Avertir le modérateur

30/12/2008

HIVER 54 ... ANS APRES

PERS023.jpg340, 341, 342 sans logis sont morts, 54 ans après l'appel de l'Abbé Pierre. Pas un président, pas un ministre, un député n'ira à leur enterrement. Ils étaient pourtant bien présents à celui de l'abbé Pierre et de Soeur Emmanuelle. Il faut bien en convenir, les caméras attirent nos élus aussi sûr que le lampion attire l'éphémère.

Ephémères sont pourtant les projecteurs dont le feu de l'actualité demande constamment à être réalimenté. Alors à chaque mort de la rue l'on se surprend à se battre contre des moulins à vent que sont les promesses ministérielles.

Malgré la volonté affichée de la ministre du logement et du Premier Ministre, les faits sont tétus. Les tentes réapparaissent rue de la Banque, ironie d'une actualité qui s'entrechoque. Ces résistants n'ont obtenu que DAL si ce n'est une amende de 12 000 € pour "dépot et abandon d'objets". Comme si il fallait un peu plus humilier et rappeler à ces gens qu'ils ne sont rien, qu'ils sont plus transparents que leur maigre bien.

Pas de ligne de crédit démentielle pour les sans-logis, pas le caution de l'Etat. Si! Mais à une portion congrue et un droit opposable dont on se demande comment cela va résoudre le problème.

340, 341, 342 morts de la rue, en France, comme un calendrier de l'avent, chaque jour son mort, jusqu'à ce que l'on remette les compteurs à zéro.

1, 2, 3, nous mourrons aux bois

4, 5, 6, sans une queue de cerise

7, 8, 9, sans un habit neuf

10, 11, 12, sans avoir de flouze

De l'Abbé décédé au sort de la Soeur, crieurs d'au secours catholique très populaire.

Faut-il qu'on aima, us et coutumes de nos cultures, pleurer sur vos petites et grandes misères, sans réagir.

Appel de l'abbé Pierre, hiver 54.

Conseil: cliquez sur les deux vidéos à la fois, l'effet "échos" avec le petit décalage, en est encore plus troublant.

 

Romain Desbois

27/10/2008

UN BORLOO CA VA, DEUX BORLOO BONJOUR LES DEGATS

Carnet d'adresse.jpgOn n'ira pas tous au paradis fiscal, même toi ho journaliste qui a osé t'infiltrer comme dans une vulgaire maison de retraite, sans passer par Monsieur Junker, sorte de Saint-Pierre du Luxembourg.

Après la prise de connaissance de la lettre de Chabot qui dit-elle pour mieux s'enfoncer était un courrier privé, la corporation des journalistes ne s'est pas mobilisé pour demander sa démission. Etrange après le camouflet et la lâcheté de la lâcheuse!
Pendant que le monde médiatico-politico-pipelo-bizeness  s'égosille avec l'os de la supression de la pub dans le service public, Le Canard Enchainé du 22 octobre, nous rappelle combien le "mal" se trouve ailleurs.
L' émission animée par Béatrice Borloo/ Schönberg, "ils font bouger la France" est produite par Emmanuel Chain.
Ce même Emmanuel Chain dont l'entreprise (Elephant at Work) est chargée pour 228 917 euros de faire le com de madame Boutin. Etrange, c'est justement l'invitée de Schönberg! Pour y faire quoi: venter les bienfaits du dispositif de la maison à 15 euros par jour, ersatz de la maison Borloo. Contrairement au volatile qui sait si bien voler dans les plumes, il ne sera pas rappelé qu'à deux mois de la fin de l'année, près d'un quart des crédits ministériels pour le logement social n'ont pas encore été dépensés..

Cette fâcheuse coïncidence n'en sera pas une puisque croit savoir le canard, un autre obligé de Chain, le PDG de Total, Christophe de Margerie, sera le prochain invité de l'émission, le 12 novembre.

Un Boorlo ca va, deux Borloo bonjour les dégâts.

Lorsque Laporte agrandit son camping sur un terrain classé "patrimoine mondial" par l'UNESCO (dune du Pyla), c'est le ministre de l'écologie qui éteint le feu de la paillote en téléphonant au mari de la secrétaire d'état au commerce extérieur, accessoirement préfet de Gironde. Qui d'autres en parle parmi nos très insuffisants journalistes?

Qui s'étonnera après que des Ockrent femmes ou hommes de ministre ou de préfet, soient médaillés de la légion d'honneur, la si mal nommée? Pour services rendus pendant la campagne électorale? Non, non, non, décidément vous voyez le mal partout.

 

Romain Desbois

15/09/2008

DES F3 PLUTOT QUE DE LA F1!

211523309.jpg

La très catholique Christine Boutin reconnait ne pas avoir de baguette magique pour créer les 600 000 logements dont la France aurait besoin. Alors Père Noël, elle n'a pas été sage? Et son dieu, ça le fait tant jouir que ça de voir autant de gens galérer. Eux aussi, y z'ont vendu des hosties pas fraîches?

Sarkozy a fait une promesse qui n'est pas tombée dans l'oubli pour beaucoup d'entre nous. Zéro SDF!!!! Difficile de faire mieux. Encore faut-il mettre à la tête des affaires des gens compétents. Car à les entendre il n'y a pas assez d'espace, de logements, d'argent pour régler les problèmes de logement.

Quelques exemples qui prouvent que l'on nous raconte des conneries.

Dans l'île Seguin libérée par Renault se construit de palaces 5 étoiles, de logements de haute gamme et d'un centre de recherche contre le cancer. On a même faillit avoir un musée du luxe mais LVMH, l'ami de Sarko, voulait des subventions de l'Etat. Pas de place pour les pauvres sur ces dizaines d'hectares.

Dans la Manche, alors que des dizaines de personnes se retrouvent à la rue, le Fonds de Solidarité Logement engrange 1,6 millions d'euros. source

Rien qu'à Paris des immeubles entiers, des rues entières sont transformés en bureaux, salles de conférences, salles de réception etc... pendant que l'on chasse les gens dans des barres HLM, vers des banlieues de plus en plus éloignées.

La loi de Robien permet de se faire rembourser par l'Etat jusqu'à 60% du prix du logement acheté si vous le louez. Vous avez bien lu, ce sont nos impôts qui paient les appartements de nos proprios! Plus efficace et certainement moins cher, l'Etat pourrait faire des crédits à 0% pour ceux qui souhaitent devenir propriétaires de leur logement.

Plutôt que d'enrichir les marchands de sommeil (jusquà 2000 euros par mois pour une chambre dans un taudis), les services sociaux devraient pouvoir se porter caution après des propriétaires qui (on peut les comprendre) rechignent à louer à des indigents. Là aussi on ferait mieux pour moins cher.

Et puis, cerise sur le gâteau, comme la Fédération Française de Formule 1 considère que Le Mans ou la Nièvre ça fait pas chic, elle a fait pression pour qu'un grand circuit soit construit à la périphérie de Paris. Trois villes de l'Ile de France dont Sarcelles ont répondu à l'appel. Des centaines d'hectares sont donc disponibles pour la F1 et ne seraient pas constructibles pour les SDF et les mal logés? On nous avait déjà fait le coup avec le Grand Stade. Hé Borloo, il serait temps que tu fasses ton boulot au lieu d'aller à l'OPEP négocier la baisse du pétrole.

Boutin a su trouver 4,3 millions d'euros pour loger d'urgence les victimes de la tornade. Les assurances sont tellement riches qu'elles auraient pu être sollicitées par l'Etat, mais non les assurances n'assurent que ce qui ne craint. Alors pour ceux qui ne sont pas assurés...Madame Boutin, l'urgence c'est aussi et d'abord ceux qui n'ont rien, à la rue ou dans des bidonvilles.

Pour Sarkozy il n'y a pas d'espoir hors la religion. Allez les pauvres, croyez en un monde meilleur mais après la mort! Allez prier mes biens chers pauvres car c'est dans le désespoir que les églises recrutent leurs meilleurs proies.

Quand on voit les personnalités "Fous de la Messe" qui péroraient aux Invalides, je me dis qu'après tout c'est une bonne contre publicité. Les pourris valent bien une messe.

C'est pas spirituel ça?!

Romain Desbois