Avertir le modérateur

26/04/2008

POURQUOI CHRISTOPHE GIRARD N'A PAS SOUTENU DELANOE

On pouvait s'attendre que Christophe Girard, adjoint de Bertrand Delanoë, chargé de la culture, approuve la nomination du Dalaï Lama, au titre de "citoyen d'honneur de Paris".

Certes ses arguments se tiennent. militant de la cause homosexuelle, il déplore le fait que, selon lui, comme tout chef religieux, le Dalaï Lama ne soutient pas l'homosexualité, est contre la contraception. Cliquer pour écouter Christophe Girard

Mais n'y aurait-il pas d'autres raisons plus sournoises?

Monsieur Girard est cadre dans le groupe  LVMH du Groupe Arnault, spécialisé dans le produit de luxe à la française. Ce groupe est actionnaire de Carrefour et de Bouygues.

Dans le conseil d'administration de LVMH, on retrouve entre autres:

- Hubert Védrine, Ps, ministre des affaires étrangères sous Jospin

- Arnaud Lagardère, président du directoire d'EADS

- Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur alors Premier Ministre et depuis avril 2007, au conseil d'administration de Carrefour.

Messieurs Bazire, Lagardère et Bouygues sont des amis personnels du Tsar Kozy. L'État est-il encore au service des citoyens français et des droits de l'homme ou au service d'intérêts privés? Il est légitime de se poser la question.

A partir de là, on comprend mieux la position de Christophe Girard. Il y a bien conflit d'intérêts entre sa fonction d'élu et son métier.

On comprend mieux aussi la position timorée de la France envers la dictature chinoise!

PS: Mes soupcons se confirment cliquer

25/04/2008

LA CHINE VIOLE LA CONVENTION DE VIENNE

Samedi dernier, a eu lieu à Paris une manifestation pro-chinoise, apparemment spontanée. Des journalistes ont appris que le lundi précédent, l'ambassade de Chine avait convoqué les responsables d'associations d'étudiants Chinois. Nul doute que la Chine est derrière cette manifestation. Ça ne surprend personne bien-sûr.

Sauf que la convention de Vienne interdit aux ambassades d'organiser des manifestations. C'est assimilé à de l'ingérence.

Nos forces de l'ordre, prompts à arracher les drapeaux tibétains des mains de simples spectateurs ou à virer un journaliste français du char officiel de la flamme de la honte et ce à la demande des autorités chinoises, ont autorisé cette manifestation illégale.

C'est encore de la haute trahison, crime pourtant sévèrement puni en France!

C'est à croire que ça n'étonne plus personne. La France aurait-elle gardé des nostalgies pétainistes?

10/04/2008

RAMA YADE, L'EQUILIBRISTE

fdfd9cb770e95ca3e09cb8a6cf0e24f0.jpgA la question posée sur France Inter concernant l'arrachage des drapeaux tibétains par la police française, lors du parcours de la flamme de la honte, la secrétaire d'état aux droits de l'homme a répondu: "il fallait trouver un juste équilibre".

Une notion vient donc d'apparaître; les droits de l'homme homéopathiques!

Encore un fois la technique de montrer la poutre dans l'oeil du voisin pour mieux faire oublier la paille dans le nôtre a fait son oeuvre.

Madame Rama Yade est-elle chargée uniquement des droits de l'homme hors de France?

N'y a-t-il pas aussi à faire ici, dans nos prisons par exemple?

Violer la loi et bafouer la liberté d'expression est, pour la reine de la langue de bois, acceptable en France.

Quand on est sur le fil du rasoir, le poids de la dictature pèse toujours plus.

Jusqu'à ne pas y couper.

 

08/04/2008

DROITS DE L'HOMME BAFOUES A PARIS

Pendant le parcours de la flamme de la honte à Paris, le drapeau tibétain a été interdit!

Sur le parvis de l'hôtel de ville, j'ai vu des gendarmes arracher ce drapeau des mains de pacifiques manifestants.

Les militants étaient refoulés côté rue de Rivoli afin qu'ils ne soient pas vus du parcours.

Comment peut-on accepter que la police viole la loi et bafoue les droits de l'homme!

Qui a donné cet ordre infâme?

Notre démocratie est-elle si superficielle?

Les policiers, les gendarmes et autres militaires ne sont pas au dessus des lois, ils ont même le devoir de refuser un ordre contraire à la loi.

Comment faire confiance à ceux qui sont là pour faire respecter la loi après cela? Impossible de ne pas penser au passé honteux de la police française. Elle n'a pas changée, ça fait froid dans le dos!

Mais la fête a quand même été gâchée. 

On ne fait pas la fête avec des dictatures.

On ne joue pas avec les droits de l'homme.

La honte retombera sur les sportifs qui se compromettront à ces JO!