait de ton martyre ? Rien.

Sohane Benziane, je ne te connaissais pas, pas plus que ta ville où je n'ai jamais pu aller depuis, malgré la promesse que je m'étais fait. Trop frais, trop dur, trop de colère !

Sohane, y aura-t-il une rue, un pont qui portera ton nom ? Je le souhaite pour que personne n'oublie.

Pour que ta mort hante à jamais les esprits !

 

Romain Desbois

09/11/2008

LA FEMME, AVENIR DES DROITS DE L'HOMME?

flamme de la honte.jpgUne enfant meure lapidée voir. C'est révoltant et en même temps on se donne bonne conscience en disant que c'est révoltant. Cela nous permet encore de regarder la paille dans l'oeil du voisin pour mieux ne pas parler de la poutre dans son oeil ou celui de nos amis.
Pendant que Rama Yade fait sa pub dans les médias pour son bouquin censé expliquer les droits de l'homme alors que l'on attend toujours les résultats de l'enquète diligentée par MAM au sujet du comportement des flics lors du passage de la flamme olympique à Paris, que l'on attend toujours que les zones de non droits comme les prisons et les centres de rétention français ne soient plus respectivement de petits Abu Grahib et de petits Guatanamo; tristes noms qui deviendront des qualificatifs de tout ce que l'homme fait ou fera d'inhumain au XXI éme siècle.
De même qu'il ne suffit pas de mettre un noir à la tête d'une nation ou une femme même noire au secrétariat des droits de l'homme (un ministère était-il de trop?), pour que tout aille bien.
"Il faut trouver un juste équilibre" nous serine mme Rama Yade. Comme la taille des pierres qui servent à lapider? Cette phrase n'est jamais relevée par les médias. Pourtant n'est-ce pas l'aveu d'une volonté de ne pas appliquer les droits de l'homme? Monsieur Kouchner n'a-t-il pas confirmé cela lors de son émission "A vous de juger" de l'agent Chabot, lorsqu'il affirma: "et puis ya pire que le Tibet!".
Pouvons-nous accepter la burka réintroduite par Karzaï lui-même à Kaboul alors que l'on était supposé être aller massacrer humains et animaux pour d'après notre super Président les protéger des burkas talibanes; en violation des droits de l'homme qui stipulent que nul ne peut violer les droits de l'homme au nom des droits de l'homme? voir

Tu ne tueras point. POINT! C'est pas écrit tu ne tueras point les tiens mais tu fais ce que tu veux avec les autres, animaux compris! C'est valable pour tous! Les croyants devraient peut-être appliquer un peu plus leurs principes religieux. Et comme dirait Brassens, ce mécréant, je ne me comporte pas plus mal que ceux qui ont la foi.

Un détour sur comment l'on se déculpabilise de notre part d'hombre en se félicitant qu'un Barack noir emménage à la Maison blanche.

En parlant de Président des Américains et non des Etats-Uniens, l'on méprise le reste des Américains en les considérant comme quantité négligeable. Imaginez qu'outre-atlantique l'on dise que Elisabeth II est la reine des Européens! Ridicule n'est-ce pas?

Américain n'est pas une nationalité! Que je sache, le Mexique, le Canada et l'Amérique Latine n'ont pas été encore annexés par les USA!

C'est du racisme ordinaire!

Et ça c'est la partie visible du racisme, parlez donc des droits des animaux avec ceux là même qui portent l'antiracisme en bandoulière! Le spécisme, pour la plupart ça ne les effleure même pas. Chacun est un monsieur Jourdain qui s'ignore.

Le spécisme étant à l'espèce ce que le racisme est à la race.