Avertir le modérateur

10/11/2018

ARMISTICE 14-18: L'HOMMAGE SCANDALEUX AUX VICTIMES

macron et des pseudos poilus hilares gros plan.jpeg

Cette image de pseudos poilus et d'un taré de la gâchette hilares, illustre bien la honte et la colère que je ressens aujourd'hui. Qu'ont les humains à être aussi fascinés par la guerre? Même ceux à qui on donnerait la paix sans confession sont au salon de l'armement comme des gosses dans un magasin de jouets !

(regardez donc à 37mn15s )

Alors que c'est la fin de cette guerre que l'on célèbre, l'on parle de grand soldat, de héros, d'hommage à des généraux qui n'ont pas hésité à envoyer à la boucherie des centaines de milliers de jeunes hommes, parfois encore adolescents. Cette fierté nationaliste, qui sévissait jusque dans les têtes des écoliers lobotomisés par les hussards de la république, est toujours sous-jacente. Ces pauvres soldats n'étaient pas des héros; ils avaient le choix qu'entre essayer de survivre à la mitraille et se faire fusiller pour désertion !

Ce n'est pas un hommage que l’État leur doit mais des excuses!

Ces dirigeants orgueilleux ont tout fait pour humilier le peuple vaincu et le mettre à genou économiquement. On le sait aujourd'hui, c'est ce qui a fait le lit du nazisme! La suite vous la connaissez.

Maurice Genevoix, qu'Emmanuel Macron ose appeler à la rescousse, doit se retourner dans sa tombe tant il était aux antipodes de ce que représente cette itinérance guerrière. Qui mieux que lui a décrit l'horreur de la guerre, dénoncé le massacre des animaux? Plus de dix millions de chevaux, cent mille chiens, vingt quatre mille pigeons, des dromadaires, des éléphants etc.. sont morts, enrôlés de force dans un combat qui ne les concernait pas? Et combien de millions d'autres massacrés parce que se trouvant au mauvais endroit, au milieu des bombes, des gaz (Monsanto déjà), des hommes? Morts dans l'indifférence d'une espèce qui se croit supérieure et propriétaire de tout. Cet hommage est une insulte aux victimes des guerres!

Pendant que l'on parle d'une guerre passée, qui se préoccupe de celles qui sévissent aujourd'hui? Faudra-t-il attendre un siècle pour pouvoir dénoncer notre rôle criminel dans ces conflits?

LA GUERRE EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ !

Il existe deux sortes d'assassins, ceux que l'on condamne et ceux que l'on décore.

RomainDesbois

23/08/2015

UN SAMEDI PLACE DE LA REPUBLIQUE

république,sea sheperd, animaux,dal,côte d'ivoire,potection animale,explusés,démocratie,spécismeTrois à quatre cents personnes étaient présentes à la manifestation organisée par Sea Sheperd contre le massacre des dauphins des îles Féroé. Seulement quatre cents en ce mois d'Aout d'un Paris déserté mais beaucoup de jeunes. Pendant que les participants se positionnaient pour la mise en scène médiatique, des cris de dauphins commencèrent à percer la chaleur d'une place sans ombre. Puis les écrans devant la scène se mirent à diffuser les films des massacres. Je suis pris alors d'un profond malaise! Les manifestants se rassemblaient pour assister au massacre avec une sorte de fascination qui me semblait alors morbide et malsaine.  Je refusais de voir à nouveau cette horreur et crois être pratiquement le seul à tourner le dos aux écrans.

Puis vint sur scène la présidente de Sea Shepherd France nous rappeler sans émotion ni colère perceptible la raison de notre présence içi. Suit le témoignage d'une activiste de Sea Shepherd traduite d'une manière très approximative et amatrice; la dureté des propos avec force détails contrastait avec le ton monocorde et désincarné. Ensuite on nous annonça une surprise. Un ami de la cause, humoriste, allait nous "détendre un peu". Étonnement de ma part; je ne me suis pas déplacé pour assister à un stand up d'un comique plus que débutant qui plus est! Au bout de cinq minutes je décide de partir. Pendant ces deux heures je n'aurais pas eu le loisir de voir Paul Watson à l'abri d'une tente , non loin des deux gros groupes électrogènes qui enfumaient la place surchauffée. Il a dû intervenir plus tard devant j'espère une foule plus nombreuse.

Ce samedi la place de la république se partageait en trois groupes, les défenseurs des animaux, des opposants au régime ivoirien en place et une tente du DAL (droit au logement) qui défendait les expulsés, ces citoyens à qui l'on refuse dans l'un des pays les plus riches du monde le droit inaliénable d'avoir un toit. Chacun dans son coin, semblant les uns et les autres ne pas se soucier des autres combats. Je me suis pris à imaginer une autre vision plus proche de ma perception des choses. J'aurais aimé que tous ensemble nous allions tour à tour rejoindre les autres, ne serait ce que pour s'informer et être solidaires.

Car en fait nous menons tous un même combat celui contre l'oppression.

Ce samedi place de la république, nous étions tous Charlie mais chacun pour sa cause. A la différence peut-être que les défenseurs des animaux se battent pour le droit des autres pas pour leurs propres droits.

RomainDesbois

11/05/2015

LA JUPE, L'ENSEIGNANT, LE CHASSEUR ET LE MEDIA.

jupe,chasse,chasseur,média,spécisme,animaux,élus,députés,sénateurs,pédophilie,pédophile,viol,enfant,écologie,agriculture,paysan,educatiion nationale,école,démocratie,france,renard,lobby,bartolone,larcher,royal,le foll,religion,laïcité,islam,chrétien,bonddhismeQu'enseigne-t-on à nos enseignants?

L'histoire de la jupe trop longue jugée signe ostentatoire de prosélytisme par des zélateurs de l’Éducation Nationale a valeur de symbole de deux obscurantismes qui s'opposent pour ne pas dire qui s'alimentent.

Ont-ils lu l'article 18 de la déclaration des droits de l'Homme l'ONU signée par la France et par tous les pays siégeant à l'ONU ?1

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Quand le média s'accorde avec l'enseignant; quand l'enseignant s'accorde avec le chasseur; quand le chasseur s'accorde avec le média:

Le chasseur pédophile qui a enlevé la petite Bérényss est devenu miraculeusement juste agriculteur en moins de deux jours dans les médias.

Le Lobby de la chasse aurait-il encore frappé? Qui s'en étonnerait? Alors qu'ils ne sont plus que 1% (voire moins car pour l'instant on ne sait pas exactement combien ils sont vraiment), ils sont plus de 20% des élus du parlement français.3 Est-ce un hasard si le président de l'Assemblée Nationale et le président du Sénat sont tous deux chasseurs ? Messieurs Bartolone et Larcher ont-il fait pression pour que soit rayé de nos esprits le fait que c'est un chasseur maintes fois "connu de la police et de la justice"?

Savez vous que jamais aucun humain français n'est mort d'une morsure de renard enragé? 2

Le dernier mort de la rage en France date de 1920 alors que les renards sont porteurs du virus que depuis 1968 !

Mais le lobby des chasseurs devaient trouver une bonne excuse pour éradiquer le dernier concurrent encore vivant.

Mais revenons à notre chasseur pédophile; aura-t-il encore le droit d'enseigner l'écologie punitive à nos chères têtes blondes ou pas, comme le souhaitent madame Royal et monsieur Le Foll ?

Le pire n'est jamais sûr.

Mais êtes vous sûr d'être vraiment contre la peine de mort et contre l'esclavage? vérifiez-le içi

RACISME,SEXISME, HOMOPHOBIE, SPECISME, MÊME COMBAT !

RomainDesbois

 

1 http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a18

2 http://www.parismatch.com/Animal-Story/Articles/A-cause-d...

3 http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234854-en-finir...

02/07/2013

CES HEROS DES TEMPS MODERNES!

snowden,manning,assanges,velot,watson,reis,brauman,rivasi,usa,espionnage,espion,bardot,bové,malala yuzufaï,semmelweis,science,animaux,santéEdward Snowden, Bradley Manning, Julian Assanges, Christian Velot, Paul Watson, Claude Reis, Rony Brauman, Michelle Rivasi,Malala Yuzufaï ces héros des temps modernes sont les dignes succésseurs des Bardot et autres Bové.

Vous connaissez certains, vous n'avez jamais entendu les autres et pourtant ils sont tous les garants de la démocratie, de la santé des gens ou du respect de la vie voire de la science (la vraie pas le scientisme actuel).

Ce sont eux que nous devrions défendre et aider! Eux qui devraient être 20 minutes au 20 heures tous les soirs ! Eux qui devraient avoir l'écoute du gouvernement!

 

Alors de mon modeste blog, je veux vous rendre hommage. Je veux que vos noms restent dans les mémoires pendant des siècles et non dans les oubliettes de l'histoire comme Semmelweis et tout ceux qui ont lutté contre l'obscurantisme pour le plus grand bien de l'humanité.

Que cet humble billet soit une pierre de plus à votre postérité .

 

MERCI!

 

Romain Desbois

10/12/2010

Ce sale trafic sous le blanc manteau

betaillere.jpg

Malgré la pagaille occasionnée par la neige en Île de France, les médias nous rassurent, il n'y a pas eu de victime. Des milliers de gens bloqués, parfois pendant 16 heures, dans le froid; de quoi goûter un peu ce que vivent les SDF au quotidien.

Méprisant l'annonce météorologique, nombre de personnes ont risqué l'aventure alors que beaucoup d'entre-elles auraient pu différer leur déplacement. Etaient de sortie, des norias de camions dont on nous promet depuis tellement longtemps de nous débarasser en les mettant sur le train (récemment encore avec le grenelle de l'environnement) , prenant part au bazar.

Un auditeur d'Europe 1 dans l'émission de Jean-Marc Morandini raconte son périple. Au volant de son petit camion, il se dirige vers Orly pour y transporter une cargaison de canetons de 1 jour, destinés ... au DOM TOM. La route coupée par un autre camion et l'aéroport fermé, il décide de faire demi tour et emprunte des petites routes où il finira par s'embourber. Mais ça va , il a dormi au chaud dans sa cabine. Les canetons eux n'ont pas survécu. "Ils finiront à la benne" s'empressa-t-il de dire.

Les transports d'animaux vivants ne font pas la une de la presse. Pourtant, il y en aurait des scandales à dénoncer. La PMAF s'est faite une spécialité de pister les bétaillères, dénoncer les maltraitances et les violations aux lois encadrant ce type de transport. Mais comment faire appliquer ces lois quand ceux qui sont payés pour cela reconnaissent ne pas les connaître?

Alors, une fois de plus, les associations se substituent à l'Etat complaisant. La PMAF publie une brochure détaillant les règles en vigueur et fait des formations aux gendarmes et aux policiers; quelques fois à leur propre demande.

Au delà de l'aberration écologique, on pourrait se demander quel est l'intérêt d'envoyer des animaux vivants à travers le monde. Comment de la naissance à la mort programmée, ces êtres sont traités comme des objets.

Trois millards de vie supprimées au quotidien pour notre consommation, celà ne fait-il pas le plus grand massacre que l'humain ait pu faire? Et encore ce n'est qu'une estimation "à la louche", ne prenant pas en compte les insectes et autres animaux sauvages ou de compagnie exterminés.

Mais comme pour les incendies de Forêt, les médias nous diront qu'il n'y a pas eu de victime.

 

Romain Desbois

 

 

Sources:

PMAF

Europe1 (écouter à partir de la 33ème minute)