Avertir le modérateur

12/12/2012

UNE CAISSE POUR LES PENSIONS ALIMENTAIRES

Nombreuses sont les femmes qui n'arrivent pas à percevoir la pension alimentaire des enfants dont elles ont la garde.

Source de conflits aboutissant quelquefois à des violences voire des homicides, plus généralement cela plonge les familles dans la plus extrême précarité.

De plus cela engorge la justice de procès répétitifs pourtant facilement évitables.

Je propose de créer un intermédiaire entre les parties : une Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires (CCPA)

 

FONCTIONNEMENT

1 Le parent payeur verse son dû à la CCPA, tout retard est assujetti à des intérêts.

2 Le parent "bénéficiaire" reçoit son dû de la CCPA à la date fixée, même si le parent payeur a du retard.

En déconnectant le paiement du versement, on garantit l’application de la loi tout en supprimant la quasi totalité des litiges et du stress liés au côté aléatoire du système actuel.

De plus, cela permet au parent payeur d’avoir du retard dans ses versements, sans culpabiliser ni recevoir l’opprobre, en lui permettant de gérer des impondérables financiers temporaires et sans pénaliser financièrement ses enfants et l’autre parent.

 

FINANCEMENT DU FONCTIONNEMENT DE LA CCPA

Au démarrage l’Etat finance la différence liée aux retards par un prêt sur l’honneur; retards qui devraient être moindres qu’actuellement (parions que les mauvais payeurs oseront moins affronter la CCPA que le parent de leurs enfants).

Ensuite le financement du fonctionnement pourrait être assuré par exemple:

  • Par les intérêts liés aux retards
  • Par les fonds de secours devenus obsolètes
  • Par les économies réalisées par la justice.
  • Par le fond de solidarité de la caisse des allocations familiales.

CONCLUSION

Facile à mettre en place, peu coûteuse en gestion, la Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires avantage toutes les parties concernées tout en rendant un peu de sérénité dans les conflits familiaux.

Si en plus l’Etat, la Justice y trouvent financièrement leur compte, qu’attendons-nous !

 

RomainDesbois

14/04/08 

Ci-joint une toute récente émission sur LCP, du 11/12/12, qui ne fait que confirmer l'utilité de cette mesure:

http://www.dailymotion.com/video/xvujnh_ca-vous-regarde-l...

06/12/2012

AUX MUSULMANS, AMIS DES ANIMAUX.

quick,halal,musulman,mousse au chocolat,havreComme moi vous aimez les porcs et comme moi vous ne les mangez pas, hélas l'affaire des mousses au chocolat du Havre nous le rappelle encore, on essaie de nous en faire manger sans nous le dire.

Cela va du dentifrice aux bonbons Haribo en passant par le gel pour les cheveux. Plus rien n'est fiable de nos jours.

Haribo par exemple produit la même gamme de bonbons sans produit animal mais refuse de les vendre en France.

C'est comme le halal , vous savez que l'étourdissement préalable n'est pas incompatible et que si en France on ne le fait pas, c'est plus pour faire gagner du fric aux abattoirs que pour contenter un rite religieux. D'ailleurs dans les pays où l'étourdissement préalable est obligatoire, les musulmans ne sont pas de plus mauvais pratiquants!

En France, pays de la chasse à courre, de la corrida, du foie gras et de la crasse foi, on va même jusqu'à clarifier le vin rouge avec du sang de veau!

Mais je reviens à la consommation cachée de produit animal et particulièrement de vos amis cochons; savez-vous que dans le savon qui n'est pas marqué 100%végétal, il y a soit du porc , soit du boeuf? Ce n'est pas comme le salut du porc, ce n'est pas marqué dessus aussi distinctement.

Le suif (graisse de boeuf) est inscrit sous le joli nom de "sodium Tallowate", le saindoux (graisse de porc) est appelé "sodium lardate". Voir wikipédia

C'est dur d'être musulman car même le halal n'est pas sûr, le scandale que ça a déclenché quand Marine Le Pen a révélé les magouilles !!! Mais tout le monde s'en foutait du vrai ou du faux halal, elle aussi peut-être. Pourtant des témoignages provenant de Rungis, démontraient qu'ils mettent "halal" ou pas sur les mêmes produits.

"C'est selon ce qu'on nous demande" dit un des plus grands fournisseurs de viande halal à Rungis.

 

Alors si vous voulez savoir si votre viande provient bien d'un abattoir qui pratique le halal, je vais vous donner un truc très pratique créé par une association qui est contre le halal (ça marche aussi pour ceux qui ne veulent pas manger halal).

C'est une application gratuite pour les téléphones portables: cliquez là , ou (c'est pareil bougre de mangeurs de cadavres).

Votre religion est bien faite car même pour l'Aïd el Kébir, vous avez la possibilité d'égorger le mouton (bon c'est pas très pratique et le sang ça tâche); mais vous avez aussi la possibilité de donner à un pauvre la valeur vénale de l'animal.

C'est pas beau la vie? Vous sauvez un mouton et vous aidez un pauvre !!!

En plus vous arrêterez de vous faire avoir par les éleveurs qui multiplient jusque par quatre le prix habituel du mouton au moment du grand carnage.

Musulmans, amis des animaux, montrez aux autres croyants que vous êtes en avance sur votre temps !

Et si vous êtes dans la volonté oeucuménique, préférez le végétarisme !!!! Car c'est un mode d'Ali mentation qui respecte toutes les religions.

 

Comme dirait l'ami Africain "Ne fais pas aux truies ce que tu ne veux pas que l'on te farce"

 

RomainDesbois

 

Voir aussi:

Ce sale trafic sous lemanteau blanc

CIV: pas de quoi Saint Quétier

Quick: quand l'Etat se prend pour un Mac

La vraie révolution est en marche

On nous force à nourrir un coucou dans nos nids

Le lundi, c'est végétarien

Une espèce en voie de disparition, les élus se mobilisent

Chasse, pêche et biture

Mais où est donc passé le bon sens paysan?

Recette de réveillon, pour le plaisir

 

       
     

22/11/2012

LA FAIM DU MONDE EST POUR NOEL.

sdf,morts de la rue,don quichotte,clochards,samu,frois,noel,illumination,paris,Comme tous les ans , les communes vont dépenser sans compter pour les illuminations de Noël. Alors que l’on n’a de cesse de nous refuser meilleure fortune, que même les plus démunis d’entre nous vont devoir trouver une ceinture; pas de logis pour les mal-logés; pas de fix pour les "sang domicile". Y a pas de sous nous dit-on en attendant de s’apitoyer sur les prochains morts de la rue.


Le journal du net a eu l’excellente idée de recenser le coût de ces brillantes dépenses pour 18 des plus grandes villes de France : journal du net.com/economie/enquete/illuminations-noel-villes

Par ordre décroissant (mais pas pour les SDF) :

Nice,     1.520.000 euros

Marseille,    760.000 eurossdf,chômage,crise,illumination,noel,clochard,paris,pauvreté,morts de la rue,don quichotte

Paris,     684.000 euros

Nantes,     600.000 euros

Reims,     551.119 euros

Bordeaux,     450.000 euros

Strasbourg,     450.000 euros

Colmar,     403.000 euros

Montpellier,     375.000 euros

Lyon,     360.000 euros

Saint-Etienne,     360.000 euros
   
Rennes,     322.000 euros

Le Havre,     220.000 euros

Saint-Tropez,     220.000 euros

Grenoble,     210.000 euros

Lille,     200.000 euros

Biarritz,     150.000 euros

Toulouse,     147.530 euros

Dans ces villes, la pauvreté c’est comme partout, le paquet cadeau fait apprécier tellement mieux la crise gadget. Mais vous n’entendrez dans les médias que la question du suspense atroce de savoir si la pouffe de service va bien trouver le bouton.

Gandhi disait : « il faut vivre simplement afin que d’autre puissent simplement vivre ». Sans tomber dans un ascétisme assez timide, ce message altruiste est digne d’être rappelé à tous ceux qui se plaignent de notre société supposément individualiste.

Mais le français n’est pas partageux. Grand diseux et petit faiseux surtout ; seuls 14% des contribuables imposables déclarent des dons alors que 77% de ces dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu (77% pour les dons aux associations d’aide à la personne, 60% pour les dons aux autres associations reconnues d’utilité publique)

AUJOURD’HUI, ON N’A PAS LE DROIT D’AVOIR FAIM NI D’AVOIR FROID , avez-vous déjà oublié Coluche bande d’enfoirés !

sdf,chômage,crise,illumination,noel,clochard,paris,pauvreté,morts de la rue,don quichotteSi la misère est moins dure au soleil, il faut croire qu’elle est plus acceptable sous le vernis de Noël. La mort est tellement plus belle sous les lampions.

Peut-être que des humains, des vrais, avec des gros morceaux de coeur à l'intérieur, accompagneront ces morts de noël dans un endroit sans lumière mais je frémis de penser que c'est peut-être la première fois qu'on leur offrira des fleurs.

« la meilleure façon d’aider un homme est de lui permettre d’aider plus pauvre que lui » Abbé Pierre.

A l’aube de la fin du monde pour beaucoup de ces êtres, je tiens à rendre hommage à un grand Monsieur qui selon moi a écrit la plus belle chanson au monde.


Brel : Quand on n’a que l’amour
Quand on n’a que l’amour
Pour parler aux canons
Et rien qu’une chanson
Pour convaincre un tambour.
Alors sans avoir rien
Que la force d’aimer
Nous aurons dans nos mains
Ami le monde entier.

RomainDesbois

Voir aussi :

Collectif Les Morts de la Rue

Les enfant de Don Quichotte

Hiver 54... ans après

Faut-il tuer les SDF? d'Arianne Walter

Quand nos caisses jouent nos retraites à la bourse

Tous logés à la même enseigne?

Fonctionnaires, trop c'est trop !!!

Fric frac dans les régions.

04/11/2012

YANN, 16 ANS, L'HEROISME N'ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNEES

yan,pompiers,feu,volontariat,héros,Digne-les -BainsDes héros du quotidien agissent et meurent souvent dans l'indifférence la plus totale dans cette société de plus en plus ingrate. Des héros qui devront mourir pour esperer avoir les honneurs et les décorations. Yann Siméoni, lycéen, est mort à 16 ans pour avoir voulu aider son prochain. Volontaire et altruiste comme tant de jeunes qui ne font pas la Une des médias, il représente plus justement l'image de la jeunesse souvent très décriée.

Ces héros sont nombreux à oeuvrer, à mourir. De tous âges, ils font de la France un pays où il fait bon vivre pour la plupart d'entre nous, malgré notre propension à râler, sport préféré des français auquel je m'adonne volontiers. Ces hommes et ces femmes nous sont devenus transparents, tant nous sommes habitués à avoir tout, tout de suite. Au point qu'ils se font tuer par les automobilistes qui se fichent qu'ils soient en train de sauver une vie encastrée dans la fusion de deux véhicules.

Il suffit qu'un train s'arrête parce que les secours s'activent à sauver un suicidé, pour entendre se plaindre les voyageurs; pour entendre l'air si bien connu du poujadisme.

On ne respecte plus ces sauveteurs. Qu'ils soient pompiers ou médecins, infirmières ou policiers, ils se font de plus en plus agresser pendant l'exercice de leurs fonctions.

Il y a moins d'un lustre, les pompiers manifestaient en vain pour obtenir le droit de partir à 50 ans à la retraite. Revendication légitime quand on sait ce qu'endure le corps tout au long de cette activité. C'eut été une honorable façon de les honorer que d'accéder à leur demande.

Faut-il qu'un jeune de 16 ans meure au front de cette guerre permanente contre le drame pour qu'enfin on s'interesse à ces humains désintéressés? Combien d'entre-nous leur doivent la vie?

Yann, vous faites honneur à la jeune génération, vous faites honneur aux pompiers, vous faites honneur à l'Humanité.

Si cela était en mon pouvoir, je ferais en sorte que, par votre sacrifice et celui de votre collègue le sergent Michaël Baghioni, sapeur-pompier professionnel de 35 ans, tous ces héros du quotidien obtiennent le prix Nobel de la Paix.

Gras comme la France, ingrat comme un français.

Romain Desbois

30/10/2012

LE DROIT DE NE PAS MARIER

mariage gay,homophobie,maires,droit de conscience,boutin,démocratie,égalité

Dans une démocratie qui se respecte, la vraie pas l'Athénienne qui n'était qu'une aristocratie puis une bourgeocrasie, on a l'exigence de toujours demander au peuple son avis. La voie référendaire doit être la règle ; le Referendum d'Initiative Populaire l'outil suprême.

Que l’on n’aime pas les homosexuels, c’est un droit. Comment pourrait-on interdire à quelqu'un de ne pas les aimer d’ailleurs ? Mais leur interdire un droit sous prétexte que l’on n’aime pas les homosexuels, c’est inadmissible !

Alors que l’extension du droit au mariage pour les couples homosexuels va être légalisée, des maires affichent leur volonté de s’affranchir de leur responsabilité d’élu. Très courageux de leur part d’oser faire leur « coming out » homophobe ; combien n’en pensent pas moins et n’osent l’avouer ? Combien d’homophobes honteux ?

Il est sain qu’un élu ne soit pas obligé de marier. Aimeriez-vous être marié par un élu qui déteste ce que vous êtes ? La clause de conscience réclamée par les élus serait une avancée démocratique. Dans les faits, dans d’autres domaines les élus usent bien de ce droit ; dans les choix qu’ils font ; dans les subventions qu’ils octroient ou non . Pourquoi interdirait-on aux élus d’user de la clause de conscience pour les sujets sociétaux ?

C’est même dans l’intérêt de tous de connaître l’opinion de ceux qui ont la charge de gérer nos affaires. En démocratie, pour choisir en conscience, être bien informé est indispensable. Les électeurs éclairés seront libres d’en changer, les citoyens de déménager.

Mais fondamentalement, une lesbienne peut se marier à un gay et le couple peut adopter sans aucune restriction. Personne n'ira voir ce qui se passe dans la chambre nuptiale. L'enfant aura bien deux parents homosexuels qui contrairement à deux mâles ou deux femelles pourront raconter à leur gosse si il a été adopté très jeune qu'ils sont ses vrais parents. Le mensonge et l'hypocrisie se trouve dans l'apparence du modèle comparé de parents à parents.


Cherchons nous à sanctionner ceux qui suivent une autre route et qui souhaiteraient pouvoir vivre leur vie comme ils le souhaitent et pas comme la société voudrait qu'ils la vivent ? Exactement comme l'on fait avec les prostituées, les drogués, les transexuels ?


Cette volonté moraliste de punir, d'infliger la double peine, quitte à ce que cela coûte plus cher humainement voire financièrement.

Ce reste de judéochrétienneté si bien relayé par l'Islam doit-il guider l'Etat laïc et républicain, où chacun doit être traité à égalité dans ses droits et devoirs ?

N'ayons pas peur, comme pour le PACS, le mariage et l'adoption élargi aux homosexuels, tout comme le droit de donner son sang, profitera à tous et en premier lieu aux hétéros. A cette occasion, l'on va débattre aussi du statut du beau-parent, idée excellente lancée par Nadine Morano et restée en plan.

Ce sont des millions de gosses qui attendent que la société les protège. Pas des vilains méchants homosexuels, mais des aléas de la vie.

 

Romain Desbois