Avertir le modérateur

10/12/2009

LE LUNDI C'EST VEGETARIEN

Lundi Jour Végétarien est une campagne de l’Association Végétarienne de France

 

 


Avec
l’AVF,


le lundi,


c’est végétarien !


APSAResassociation des professionnels de la santé Pour une alimentation responsable

 

Pour un corps sain sur une planète saine.

 

Participez-vous au LUNDI VÉGÉTARIEN,?
Manger végétarien un jour par semaine est bon …

pour tout et pour tous !
Vous n’avez rien à perdre, mais beaucoup à gagner.

Vous gâtez vos papilles gustatives
A la découverte de nouveaux ingrédients, recettes, restaurants et livres de cuisine…

un monde de nouveautés gustatives s’ouvre à vous !

Vous prenez soin de votre corps et de votre ligne
Beaucoup de vitamines et de minéraux, moins de graisses animales nuisibles et de cholestérol. Moins de risque de cancers, de maladies cardiovasculaires, de diabète et de
surcharge pondérale. Manger moins de viande est un gain pour votre santé.

Vous sauvegardez la planète
Manger plus souvent végétarien signifie moins d’abattage de massifs forestiers pour les pâtures et les aliments fourragers, moins de pollution mais aussi moins de gaz à effet de serre. L’élevage est en effet responsable du rejet d’une part majeure des gaz à effet de serre.

Vous aidez autrui
Un kilo de viande de boeuf nécessite sept à dix kilos de céréales et plus de 15.000 litres d’eau. En mangeant moins de viande animale, vous réservez plus de céréales, de terres cultivables et d’eau pour les humains.

Vous sauvez des animaux
Sa vie durant, un Français non-végétarien va manger près de 1500 animaux d’élevage et une tonne d’animaux marins. En mangeant végétarien une fois par semaine, vous sauvez donc la vie d’un grand nombre d’animaux.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :

. de diminuer le risque de maladiescardiovasculaires, de diabète et decertains cancers

. d’absorber moins de mauvais cholestérol
. de viser un meilleur poids.


Pour un corps sain
L’instauration d’une journée végétarienne par semaine est un excellent pas vers un mode d’alimentation plus sain. La plupart des personnes mangent trop de viande et trop peu de fruits et légumes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le dit pourtant noir sur blanc : adoptez des habitudes alimentaires saines, à base de produits végétaux principalement.
Manger trop de viande fait augmenter le risque des grandes maladies « de civilisation » : les maladies cardiovasculaires, certains cancers, la surcharge pondérale et le diabète. Manger plus souvent végétarien signifie entre autre absorber moins de graisses animales et de cholestérol.
Les fruits et légumes sont particulièrement riches en vitamines, minéraux et fibres. Ils vous aident à maintenir un corps sain de façon naturelle et appétissante.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. d’assurer plus d’aliments pour les humains


. de contribuer à des prix alimentaires équitables.

Pour autrui
Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim. Elles n’ont pas suffisamment accès à des aliments nourrissants et bon marché. Pendant ce temps, près de 40% des céréales à travers le monde servent à nourrir le bétail, ainsi que 90% du soja.
Nous devons assurer un système de production alimentaire qui peut nourrir le plus de personnes possible. À cette fin, notre mode d’alimentation comportant énormément de viande n’est pas très efficace. Tous les animaux que nous mangeons doivent aussi être
nourris, ce qui se fait souvent au moyen de plantes comestibles pour les humains également.
À peu près quarante pour cent de toutes les céréales au monde sont utilisées pour nourrir les animaux. L’utilisation des terres agricoles peut quant à elle aussi être améliorée : les trois quarts de toutes les terres agricoles sont utilisées comme pâture ou pour la production d’aliments fourragers.
Le problème avec la production de viande est que celle-ci se fait
généralement de façon inefficace, c’est-à-dire qu’un animal mange plus d’aliments végétaux que ce qu’il rapporte sous forme de viande. Un kilo de viande de boeuf nécessite par exemple en moyenne sept kilos de céréales.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de préserver la vie de dizaines d’animaux de toutes

espèces.

Pour les animaux
En France plus d’un milliard d’animaux sont tués chaque année pour l’alimentation (mondialement ce chiffre s’élève à soixante milliards… sans les poissons !). Un Français nonvégétarien mangera pendant sa vie 6 à 7 boeufs, vaches ou veaux, 33 cochons, 1 à 2 chèvres, 9 moutons, plus de 1300 volailles et 60 lapins, ainsi que des centaines d’animaux marins, sans compter tout le reste…
Les annonces publicitaires veulent nous faire croire que la viande ou le poisson dans notre assiette provient d’animaux gambadant et se régalant dans de vertes prairies terrestres ou marines. Malheureusement les images de l’élevage intensif, de la pêche industrielle ou de l’aquaculture sont beaucoup moins joyeuses. Les animaux sont des êtres sensibles et intelligents. Élevés ou capturés, ils ne connaissent que frustration, douleur et désagrément. Dans tout élevage, en outre, ils sont tués au meilleur moment de leur vie.


Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de découvrir des nouveaux légumes et ingrédients


. de partir à la découverte de nouveaux magasins

et restaurants


. de vous lancer dans des nouveaux défis culinaires.


Pour le goût
Au secours ! Fini la portion de viande ? Fini le plat de poisson ? Mais quel ingrédient fournira du goût à leur place ? Une feuille de laitue bien épicée sur le bord de votre assiette ?
Pas de panique. Maintenant que toute votre attention se porte sur les légumes, un nouveau monde de goûts s’ouvrira à vous. La
gamme de fruits, légumes, céréales et légumes secs reste très limitée pour la plupart des gens. Il y a pourtant beaucoup plus à découvrir dans le monde végétal que de la salade, des tomates, des pommes et des bananes. Laissez-vous surprendre dans votre supermarché, ou mieux encore, dans un magasin bio. Vous y trouverez des produits délicieux de tous les coins du monde que vous n’avez jamais goûtés.
Et si cela ne vous suffit pas encore, regardez plus loin que vos pots de sel et de poivre. Les épices et condiments plus ou moins exotiques vous offrent tous les goûts que vous pourriez
désirer.

Pas de viande ou de poisson mais…

Ce n’est pas pour cela que vous allez manquer de substances nutritives ! Les vitamines pour bien absorber les minéraux, les fibres et les antioxydants protecteurs, le bon équilibre en acides gras, tout ceci fait partie de la routine du monde végétal.
Les alternatives à la chair des animaux se rencontrent maintenant sous de nombreuses formes et préparations Vous en trouverez facilement à votre goût…


Le tofu est préparé à base de soja. Il a lui-même un goût neutre, mais absorbe facilement la saveur des aliments avec lesquels il est préparé. On le trouve nature, fumé ou déjà préparé. Idéal, par exemple, en étant émietté pour réaliser la sauce des spaghettis à la « Bolognaise » sans viande. Riche en protéines, il complète parfaitement les légumes du type céréales. Le tofu « soyeux » permet de préparer de délicieuses mousses au chocolat…

Le tempeh, d’origine indonésienne, est préparé à base de soja fermenté. Il se vend en forme de cubes ou de saucisses, fumé ou nature. Vous pouvez le faire mariner, cuire, frire… La fermentation permet aux graines de s'agglomérer les unes aux autres et surtout produit des enzymes qui rendent cet aliment très digeste. Il contient un taux élevé de protéines.

Le seitan est fait à base de protéines de blé. Il se vend en tranches ou haché, et vous pouvez le faire cuire, rôtir, griller ou frire. Sa texture fait un peu penser à de la viande tendre.

Les galettes de céréales sont faciles à préparer et conviennent à une majorité de consommateurs. À compléter de préférence par un légume de la catégorie légumineuses ou « vert » ou encore mieux les deux.

Les légumineuses aussi contiennent beaucoup de protéines et sont de bons substituts de la viande. Par exemple :


Les pois chiches : ils sont à la base de deux plats classiques que vous trouverez facilement à la vente ou que vous pouvez préparer vous-même : le falafel et le houmous. Le falafel est un snack végétalien populaire qui a son origine au Moyen-Orient. Vous l’achetez en magasin ou vous le faites vous-même en faisant frire dans de l’huile d’olive des boulettes de pois chiches écrasés, de coriandre et d’ail. Le houmous est une pâte de pois chiches relevée avec quelques épices. C’est délicieux comme sauce à tremper et surtout comme garniture de pain.

Les lentilles : elles existent sous de nombreuses sortes et couleurs. Elles contiennent beaucoup de protéines, de vitamines A et B, de fer et de calcium. Vous pouvez en faire une soupe savoureuse, mais aussi une purée pour accompagner un repas chaud. Il suffit de les faire cuire dans un peu d’eau à laquelle vous rajoutez des épices au choix ou un cube de bouillon. Les lentilles oranges sont prêtes en seulement un quart d’heure.

Et toutes sortes de haricots : des haricots blancs dans une sauce à la tomate, des haricots rognons rouges, des haricots pinto, des haricots noirs, des flageolets … Utilisez-les dans vos potages, dans un chili sin carne ou d’autres cassoulets, ou faites-les simplement réchauffer, directement d’une conserve ou d’un bocal. Il n’y a pas plus simple comme remplaçant de la viande !


Associez-vous au projet
Lundi Jour Végétarien !
Rejoignez les associations
porteuses du projet !


À votre service
L’A.V.F. a lancé la campagne pour un jour végétarien hebdomadaire en France par son communiqué de presse du 29 mai 2009, à la suite de l’initiative de la ville Belge de Gand.
Elle travaille en partenariat avec toutes les organisations se reconnaissant dans l’intérêt du Lundi Jour Végétarien, et en particulier :


APSARes association des professionnels de la santé Pour une alimentation responsabl

L214 éthique animaux

Végétarien Magazine

L’Association Végétarienne de France informe de façon positive et ouverte sur tous les sujets liés à l’alimentation végétarienne. Nous aidons les gens à diminuer ou à supprimer leur consommation de viande de façon facile, saine et appétissante. Pour cela, l’association s’appuie sur des stands d’information, des conférences, une large documentation, un site internet, le magazine Alternatives Végétariennes, ce guide, d’autres publications et de nombreuses autres activités.
>Vous pouvez trouver des informations sur les sites
www.vegetarisme.fr et www.unjoursansviande.fr.


Par son action globalement bénéfique sur la santé humaine (moins de maladies), l’économie (moins de gaspillage), l’environnement (moins de pollutions), l’éthique (moins de souffrances animales), la pratique d’une bonne alimentation végétarienne constitue une
solution simple – et qui a le mérite de la cohérence – pour aider à résoudre un ensemble de questions d’ordre politique qui engagent nos sociétés.

Participer au lundi

végétarien, c’est choisir

une alimentation responsable,

bienfaisante et porteuse

d’avenir !


03/12/2009

COPENHAGUE: GREVE DE LA VIANDE!

       

Sommet de Copenhague

viande.info

Fabrice Nicolino, Pierre Rabhi,
Allain Bougrain Dubourg, Jean-Marie Pelt,
Corinne Lepage, Jean-Paul Jaud,
Sandrine Bélier, Jean-Paul Besset,
Jean-Claude Pierre et Franck Laval

En grève de la viande !

 

Les ONG qui luttent contre la faim dans le monde, pour l'environnement ou pour les animaux, se heurtent aux même blocages : nous pouvons soulager au coup par coup quelques situations extrêmes mais notre action est vouée à l'échec tant que les pouvoirs publics ne prendront pas leurs responsabilités... à l'encontre d'intérêts économiques puissants.

L214 a contacté des personnalités qui se sont engagées à se mettre en grève de la viande pendant la durée du sommet de Copenhague pour que cesse l’omerta sur la surconsommation de viande en France et sur ses conséquences.

Nous avons voulu cette action unitaire. Nous avons réuni des personnalités d'horizons différents pour revendiquer ensemble la reconnaissance de l'impact dramatique de la viande sur l'environnement, la sous-alimentation humaine et la souffrance animale. Nous réclamons un moratoire sur l’élevage intensif et des mesures énergiques pour faire baisser la consommation de produits d'origine animale.

Avec vous !

À vous de faire circuler le plus largement possible le dossier viande.info, de le relayer sur vos sites via les bannières proposées, de signer et de faire connaître la pétition mise en place pour cette opération. La pétition recueille des signatures individuelles. Des organisations peuvent également manifester leur soutien en écrivant à viande.info. Leurs noms apparaîtront sur le site.

 

Romain Desbois

Unissons nos forces pour faire reculer l’industrie de la viande !


Soutenir L214

Pour soutenir les actions de L214, j'adhère ou je fais un don.
Pour un soutien régulier, j'opte pour le prélèvement automatique.

L'équipe de L214
contact@L214.com

                 

08/11/2009

Tous logés à la même enseigne?

31a.jpg4 milliards d'euros, c'est ce que rapporte le 1% logement. Quatre milliards prélevés sur la masse salariale des entreprises de plus de 20 salariés. Cette manne est "gérée" par une centaine d'organismes dont les directeurs, selon le Canard Enchainé du 4 novembre 2009, ne se mouchent pas avec le coude. Trente et un d' entre-eux touchent entre 100 000€ et 150 000 €, dix-neuf entre 150 000€ et 200 000€ et trois qui explosent le plafond des 200 000€. Et comme pour tout honnête homme qui se respecte ces prix sont hors primes, indemnités de départ et retraites chapeaux.

En 2007, Christian Gazet du Châtelier, est parti en retraite avec un parachute de 1,3 million d'euros et une retraite chapeau de 130 000 euros par an.

Un nom à ne pas coucher dehors!

PERSO001.jpg

 En 2008, les sociétés HLM ont perdu 8 milliards d'euros à la bourse, suite à la crise des supprimes ! (source: 20 minutes)

Romain Desbois

03/04/2009

PERDUS DE VUE

JeanFrancoisDELAS.jpgSelon la Cellule des Personnes Disparues, 9 disparitions sur 10 sont élucidées. Sur dix ans de dossiers traités, 83% des personnes disparues ont été retrouvées vivantes, les homicides liés à une disparition atteignant à peine plus de 1%.

L'effort a été mis depuis quelques années sur les disparitions d'enfants avec la création du Dispositif Alerte Enlèvement inspiré du dispositif Amber dont le succès n'est plus à démontrer. Reste que pour les familles plongées dans l'angoisse, l'attente est insupportable. Elles ont souvent l'impression, particulièrement lorsqu'il s'agit d'adultes recherchés, que leurs demandes dans l'intérêt des familles consistent à uniquement diffuser la photographie des disparus à tous les commissariats et les gendarmeries.

L'émission de TF1 "Perdu de vue" tant décriée, faisait oeuvre de salut public. Pour beaucoup de familles c'était le dernier espoir souvent récompensé et Jacques Pradel l'animateur peut s'enorgueillir d'avoir à son actif la résolution de l'affaire des disparues de l'Yonne. Manifestement la disparition de jeunes filles handicapées n'intéressait pas la justice à moins qu'Emile Louis, le tueur en série, ait eu des protections que les projecteurs des médias ont réussi à percer. L'opiniatreté, le courage et le professionnalisme du gendarme Jambert doivent être salués dans cette affaire, d'autant que cela lui coûta la vie.

Grâce à internet, les familles et amis recherchant une personne peuvent agir, chercher crier leur détresse. Elles ne se sentent plus aussi impuissantes. Avec le danger accru de se trouver confrontés à des petits rigolos ou des charlatans prompts à profiter de la détresse des personnes désespérées.

Ce parcours Jess le connaît bien. Cette jeune femme d'à peine trente ans se démène comme une diablesse depuis sept ans pour retrouver son ami d'enfance, Jean-François Delas (photo). Elle est même allée sur le plateau de Jean-Luc Delarue, "toute une histoire", supporter les allusions scabreuses de l'animateur, dignes de psychanalyse de bistrot .

Le cas de la disparition de Jean-François Delas illustre bien la difficulté de se battre contre les dysfonctionnements, voire le laxisme de l'appareil judiciaire français. Jean-François Delas, 26 ans, disparaît le 1er avril 2002 de l'hôpital de Thonon-Les-Bains. Alors qu'il était sous la responsabilité de l'hôpital, la police, la justice ne feront même pas ce que tout justicier en herbe ferait: enquêter sur le lieu de la disparition, mettre en cause la défaillance de l'hôpital. Pire! Alors que Claudie sa mère croyait que la justice suivait son cours, elle apprend six ans après la disparition de Jean-François que le dossier est clos depuis quatre ans. Aucun avis de recherche n'a été déclenché!

Alors que des éléments susceptibles de retrouver la trace de Jean-François arrivent à Jess, le procureur mettra plusieurs mois à s'y intéresser, mettant en échec tout le travail effectué par celle-ci.

Les résultats élogieux de la Cellule des Personnes Disparues ne sont pas à remettre en cause, mais cela ne concerne que les dossiers instruits. Combien de personnes disparues, de familles livrées à elles-mêmes dont la justice ne se sera pas interessée?

La communauté du net peut faire ce qu'aucun JT ne se donne la peine de faire (sauf lorsqu'il s'agit, réflexe corporatiste, de collègues journalistes): montrer les appels à témoin, les photographies des personnes recherchées.

Des associations existent et peuvent être d'un grand soutien psychologique et pratique, elles ont aussi besoin de nous.

http://www.avisderecherche.net/

http://www.manuassociation.org/

http://jeanfrancoisdelas.20minutes-blogs.fr/

 

12/03/2009

CONTRE L'AVORTEMENT LETAL

enceinte.jpgSujet tabou s'il en est, l'on pourra même me dénier le droit d'en parler sous prétexte qu'un Y se promène dans mes gènes, je n'arrive pas à comprendre que l'on puisse défendre ce meurtre décriminalisé afin de ne pas rajouter la mort des femmes avortées. Cette loi salutaire n'a-t-elle pas engendré involontairement une dérive intellectuelle et une pratique déraisonnée? Comment pourrais-je comprendre que nombre de ceux qui défendent l'avortement sont contre la peine de mort ou refuse l'adoption pour les couples homosexuels pour le bien de l'enfant?

Certes on peut toujours se donner bonne conscience en affirmant qu'un foetus n'est pas un humain, ce qui induit le droit de le supprimer sans état d'âme. A partir de quand devient-on un humain? N'est-ce pas au moment où l'ovule est fécondé par le spermatozoïde? D'aucun nieront tout droit de l'enfant à naître, comme les lois françaises qui font que des femmes enceintes battues qui perdent leur enfant ne pourront faire condamner la personne qui les aura frappées; d'autres feront l'amalgame du droit de disposer de son corps en considérant que cette vie qui est née en elles fait partie de leur corps.

Selon les chiffres de l'INED et du rapport épidémiologique de 1999, il est difficile de ne pas penser à une dérive contraceptuelle de l'IVG. La confusion est même entretenue par le ministère de la santé dans le titre de son site.

Cet acte médical contraire au serment d'Hippocrate est traité comme une maladie et met les médecins devant un sacré cas de conscience.

Les progrès techniques de procréation médicale assistée (PMA) permettent d'implanter des embryons dans l'utérus. Pourquoi ne pas réfléchir à une solution qui pourrait mettre tout le monde d'accord? L'on pourrait pratiquer un avortement non létal et réimplanter le foetus dans l'utérus d'une femme demandeuse. Non, l'on préfère pour des raisons essentiellement financières, implanter plusieurs embryons et en supprimer les "surnuméraires" qui se seraient accrochés à la vie!

J'ai conscience que je mets un coup de pied dans la fourmillière et que ce sujet est douloureux pour beaucoup (pas que pour les femmes), mais peut-on se satisfaire des 220 000 à 230 000 avortements par an, rien qu'en France, dont la plupart pourrait être évités?