Avertir le modérateur

30/07/2015

PAS DE CALAIS OU CAS DE PALAIS?

IMMIGRATION:
69.jpgLe monde marche sur la tête, schizophrénie totale!
Pendant que des milliers de gens se noient en essayant de trouver une vie meilleure hors de leur pays de naissance, que l'on repousse les survivants, trois mille personnes au nord de la France souhaitent nous quitter et sont prisonniers de notre pays! Mais dans quel monde vivons-nous?
Les humains naissent libres et égaux en droit... Rappelons le autant de fois qu'il sera nécessaire de le faire! La politique nauséabonde de l'immigration choisie (par l'Etat) est une violation de notre constitution !
Étrangement (mais est-ce si étrange que ça) ceux qui veulent fermer les frontières sont souvent ceux qui portent leur crucifix en bandoulière.
Mais se préoccupent-ils seulement des causes? La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais encore faut-il qu'elle n'y contribue pas!
Entre les guerres militaires et les guerres économiques, oui nous y prenons bien plus que notre part. Qui a dit que la guerre était une autre façon de faire de l'économie déjà ?
Savez vous que nous subventionnons nos exploiteurs "éleveurs" afin qu'ils puissent exporter au moindre coût et concurrencer les autochtones d'Afrique ou d'ailleurs? Savez-vous que lorsque vous donnez des fringues neuves ou quasi neuves à Emmaüs , cette association les revend sur les marchés d'Abidjan ou d'ailleurs, à vil prix, mettant sur la paille  les artisans locaux? Pour avoir une balance excédentaire nous subventionnons à tout va! Quelle imbécilité et hérésie économiques! Car la balance pourra toujours être positive si on oublie de déduire les centaines de milliards dépensés pour cela; avec les conséquences animales humaines et non humaines, écologiques, économiques que cela entraine!
Cessons de nourrir des coucous dans notre nid ! Non  la misère n'est pas plus facile au soleil!
Et en plus on chipote pour savoir si on va accueillir 10, 20 voire 30 mille personnes de plus? Nous européens qui vivons dans la région la plus riche du monde, on ne pourrait pas faire aussi bien que le Liban dont 25% de sa population sont des réfugiés?
Honte à nous!
Ce n'est pas en durcissant les lois et les règles que l'on réglera le problème bien au contraire. Plus il est difficile d'immigrer et plus ceux qui réussissent à le faire seront contraints de rester alors que la majorité ne demande qu'à repartir dès qu'il ont retrouvé meilleur fortune. Moralité, comme les lois les contraignent à rester sous peine de ne plus pouvoir revenir, ils rencontrent l'amour; font des enfants; s'installent. La vie quoi!
Et une fois installés, que les enfants sont nés en France, cela devient inextricable pour les parents de penser retourner au pays. Quel expatrié n'a pas connu ce dilemme du retour écartelé, entre retrouver ses racines et devoir laisser ses enfants , sa famille, ses amis.
Parce qu'au delà des chiffres on oublie trop souvent que l'on parle d'êtres sensibles, de chair et de sang! Trop souvent de sang....

RomainDesbois

22/07/2013

LA LOI SUR LE VOILE, DES TRAPPES POUR LAÏC

Trappes,religion,voile,droits de l'homme,onu,1948Les échauffourées de Trappes étaient prévisibles tant la loi sur les signes religieux extérieurs est inique.

Inique parcequ'elle n'est appliquée que pour les musulmans. Inique parcequ'elle contredit la charte des Droits de l'homme de 1948 signée par tous les pays à l'ONU, dont la France (le Vatican refusant de signer fait de lui un simple pays observateur).

Quand respecterons nous les textes que nous signons. L'Etat a une parole de pute (ne pas confondre avec les prostituées).

RomainDesbois

Art 18 de la charte de l'ONU des droits de l'homme de 1948:

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, TANT EN PUBLIC QU'EN PRIVE, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

10/12/2008

JOURNEE TRISTE SANS LES GAYS!

Humains dos à dos.jpgJournée anniversaire des droits de l'Homme (qu'il faudra bien un jour renommer droits des humains), le 10 décembre 2008 est aussi pour la première fois "journée sans les gays" aux Etats-Unis.

Souvent considérés comme citoyens à part entière quand il s'agit des devoirs, les gays comme d'autres minorités visibles ou invisibles n'ont pas accès aux mêmes droits dans la plupart des pays.

Certes il y de grandes différences d'un pays à l'autre, allant de la condamnation à mort au simple refus d'égalité de traitement vis à vis de la loi. Les homosexuels des pays les plus ouverts doivent-ils pour autant se contenter du plus que leur pays leur octroie ou bien ont-ils un devoir moral, parce qu'ils peuvent s'exprimer plus facilement, de se battre pour faire avancer leurs droits et celui des homosexuels du monde entier? Curieusement, à ma connaissance, il n'y a pas de mouvement mondial, très actif du moins, de défense des homosexuels les plus opprimés.

Le SIDA qui a touché d'abord la "communauté homosexuelle" a été l'occasion de grandes avancées dans certains états quand dans d'autres a stigmatisé encore plus l'homosexualité. La France vient de proposer à l'ONU un pas important pour la dépénalisation de l'homosexualité, fortement contestée. Pourtant, certains homos en France se battent pour faire valoir leurs droits bafoués, tel Christophe Bridou.

Est-il utile de revenir sur les propos d'un député français et la judiciarisation de l'homophobie? Rien que le débat suscité sur Agoravox sur le sujet suffit à démontrer que le chemin est encore long pour qu'un jour il n'y ait plus besoin d'un jour sans gays.

 

 

09/11/2008

LA FEMME, AVENIR DES DROITS DE L'HOMME?

flamme de la honte.jpgUne enfant meure lapidée voir. C'est révoltant et en même temps on se donne bonne conscience en disant que c'est révoltant. Cela nous permet encore de regarder la paille dans l'oeil du voisin pour mieux ne pas parler de la poutre dans son oeil ou celui de nos amis.
Pendant que Rama Yade fait sa pub dans les médias pour son bouquin censé expliquer les droits de l'homme alors que l'on attend toujours les résultats de l'enquète diligentée par MAM au sujet du comportement des flics lors du passage de la flamme olympique à Paris, que l'on attend toujours que les zones de non droits comme les prisons et les centres de rétention français ne soient plus respectivement de petits Abu Grahib et de petits Guatanamo; tristes noms qui deviendront des qualificatifs de tout ce que l'homme fait ou fera d'inhumain au XXI éme siècle.
De même qu'il ne suffit pas de mettre un noir à la tête d'une nation ou une femme même noire au secrétariat des droits de l'homme (un ministère était-il de trop?), pour que tout aille bien.
"Il faut trouver un juste équilibre" nous serine mme Rama Yade. Comme la taille des pierres qui servent à lapider? Cette phrase n'est jamais relevée par les médias. Pourtant n'est-ce pas l'aveu d'une volonté de ne pas appliquer les droits de l'homme? Monsieur Kouchner n'a-t-il pas confirmé cela lors de son émission "A vous de juger" de l'agent Chabot, lorsqu'il affirma: "et puis ya pire que le Tibet!".
Pouvons-nous accepter la burka réintroduite par Karzaï lui-même à Kaboul alors que l'on était supposé être aller massacrer humains et animaux pour d'après notre super Président les protéger des burkas talibanes; en violation des droits de l'homme qui stipulent que nul ne peut violer les droits de l'homme au nom des droits de l'homme? voir

Tu ne tueras point. POINT! C'est pas écrit tu ne tueras point les tiens mais tu fais ce que tu veux avec les autres, animaux compris! C'est valable pour tous! Les croyants devraient peut-être appliquer un peu plus leurs principes religieux. Et comme dirait Brassens, ce mécréant, je ne me comporte pas plus mal que ceux qui ont la foi.

Un détour sur comment l'on se déculpabilise de notre part d'hombre en se félicitant qu'un Barack noir emménage à la Maison blanche.

En parlant de Président des Américains et non des Etats-Uniens, l'on méprise le reste des Américains en les considérant comme quantité négligeable. Imaginez qu'outre-atlantique l'on dise que Elisabeth II est la reine des Européens! Ridicule n'est-ce pas?

Américain n'est pas une nationalité! Que je sache, le Mexique, le Canada et l'Amérique Latine n'ont pas été encore annexés par les USA!

C'est du racisme ordinaire!

Et ça c'est la partie visible du racisme, parlez donc des droits des animaux avec ceux là même qui portent l'antiracisme en bandoulière! Le spécisme, pour la plupart ça ne les effleure même pas. Chacun est un monsieur Jourdain qui s'ignore.

Le spécisme étant à l'espèce ce que le racisme est à la race.

04/09/2008

ESPRIT SPORTIF, ES-TU LA?

1629596683.jpgMaintenant que toutes les caméras du monde se sont détournées, les dictateurs Chinois vont pouvoir dormir sur leurs pouvoirs. Le monde leur a transmis le message: "faites ce que vous voulez avec votre peuple, continuez de massacrer les Tibétains. Maintenant que l'on s'est bien amusé, le monde vous remercie"

Reporters Sans Frontière avait raison de profiter de l'occasion pour dénoncer les pratiques du gouvernement Chinois car ils savaient bien que c'était la seule façon de les obliger à changer, de les obliger à tenir leurs engagements concernant les Droits de l'Homme.

Mais les dirigeants chinois n'avaient aucune raison d'avoir peur de nos castes journalistiques ainsi que de nos sportifs prompts à se draper dans des valeurs qu'ils s'empressent de piétiner pour la vanité d'être le meilleur.

Décidemment nous n'avons pas les mêmes valeurs. Quoi de plus inutile que le spectacle sportif, que la compétition?

Un reportage de l'excellente émission de France2, Complément d'enquête, nous révélait que les sportifs Chinois sont sélectionnés quasiment bébés contre leur gré et celui de leurs parents et réduits à l'esclavage toute leur vie, dans des entrainements quotidiens dignes de ceux des gladiateurs Romains. Ces esclaves athlètes n'ont même pas le loisir de choisir leur discipline!

Quelle honte mesdames et messieurs les athlètes qui osez vous confronter à ces esclaves! Quelles valeurs morales défendez-vous ainsi? Vos performances physiques n'ont d'égal que votre piètre sens du respect de l'autre. A votre décharge, vous aussi avez été formaté dés l'enfance; aux frais des contribuables en plus. "Les héros sont parmi nous" titrent les journaux. L'héroïsme eut été de boycotter les JO, pas de gagner contre des esclaves.

La Ministre de la santé, de la jeunesse et du sport a préféré rester à Pékin plutôt que d'aller assister à la conférence internationale de lutte contre le SIDA. Une association de réinsertion de jeunes délinquants a offert le voyage à Pékin pour soutenir le boxeur français issu de la même banlieue. C'était soi-disant pour leur inculquer les vraies valeurs. Lesquelles? Vous qui êtes opprimés, désavantagés, allez opprimer ceux qui sont plus opprimés ou plus désavantagés que vous. Voilà ce qu'ils entendent plus ou moins consciemment. Bravo les mecs!

J'aurais quand même entendu de la bouche de personnes bien chanceuses d'être en France, qu'il fallait leur laisser le temps aux Chinois de passer à la démocratie. Au dela du relent raciste de ce genre de propos, je doute que les victimes des dictatures aient l'envie ou le temps d'attendre.

Notre devoir à nous qui sommes mieux lotis est de se battre pour que tout le monde ait au moins autant de liberté que nous.