Avertir le modérateur

04/07/2013

CHÔMAGE OU RETRAITE ?

chômage,retraite,filoche,hollande,président,république,france,romain desbois,cnav,longévité,retraités,chômeurs,salaire,cotisations,pôle emploi,attali,retraite à points,carrière,poltique,démocratie,économie,social,réforme,balladur,fillon,sarkozy,gauche,socialiste,ayrault,entreprises,salariés,employeurs,charges socialesMonsieur le Président de la République, vous avez fermement dit lors de vos vœux que vous alliez tout faire pour que le chômage baisse.
Or vous annoncez maintenant qu’il va falloir travailler plus longtemps !
J’y vois une contradiction car vous n’ignorez pas que 1 million de chômeurs ont plus de 50 ans, que 60% des français de plus de 55 ans sont au chômage !
Pour la première fois depuis la mise en place du système par répartition les futurs retraités auront moins que ceux pour qui ils ont cotisé toute leur carrière.
Des pistes pourtant ne sont pas explorées comme par exemple la progressivité des taux de cotisations.
Mais surtout il faut cesser de penser que les retraités sont un poids pour l’économie du pays. Bien au contraire, les retraités consomment ; ils jardinent, bricolent, voyagent, gardent leurs petits-enfants, s’occupent de leurs parents entrés dans le grand âge, sont la colonne vertébrale du milieu associatif tant envié dans le monde entier ; ils créent des emplois !
L’argument de l’allongement de l’espérance de vie est fallacieux ! Statistiquement les femmes vivent plus longtemps que les hommes ; faut-il alors selon cet argument qu’elles partent plus tard que les hommes à la retraite? On voit les limites de l’argument.
D’autant plus que cette moyenne cache bien des différences selon que vous avez eu un métier pénible, que vous avez eu de petits revenus ou/et que vous avez commencé à travailler tôt ou pas.
Jacques Attali, bien que partisan de l’augmentation du nombre d’années travaillées a bien résumé le problème : « Reculer l’âge du départ en retraite, c’est faire payer aux pauvres la retraite des riches ».
Est-ce cela une mesure de gauche ?
Cherchons la cause du déficit des caisses de retraite avant toutes choses ! Il serait bon de faire un audit de la CNAV semble –t-il car entre le salaire « secret défense » de sa présidente et les 80 000 aides ménagères payées indûment par les cotisations retraites en passant par les frais de communication et autres subventions à des évènements culturels ou sportifs, on ne se demande plus si nos cotisations sont bien gérées.
Selon les chiffres de l’inspection du travail donnés par Gérard Filoche, il y aurait par an, 1 milliard d’heures travaillées non payées et donc sur lesquelles il n’a pas de cotisations sociales ! Renforcer les contrôles serait bien une façon de faire rentrer des cotisations tout en augmentant le pouvoir d’achat des salariés lésés. Cet excellent inspecteur du travail à la retraite rappelle qu’une augmentation de seulement 1% des salaires (en moyenne), c’est 10 milliards d’euros de plus par an de rentrée dans les caisses de la CNAV.

Vous pouvez réduire sensiblement et rapidement le nombre de chômeurs grâce à l’avancement de l’âge de la retraite. Annuler la reforme Balladur/Fillon supprimerait au minimum 1 million de chômeur dans l’année !
C’est un cercle vertueux que vous enclencheriez là, car les centaines de milliers de salariés qui partiraient en retraite permettraient de donner du pouvoir d’achat à nombre de leurs collègues qui par le jeu des promotions internes les remplaceraient sans que cela coûte un centime aux entreprises !
Monsieur le Président si vous voulez vraiment lutter efficacement contre le chômage, vous devez permettre à des millions de français de partir à la retraite maintenant ! Ne craignez pas de gonfler les déficits des caisses de retraite puisque les chômeurs qui les remplaceront cotiseront à nouveau pour ces retraités et feront baisser la charge des indemnités chômage (qui au demeurant pourraient être transférées aux retraites).
Pour conclure je n’ose même pas évoquer le côté social voire socialiste de mes propositions exposées ici.
Je sais que ce courrier ne sera jamais entre vos mains et qu’un fonctionnaire sera chargé de faire une réponse passe partout. Aussi je me permets de le rendre public et de le diffuser le plus largement possible.
Il est néanmoins évident qu’il faut réformer le système des retraites pour aller vers un système à points, plus juste et qui permettrait à chaque salarié de mieux pouvoir gérer son déroulement de carrière.
Ce système est de toute façon dès sa conception aberrant puisqu’il faut au moins deux cotisants pour un retraité et donc à chaque génération avoir deux fois plus de gens qui cotisent, ce qui est impossible.
Avec le plus grand respect d’un citoyen engagé.
RomainDesbois

 

29/06/2013

ARRETONS AVEC LA DETTE!

dette,banque,économie,impôt,crédit,éconmiste,Que l'on cesse de nous bassiner avec la dette, les pseudos économistes de comptoir nous enfument pour mieux nous faire peur et faire passer leurs idées ultralibérales.

Quand vous empruntez pour acheter votre résidence, vous vous endettez sur dix, quinze voire vingt ans et on ne vous dit pas que votre dette est à mille pour cent de vos revenus annuels?

Pour l'Etat c'est pareil et la comparer au PIB de l'année revient à additionner des carottes et des lapins.

Nos "éconoclastes" ont du dormir en primaire!

1600 milliards d'euros de dette c'est:

- sur 10 ans,160 milliards à trouver par an

- sur 20 ans, 80 milliards d'euros.

 

80 milliards, c'est justement l'estimation de Bercy la fraude fiscale annuelle!

La dette est donc due aux fraudeurs!!!

15/10/2012

FONCTIONNAIRES, TROP C'EST TROP !

fonctionnaire,économie,justice,budget,austérité,crise,impôt,boutin,sarkozy,ump,pôle emploi,fraude fiscale,coface,dassault,outreau,caisse de dépots et consignations,quick,retraite,sdf,mal logés,1% logement,poujadismeTrop de fonctionnaires ! Les fonctionnaires ne foutent rien, bien au chaud dans leur bureau ! Ce poujadisme devient récurrent.
 
J’écoute, je regarde, je lis, j’entends, je zappe et j’ai souvent l’impression que beaucoup d’informations contradictoires arrivent à nos oreilles.

Il y a moins d’un lustre, des policiers français manifestaient. Leurs revendications ? Récupérer les centaines d’heures supplémentaires que chacun avait accumulées. Le chantre néopétainiste du « travailler plus pour gagner  plus » proposa à ces cailleras belliqueuses d’épurer les comptes en payant les heures incriminées …. à moitié prix. Sous Sarkozy, la valeur travail est en solde.( lire: Quand nos caisses jouent nos retraites à la bourse )

Pendant ce temps, la CDC (Caisse des Dépôts et Consignations) rachète les parts des magasins Quick pour 800 millions d’euros au milliardaire Frères, ami de notre président.

Cette histoire fit écho à ce que révéla sur les ondes Patrick Pelloux, le célèbre urgentiste et syndicaliste. Les internes, lorsqu'ils posent une demi-journée de congé, on leur décompte huit heures de travail ! Seize heures, la journée de travail! En France! Oui monsieur; en France et au XXIème siècle.

Pendant ce temps, la CDC « s’enrichit » d’une maison de disques en faillite, patrimoine à sauver impérativement surtout depuis que la première dame de « mon amoureux » y est sous contrat.

La restructuration de la justice par le top modèle Louboutin bat son plein.  Alors que 40% des personnes emprisonnées sont en attente d’être jugées, les juges d’instruction ont en moyenne 120 dossiers à traiter simultanément. Certains affirment ne pouvoir consacrer à chaque dossier plus d'un quart d’heure par semaine.  Faut pas se plaindre cependant, car heureusement, en amont les procureurs classent sans suite 80% des plaintes.


Lors de la commission parlementaire dites « commission d’Outreau », à la question: pourquoi les inculpés ont du attendre en prison préventive plus d’un an avant de pouvoir accéder à leur dossier; condition indispensable pour pouvoir être défendu par leurs avocats, le funeste juge Burgaud répondit que la photocopieuse était en panne depuis des mois et quand elle a été remplacée, il n’y avait de toutes façons pas de personnel pour l’utiliser. Une journaliste Florence Aubenas avait pourtant pu, en toute illégalité, photographier avec son téléphone portable, l’ensemble du dossier dès le début de l’affaire.
Par manque de personnels, de locaux, de moyens, les scellés s’entassent dans les culs-de-basse-fosse des palais de justice; se détériorent ou disparaissent, y compris toute ou parties de corps de victimes.

Pendant ce temps, l’Etat achète 11 Rafale et s‘engage à en acquérir un de plus par an, pour soutenir l’effort de… Dassault. Ce dernier n’hésite pourtant pas à dénoncer l’Etat providence, l’assistanat généralisé et de proposer la suppression totale de toute aide sociale.

Les effectifs de l’inspection du travail, de la DSV, de la DGCCRF fondent comme caviar sur lit de champagne chez Maxim’s un soir d’élection. Au point que le ministre de l’exploitation animale proposa que le personnel des abattoirs fasse lui-même les contrôles vétérinaires. Juge et partie, premier principe d’une république bananière.

Pendant ce temps, les caissières de Carrefour obtiennent quelques tickets restaurant de plus en sacrifiant plusieurs semaines de salaire dans la grève. L’inspection du travail estime qu’en France plus d’un milliard d’heures supplémentaires par an sont non payées, non déclarées, non imposées, non ponctionnées des prélèvements sociaux.

Monsieur David, PDG de la Coface affirme que le déficit annuel de cet organisme est l’équivalent de celui de la France. La Coface est une sorte d’assurance d’état pour les entreprises françaises qui exportent. Ainsi la France via la Coface a remboursé à la société Dassault, propriété du plus gros assisté français, les Mirages que Saddam Hussein n’a pu régler par suite d’un petit contretemps: la Guerre du Golfe. (Chirac a annulé la dette de 4 milliards que l’Irak devait  à la France).

Pendant ce temps, le fisc estime la fraude fiscale annuelle autour de 50 milliards d’euros et le gouvernement Fillon intègre l’abattement de 20% réservé aux salariés dans les tranches de l’IR afin d’en faire profiter les professions libérales. Cet abattement était considéré par l’Etat comme une compensation au fait que les salariés ne peuvent rien cacher, reconnaissant de fait que les professions libérales s’en mettent adroitement à gauche.

Avec le Tsar Kozy 1er, réformateur aisé, on allait voir ce qu’on allait voir. Le problème du chômage identifié, c’est la lourdeur administrative de l’ANPE et des ASSEDICS. Fusionnons ! Fusionnons ! La fusion froidement appliquée, le Pôle Emploi, les employés et les chômeurs ont vu.
Tellement catastrophique que Pôle emploi vend des « paquets » de chômeurs à des sociétés de placement privées. Pour un coût de plusieurs dizaines de millions d’euros et avec une efficacité moindre selon une étude faite en externe.

Pendant ce temps, la Boutin de la république est réquisitionnée par Ni coco Nicolas pour pondre un rapport sur « l’effet de la mondialisation sur la pauvreté ». Pour la modique somme de 9 000 euros par mois sur deux ans à la dame patronnesse et d’un peu moins pour trois collaborateurs, on aurait pu avoir en prime un rapport sur «l’effet sur la pauvreté  du coût des rapports» ! Vexée par le scandale, elle consentira à œuvrer bénévolement en bonne chrétienne. Quand y a un loup, y a Boutin, aurait pu dire Daty. N’est pas Xavière qui veut. (nota benêt: on apprendra finalement qu'elle n'est pas si idiote que ça, que son chantage pendant la campagne électorale qui vit son retrait de la candidature à l'élection présidentielle, lui a été payé par l'UMP, 800 000 euros)

Auparavant, ministre du logement, elle annonça royalement octroyer 23 millions sur cinq ans pour les mal-logés ! Ouf, sauvés ! Pour faire sa communication, elle dépensera l’argent public, 229 000 euros en embauchant Emmanuel Chain, le célèbre "journaliste" (voir : Un Borloo ça va, deux Borloo bonjour les dégâts )

Pendant ce temps,  le 1% logement est géré par plus de 100 organismes différents dont les patrons des plus gros gagnent 200 000 euros par mois (lire: Tous logés à la même enseigne ? )

Alors que l’on nous serine qu’il manque de place pour construire du logement social, qu’il n’y a pas assez de F1 pour loger les pauvres, l’homme qui restera célèbre pour le «trou Fillon » dans les caisses pourtant vides, cherchait un lopin de garennes en Ile de France pour y loger un circuit de F1. Trois communes osèrent postuler chacune pour plus de 20 hectares …. Garantie sans pauvres.

Pendant ce temps, l'Etat vend l'Imprimerie Nationale 85 millions d'euros et la rachète 5 ans plus tard 325 millions d'euros

Pendant ce temps, l'Etat paie ses militaires avec des mois de retard.

Pendant ce temps, une semaine par mois les députés européens vont au Parlement de Strasbourg, avec armes et noria de camions contenant documents officiels et intendance. Coût de ce nomadisme de l'orgueil nationaliste français: 200 millions d'euros pas an.

Pendant ce temps, les société HLM perdent 8 milliards d'euros dans des fonds toxiques.


Pendant ce temps, l’on meurt seul, l’on meurt sale, sali, humilié, par manque de personnels, dans les maisons de retraite. (lire: Hiver 54... ans après)

La crise, c’est vous qui la vivez, ce sont eux qui en vivent.

Romain Desbois


PETITION: TAXER LES OEUVRES D'ART DANS L'ISF

SOURCES :

 

20 minutes
Le Canard Enchainé

Le Particulier
France Télévision
LCP-Public Sénat
Arte
RMC
France-Inter
Europe 1
BFM Business

S!lence
Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail de Gérard Filoche
L’ oligarchie des incapables de Sophie Coignard et Hervé Cubert

25/03/2010

L'IMPÔT UNIQUE: MA REVOLUTION FISCALE

8.jpgAu pays des usines à gaz, la fiscalité française est un de ses plus beaux joyaux, bien loin de la contribution volontaire gravée dans le marbre de la déclaration des droits de l'homme de 1789.(a) (b)

Je propose de simplifier tout cela, dans un esprit d'équité et sans manichéisme.

Ce qui est d'ors et déjà possible de faire, c'est interdire de taxer ou imposer une taxe ou un impôt. La TVA sur la taxe locale et la CSG non déductible sont deux exemples d'abus scandaleux.

Le postulat de départ est que l'impôt progressif reste le plus équitable. Or, la TVA, les prélèvements sociaux (CSG, cotisations santé,retraites, chômage, etc.) sont à pourcentage fixe et non progressif. Cela pèse plus sur les petits revenus que sur les gros (prélever 10% d'un SMIC étant plus pénalisant que 10% de 100 000 euros).

L'impôt doit se justifier:

1- L'ISF

- L'ISF est calculé sur la valeur virtuelle d'un patrimoine. Cela amène à faire payer un impôt sur une richesse supposée et il se peut que la valeur du patrimoine se soit dépréciée le jour de la vente. Cet impôt est une sanction liberticide ! Au nom de quoi le fait d'acquérir un patrimoine plutôt que de dépenser ses revenus en loisirs devrait-il être sanctionné par une double peine fiscale, alors que ces revenus ont déja été imposés?

De plus, les oeuvres d'art sont exonérées de l'ISF, avantageant les milliardaires tout en transformant l'art en valeur nominale et monnaie scripturale et spéculative. Il y a probablement plus d'oeuvres d'art dans les coffres des banques que dans les musées.

Je propose la suppression de l'ISF.

 

2- L'impôt foncier

- L'impôt foncier n'a pas plus de légitimité. Sous prétexte que vous décidez d'acquérir votre résidence plutôt que de dépenser vos revenus en  automobiles,  voyages ou autres loisirs, l'Etat va vous imposer à nouveau. Un impôt contre les fourmis d'un état cigale .

Je propose la suppression de l'impôt foncier.

 

3- La taxe d'habitation et autres impôts locaux

- La taxe d'habitation est profondément injuste. Selon que votre ville, votre département, votre région a plus ou moins d'entreprises, plus ou moins d'infrastructures, plus ou moins d'habitants, votre taxe d'habitation pourra être du simple au quadruple. Or nous n'avons pas toujours le choix de son lieu d'habitation. Je propose que l'Etat verse tous les ans à chaque commune, département et région une somme fixe par habitant, supprimant ainsi le système de péréquation ville riche/ville pauvre. Autre intérêt, les entreprises se redéploieront sur tout le territoire, n'étant plus happées par l'attrait fiscal de certaines villes. Ainsi le rééquilibrage entre les zones d'emplois et les zones d'habitats se fera naturellement pour plus de mixité. On peut espérer la fin des transhumances quotidiennes de plus en plus longues et coûteuses en temps et en stress.

Je propose la suppression de la taxe d'habitation et autres impôts locaux.

 

4- L'impôt sur les successions

- L'impôt sur les successions est entaché de moralisme étatique, taxant plus un tiers héritier que le descendant ou l'ascendant; taxant autant l'héritier chômeur et l'héritier déja millionnaire. Je propose que les héritages soient déclarés comme revenus de l'année et imposé comme tout autre revenu, de manière progressive.

Je propose la suppression de l'impôt sur les successions.

 

5- TVA

- prélevée sur tout et n'importe quoi, des médicaments à la nourriture, c'est l'impôt le plus injuste; n'étant pas proportionnel au revenu du consommateur mais proportionnel au prix du produit acheté.

Je propose la suppression de la TVA.

 

6- Charges et prélèvements sociaux

Le salarié touchera son salaire brut augmenté des charges dites "patronales", qui ne sont que du salaire différé. Ainsi les patrons ne se plaindront plus de payer trop de charges! Cela remet en cause de facto le paritarisme syndical. Justement, ce n'est pas le rôle des syndicats de gérer les caisses de sécu, de chômage ou de retraites. Libérons les de ces tâches!

Les cotisations, intégrées dans l'impôt sur le revenu déconnectent les recettes des dépenses sociales.

Ainsi les éternels débats sur les trous des caisses de sécurité sociale, de chômage et des retraites ne se posent plus. L'Etat intègre dans son budget les dépenses nécessaires comme il le fait pour l'armée ou l'éducation nationale.

Je propose donc de supprimer tous ces impôts et taxes et de conserver uniquement l'impôt progressif sur le revenu.

Toutes les taxes et impôts sont intégrés dans un seul et unique impôt: l'Impôt Unique Progressif.

Quel que soit le type de revenu (héritage, plus value, salaire, rente, etc...), déclaré sur l'année fiscale, une seule règle de calcul de l'impôt.

La progressivité se ferait par un système de tranches, comme actuellement mais le plus progressif possible, sans bouclier fiscal, ni plafond (progressivité continuelle).

 

Entreprises:

Impôt sur les sociétés, taxe professionnelle, charges sociales, les employeurs ne cessent de dénoncer,  pas toujours à tort, le poids des contributions obligatoires qui faussent leur compétitivité.

Le système actuel basé sur la masse salariale pèse plus de fait  sur les entreprises à fort taux de main-d'oeuvre.

Je propose de remplacer toutes les charges, taxes et impôts par l'Impôt Unique Progressif Professionnel. Calculé sur les bénéfices nets il permet de ne pas désavantager les entreprises qui créent des emplois et de ne pas aggraver le bilan financier de celles qui dégagent un chiffre d'affaire non bénéficiaire.(c)

Déconnecté de la masse salariale, l'IUPP rend caduc le conflit entre celle-ci et les dividendes des actionnaires.

Déconnecté de la masse salariale, l'IUPP ne sanctionne pas les entreprises qui embauchent.

Progressif, l'IUPP rend plus équitable le poids de la contribution entre les entreprises, petites ou grandes, tout en n'écrasant pas fiscalement les entreprises qui font peu ou pas de bénéfice.

La progressivité et le taux de prélèvement fiscal des entreprises seront les mêmes que pour les particuliers.

 

Romain Desbois

 

a. Histoire de la déclaration des droits de l'Homme de 1789

b. Article XIV: Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

c. bénéfice net

 

Plus d'infos:

lexpansion:impot-mieux-vaut-etre-corse-que-parisien

quels-sont-differents-impots-percus-par-etat

10/12/2009

LE LUNDI C'EST VEGETARIEN

Lundi Jour Végétarien est une campagne de l’Association Végétarienne de France

 

 


Avec
l’AVF,


le lundi,


c’est végétarien !


APSAResassociation des professionnels de la santé Pour une alimentation responsable

 

Pour un corps sain sur une planète saine.

 

Participez-vous au LUNDI VÉGÉTARIEN,?
Manger végétarien un jour par semaine est bon …

pour tout et pour tous !
Vous n’avez rien à perdre, mais beaucoup à gagner.

Vous gâtez vos papilles gustatives
A la découverte de nouveaux ingrédients, recettes, restaurants et livres de cuisine…

un monde de nouveautés gustatives s’ouvre à vous !

Vous prenez soin de votre corps et de votre ligne
Beaucoup de vitamines et de minéraux, moins de graisses animales nuisibles et de cholestérol. Moins de risque de cancers, de maladies cardiovasculaires, de diabète et de
surcharge pondérale. Manger moins de viande est un gain pour votre santé.

Vous sauvegardez la planète
Manger plus souvent végétarien signifie moins d’abattage de massifs forestiers pour les pâtures et les aliments fourragers, moins de pollution mais aussi moins de gaz à effet de serre. L’élevage est en effet responsable du rejet d’une part majeure des gaz à effet de serre.

Vous aidez autrui
Un kilo de viande de boeuf nécessite sept à dix kilos de céréales et plus de 15.000 litres d’eau. En mangeant moins de viande animale, vous réservez plus de céréales, de terres cultivables et d’eau pour les humains.

Vous sauvez des animaux
Sa vie durant, un Français non-végétarien va manger près de 1500 animaux d’élevage et une tonne d’animaux marins. En mangeant végétarien une fois par semaine, vous sauvez donc la vie d’un grand nombre d’animaux.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :

. de diminuer le risque de maladiescardiovasculaires, de diabète et decertains cancers

. d’absorber moins de mauvais cholestérol
. de viser un meilleur poids.


Pour un corps sain
L’instauration d’une journée végétarienne par semaine est un excellent pas vers un mode d’alimentation plus sain. La plupart des personnes mangent trop de viande et trop peu de fruits et légumes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le dit pourtant noir sur blanc : adoptez des habitudes alimentaires saines, à base de produits végétaux principalement.
Manger trop de viande fait augmenter le risque des grandes maladies « de civilisation » : les maladies cardiovasculaires, certains cancers, la surcharge pondérale et le diabète. Manger plus souvent végétarien signifie entre autre absorber moins de graisses animales et de cholestérol.
Les fruits et légumes sont particulièrement riches en vitamines, minéraux et fibres. Ils vous aident à maintenir un corps sain de façon naturelle et appétissante.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. d’assurer plus d’aliments pour les humains


. de contribuer à des prix alimentaires équitables.

Pour autrui
Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim. Elles n’ont pas suffisamment accès à des aliments nourrissants et bon marché. Pendant ce temps, près de 40% des céréales à travers le monde servent à nourrir le bétail, ainsi que 90% du soja.
Nous devons assurer un système de production alimentaire qui peut nourrir le plus de personnes possible. À cette fin, notre mode d’alimentation comportant énormément de viande n’est pas très efficace. Tous les animaux que nous mangeons doivent aussi être
nourris, ce qui se fait souvent au moyen de plantes comestibles pour les humains également.
À peu près quarante pour cent de toutes les céréales au monde sont utilisées pour nourrir les animaux. L’utilisation des terres agricoles peut quant à elle aussi être améliorée : les trois quarts de toutes les terres agricoles sont utilisées comme pâture ou pour la production d’aliments fourragers.
Le problème avec la production de viande est que celle-ci se fait
généralement de façon inefficace, c’est-à-dire qu’un animal mange plus d’aliments végétaux que ce qu’il rapporte sous forme de viande. Un kilo de viande de boeuf nécessite par exemple en moyenne sept kilos de céréales.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de préserver la vie de dizaines d’animaux de toutes

espèces.

Pour les animaux
En France plus d’un milliard d’animaux sont tués chaque année pour l’alimentation (mondialement ce chiffre s’élève à soixante milliards… sans les poissons !). Un Français nonvégétarien mangera pendant sa vie 6 à 7 boeufs, vaches ou veaux, 33 cochons, 1 à 2 chèvres, 9 moutons, plus de 1300 volailles et 60 lapins, ainsi que des centaines d’animaux marins, sans compter tout le reste…
Les annonces publicitaires veulent nous faire croire que la viande ou le poisson dans notre assiette provient d’animaux gambadant et se régalant dans de vertes prairies terrestres ou marines. Malheureusement les images de l’élevage intensif, de la pêche industrielle ou de l’aquaculture sont beaucoup moins joyeuses. Les animaux sont des êtres sensibles et intelligents. Élevés ou capturés, ils ne connaissent que frustration, douleur et désagrément. Dans tout élevage, en outre, ils sont tués au meilleur moment de leur vie.


Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de découvrir des nouveaux légumes et ingrédients


. de partir à la découverte de nouveaux magasins

et restaurants


. de vous lancer dans des nouveaux défis culinaires.


Pour le goût
Au secours ! Fini la portion de viande ? Fini le plat de poisson ? Mais quel ingrédient fournira du goût à leur place ? Une feuille de laitue bien épicée sur le bord de votre assiette ?
Pas de panique. Maintenant que toute votre attention se porte sur les légumes, un nouveau monde de goûts s’ouvrira à vous. La
gamme de fruits, légumes, céréales et légumes secs reste très limitée pour la plupart des gens. Il y a pourtant beaucoup plus à découvrir dans le monde végétal que de la salade, des tomates, des pommes et des bananes. Laissez-vous surprendre dans votre supermarché, ou mieux encore, dans un magasin bio. Vous y trouverez des produits délicieux de tous les coins du monde que vous n’avez jamais goûtés.
Et si cela ne vous suffit pas encore, regardez plus loin que vos pots de sel et de poivre. Les épices et condiments plus ou moins exotiques vous offrent tous les goûts que vous pourriez
désirer.

Pas de viande ou de poisson mais…

Ce n’est pas pour cela que vous allez manquer de substances nutritives ! Les vitamines pour bien absorber les minéraux, les fibres et les antioxydants protecteurs, le bon équilibre en acides gras, tout ceci fait partie de la routine du monde végétal.
Les alternatives à la chair des animaux se rencontrent maintenant sous de nombreuses formes et préparations Vous en trouverez facilement à votre goût…


Le tofu est préparé à base de soja. Il a lui-même un goût neutre, mais absorbe facilement la saveur des aliments avec lesquels il est préparé. On le trouve nature, fumé ou déjà préparé. Idéal, par exemple, en étant émietté pour réaliser la sauce des spaghettis à la « Bolognaise » sans viande. Riche en protéines, il complète parfaitement les légumes du type céréales. Le tofu « soyeux » permet de préparer de délicieuses mousses au chocolat…

Le tempeh, d’origine indonésienne, est préparé à base de soja fermenté. Il se vend en forme de cubes ou de saucisses, fumé ou nature. Vous pouvez le faire mariner, cuire, frire… La fermentation permet aux graines de s'agglomérer les unes aux autres et surtout produit des enzymes qui rendent cet aliment très digeste. Il contient un taux élevé de protéines.

Le seitan est fait à base de protéines de blé. Il se vend en tranches ou haché, et vous pouvez le faire cuire, rôtir, griller ou frire. Sa texture fait un peu penser à de la viande tendre.

Les galettes de céréales sont faciles à préparer et conviennent à une majorité de consommateurs. À compléter de préférence par un légume de la catégorie légumineuses ou « vert » ou encore mieux les deux.

Les légumineuses aussi contiennent beaucoup de protéines et sont de bons substituts de la viande. Par exemple :


Les pois chiches : ils sont à la base de deux plats classiques que vous trouverez facilement à la vente ou que vous pouvez préparer vous-même : le falafel et le houmous. Le falafel est un snack végétalien populaire qui a son origine au Moyen-Orient. Vous l’achetez en magasin ou vous le faites vous-même en faisant frire dans de l’huile d’olive des boulettes de pois chiches écrasés, de coriandre et d’ail. Le houmous est une pâte de pois chiches relevée avec quelques épices. C’est délicieux comme sauce à tremper et surtout comme garniture de pain.

Les lentilles : elles existent sous de nombreuses sortes et couleurs. Elles contiennent beaucoup de protéines, de vitamines A et B, de fer et de calcium. Vous pouvez en faire une soupe savoureuse, mais aussi une purée pour accompagner un repas chaud. Il suffit de les faire cuire dans un peu d’eau à laquelle vous rajoutez des épices au choix ou un cube de bouillon. Les lentilles oranges sont prêtes en seulement un quart d’heure.

Et toutes sortes de haricots : des haricots blancs dans une sauce à la tomate, des haricots rognons rouges, des haricots pinto, des haricots noirs, des flageolets … Utilisez-les dans vos potages, dans un chili sin carne ou d’autres cassoulets, ou faites-les simplement réchauffer, directement d’une conserve ou d’un bocal. Il n’y a pas plus simple comme remplaçant de la viande !


Associez-vous au projet
Lundi Jour Végétarien !
Rejoignez les associations
porteuses du projet !


À votre service
L’A.V.F. a lancé la campagne pour un jour végétarien hebdomadaire en France par son communiqué de presse du 29 mai 2009, à la suite de l’initiative de la ville Belge de Gand.
Elle travaille en partenariat avec toutes les organisations se reconnaissant dans l’intérêt du Lundi Jour Végétarien, et en particulier :


APSARes association des professionnels de la santé Pour une alimentation responsabl

L214 éthique animaux

Végétarien Magazine

L’Association Végétarienne de France informe de façon positive et ouverte sur tous les sujets liés à l’alimentation végétarienne. Nous aidons les gens à diminuer ou à supprimer leur consommation de viande de façon facile, saine et appétissante. Pour cela, l’association s’appuie sur des stands d’information, des conférences, une large documentation, un site internet, le magazine Alternatives Végétariennes, ce guide, d’autres publications et de nombreuses autres activités.
>Vous pouvez trouver des informations sur les sites
www.vegetarisme.fr et www.unjoursansviande.fr.


Par son action globalement bénéfique sur la santé humaine (moins de maladies), l’économie (moins de gaspillage), l’environnement (moins de pollutions), l’éthique (moins de souffrances animales), la pratique d’une bonne alimentation végétarienne constitue une
solution simple – et qui a le mérite de la cohérence – pour aider à résoudre un ensemble de questions d’ordre politique qui engagent nos sociétés.

Participer au lundi

végétarien, c’est choisir

une alimentation responsable,

bienfaisante et porteuse

d’avenir !