Avertir le modérateur

05/04/2008

UN ENFANT MEURT

698bfb509fd8b1f68c1795a0e0a1b687.jpgUn enfant de 11 mois meurt de manque de soin de ses parents et d'une bronchite mal soignée.

Le fait que ses parents sont végétaliens permet de salement en profiter pour faire des amalgames honteux.

Malgré un reportage sur le végétarisme/lisme jamais aussi détaillé à la TV,  le JT de 20H sur  France2 donne la parole à un pseudo médecin nutritionniste. Il affirme tout de go qu'un régime végétalien donné à un jeune enfant est assimilable à un mauvais traitement.

Ce procureur de l'obscurantisme se ridiculise; d'abord parceque l'enfant est mort de manque de soin et pas de carence (c'est dit dans le reportage, bien qu'il y soit rajouté aussitôt qu'il était carencé); ensuite, puisque sa mère l'allaitait, l'enfant n'était donc pas végétalien; le lait humain n'est-il pas d'origine animale?

Ne laissons pas faire cette attaque en règles qui si on n'y met pas le holà, restera dans les consciences comme un décès lié au végétarisme.

Il y a deux jours déjà à la radio, j'entendais un "médecin" de l'académie de médecine qu'à la suite d'un colloque sur le lait, ils avaient prouvé que le lait est bon pour la santé, que "C'EST LE SEUL ALIMENT QUI APPORTE DU CALCIUM" (sic).

Le végétarisme progresse, la peur du réchauffement climatique aidant. Il est donc normal que les attaques soient plus violentes.

Et puis lorsque des centaines d'enfants meurent d'avoir mangé de la viande contaminée, folle ou pas, on ne nous a pas dit que les parents avaient commis le crime de les mal nourrir?
Moi, je le dis car je le pense.