Avertir le modérateur

04/07/2013

CHÔMAGE OU RETRAITE ?

chômage,retraite,filoche,hollande,président,république,france,romain desbois,cnav,longévité,retraités,chômeurs,salaire,cotisations,pôle emploi,attali,retraite à points,carrière,poltique,démocratie,économie,social,réforme,balladur,fillon,sarkozy,gauche,socialiste,ayrault,entreprises,salariés,employeurs,charges socialesMonsieur le Président de la République, vous avez fermement dit lors de vos vœux que vous alliez tout faire pour que le chômage baisse.
Or vous annoncez maintenant qu’il va falloir travailler plus longtemps !
J’y vois une contradiction car vous n’ignorez pas que 1 million de chômeurs ont plus de 50 ans, que 60% des français de plus de 55 ans sont au chômage !
Pour la première fois depuis la mise en place du système par répartition les futurs retraités auront moins que ceux pour qui ils ont cotisé toute leur carrière.
Des pistes pourtant ne sont pas explorées comme par exemple la progressivité des taux de cotisations.
Mais surtout il faut cesser de penser que les retraités sont un poids pour l’économie du pays. Bien au contraire, les retraités consomment ; ils jardinent, bricolent, voyagent, gardent leurs petits-enfants, s’occupent de leurs parents entrés dans le grand âge, sont la colonne vertébrale du milieu associatif tant envié dans le monde entier ; ils créent des emplois !
L’argument de l’allongement de l’espérance de vie est fallacieux ! Statistiquement les femmes vivent plus longtemps que les hommes ; faut-il alors selon cet argument qu’elles partent plus tard que les hommes à la retraite? On voit les limites de l’argument.
D’autant plus que cette moyenne cache bien des différences selon que vous avez eu un métier pénible, que vous avez eu de petits revenus ou/et que vous avez commencé à travailler tôt ou pas.
Jacques Attali, bien que partisan de l’augmentation du nombre d’années travaillées a bien résumé le problème : « Reculer l’âge du départ en retraite, c’est faire payer aux pauvres la retraite des riches ».
Est-ce cela une mesure de gauche ?
Cherchons la cause du déficit des caisses de retraite avant toutes choses ! Il serait bon de faire un audit de la CNAV semble –t-il car entre le salaire « secret défense » de sa présidente et les 80 000 aides ménagères payées indûment par les cotisations retraites en passant par les frais de communication et autres subventions à des évènements culturels ou sportifs, on ne se demande plus si nos cotisations sont bien gérées.
Selon les chiffres de l’inspection du travail donnés par Gérard Filoche, il y aurait par an, 1 milliard d’heures travaillées non payées et donc sur lesquelles il n’a pas de cotisations sociales ! Renforcer les contrôles serait bien une façon de faire rentrer des cotisations tout en augmentant le pouvoir d’achat des salariés lésés. Cet excellent inspecteur du travail à la retraite rappelle qu’une augmentation de seulement 1% des salaires (en moyenne), c’est 10 milliards d’euros de plus par an de rentrée dans les caisses de la CNAV.

Vous pouvez réduire sensiblement et rapidement le nombre de chômeurs grâce à l’avancement de l’âge de la retraite. Annuler la reforme Balladur/Fillon supprimerait au minimum 1 million de chômeur dans l’année !
C’est un cercle vertueux que vous enclencheriez là, car les centaines de milliers de salariés qui partiraient en retraite permettraient de donner du pouvoir d’achat à nombre de leurs collègues qui par le jeu des promotions internes les remplaceraient sans que cela coûte un centime aux entreprises !
Monsieur le Président si vous voulez vraiment lutter efficacement contre le chômage, vous devez permettre à des millions de français de partir à la retraite maintenant ! Ne craignez pas de gonfler les déficits des caisses de retraite puisque les chômeurs qui les remplaceront cotiseront à nouveau pour ces retraités et feront baisser la charge des indemnités chômage (qui au demeurant pourraient être transférées aux retraites).
Pour conclure je n’ose même pas évoquer le côté social voire socialiste de mes propositions exposées ici.
Je sais que ce courrier ne sera jamais entre vos mains et qu’un fonctionnaire sera chargé de faire une réponse passe partout. Aussi je me permets de le rendre public et de le diffuser le plus largement possible.
Il est néanmoins évident qu’il faut réformer le système des retraites pour aller vers un système à points, plus juste et qui permettrait à chaque salarié de mieux pouvoir gérer son déroulement de carrière.
Ce système est de toute façon dès sa conception aberrant puisqu’il faut au moins deux cotisants pour un retraité et donc à chaque génération avoir deux fois plus de gens qui cotisent, ce qui est impossible.
Avec le plus grand respect d’un citoyen engagé.
RomainDesbois

 

12/12/2012

UNE CAISSE POUR LES PENSIONS ALIMENTAIRES

Nombreuses sont les femmes qui n'arrivent pas à percevoir la pension alimentaire des enfants dont elles ont la garde.

Source de conflits aboutissant quelquefois à des violences voire des homicides, plus généralement cela plonge les familles dans la plus extrême précarité.

De plus cela engorge la justice de procès répétitifs pourtant facilement évitables.

Je propose de créer un intermédiaire entre les parties : une Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires (CCPA)

 

FONCTIONNEMENT

1 Le parent payeur verse son dû à la CCPA, tout retard est assujetti à des intérêts.

2 Le parent "bénéficiaire" reçoit son dû de la CCPA à la date fixée, même si le parent payeur a du retard.

En déconnectant le paiement du versement, on garantit l’application de la loi tout en supprimant la quasi totalité des litiges et du stress liés au côté aléatoire du système actuel.

De plus, cela permet au parent payeur d’avoir du retard dans ses versements, sans culpabiliser ni recevoir l’opprobre, en lui permettant de gérer des impondérables financiers temporaires et sans pénaliser financièrement ses enfants et l’autre parent.

 

FINANCEMENT DU FONCTIONNEMENT DE LA CCPA

Au démarrage l’Etat finance la différence liée aux retards par un prêt sur l’honneur; retards qui devraient être moindres qu’actuellement (parions que les mauvais payeurs oseront moins affronter la CCPA que le parent de leurs enfants).

Ensuite le financement du fonctionnement pourrait être assuré par exemple:

  • Par les intérêts liés aux retards
  • Par les fonds de secours devenus obsolètes
  • Par les économies réalisées par la justice.
  • Par le fond de solidarité de la caisse des allocations familiales.

CONCLUSION

Facile à mettre en place, peu coûteuse en gestion, la Caisse de Compensation des Pensions Alimentaires avantage toutes les parties concernées tout en rendant un peu de sérénité dans les conflits familiaux.

Si en plus l’Etat, la Justice y trouvent financièrement leur compte, qu’attendons-nous !

 

RomainDesbois

14/04/08 

Ci-joint une toute récente émission sur LCP, du 11/12/12, qui ne fait que confirmer l'utilité de cette mesure:

http://www.dailymotion.com/video/xvujnh_ca-vous-regarde-l...

22/11/2012

LA FAIM DU MONDE EST POUR NOEL.

sdf,morts de la rue,don quichotte,clochards,samu,frois,noel,illumination,paris,Comme tous les ans , les communes vont dépenser sans compter pour les illuminations de Noël. Alors que l’on n’a de cesse de nous refuser meilleure fortune, que même les plus démunis d’entre nous vont devoir trouver une ceinture; pas de logis pour les mal-logés; pas de fix pour les "sang domicile". Y a pas de sous nous dit-on en attendant de s’apitoyer sur les prochains morts de la rue.


Le journal du net a eu l’excellente idée de recenser le coût de ces brillantes dépenses pour 18 des plus grandes villes de France : journal du net.com/economie/enquete/illuminations-noel-villes

Par ordre décroissant (mais pas pour les SDF) :

Nice,     1.520.000 euros

Marseille,    760.000 eurossdf,chômage,crise,illumination,noel,clochard,paris,pauvreté,morts de la rue,don quichotte

Paris,     684.000 euros

Nantes,     600.000 euros

Reims,     551.119 euros

Bordeaux,     450.000 euros

Strasbourg,     450.000 euros

Colmar,     403.000 euros

Montpellier,     375.000 euros

Lyon,     360.000 euros

Saint-Etienne,     360.000 euros
   
Rennes,     322.000 euros

Le Havre,     220.000 euros

Saint-Tropez,     220.000 euros

Grenoble,     210.000 euros

Lille,     200.000 euros

Biarritz,     150.000 euros

Toulouse,     147.530 euros

Dans ces villes, la pauvreté c’est comme partout, le paquet cadeau fait apprécier tellement mieux la crise gadget. Mais vous n’entendrez dans les médias que la question du suspense atroce de savoir si la pouffe de service va bien trouver le bouton.

Gandhi disait : « il faut vivre simplement afin que d’autre puissent simplement vivre ». Sans tomber dans un ascétisme assez timide, ce message altruiste est digne d’être rappelé à tous ceux qui se plaignent de notre société supposément individualiste.

Mais le français n’est pas partageux. Grand diseux et petit faiseux surtout ; seuls 14% des contribuables imposables déclarent des dons alors que 77% de ces dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu (77% pour les dons aux associations d’aide à la personne, 60% pour les dons aux autres associations reconnues d’utilité publique)

AUJOURD’HUI, ON N’A PAS LE DROIT D’AVOIR FAIM NI D’AVOIR FROID , avez-vous déjà oublié Coluche bande d’enfoirés !

sdf,chômage,crise,illumination,noel,clochard,paris,pauvreté,morts de la rue,don quichotteSi la misère est moins dure au soleil, il faut croire qu’elle est plus acceptable sous le vernis de Noël. La mort est tellement plus belle sous les lampions.

Peut-être que des humains, des vrais, avec des gros morceaux de coeur à l'intérieur, accompagneront ces morts de noël dans un endroit sans lumière mais je frémis de penser que c'est peut-être la première fois qu'on leur offrira des fleurs.

« la meilleure façon d’aider un homme est de lui permettre d’aider plus pauvre que lui » Abbé Pierre.

A l’aube de la fin du monde pour beaucoup de ces êtres, je tiens à rendre hommage à un grand Monsieur qui selon moi a écrit la plus belle chanson au monde.


Brel : Quand on n’a que l’amour
Quand on n’a que l’amour
Pour parler aux canons
Et rien qu’une chanson
Pour convaincre un tambour.
Alors sans avoir rien
Que la force d’aimer
Nous aurons dans nos mains
Ami le monde entier.

RomainDesbois

Voir aussi :

Collectif Les Morts de la Rue

Les enfant de Don Quichotte

Hiver 54... ans après

Faut-il tuer les SDF? d'Arianne Walter

Quand nos caisses jouent nos retraites à la bourse

Tous logés à la même enseigne?

Fonctionnaires, trop c'est trop !!!

Fric frac dans les régions.

30/10/2012

LE DROIT DE NE PAS MARIER

mariage gay,homophobie,maires,droit de conscience,boutin,démocratie,égalité

Dans une démocratie qui se respecte, la vraie pas l'Athénienne qui n'était qu'une aristocratie puis une bourgeocrasie, on a l'exigence de toujours demander au peuple son avis. La voie référendaire doit être la règle ; le Referendum d'Initiative Populaire l'outil suprême.

Que l’on n’aime pas les homosexuels, c’est un droit. Comment pourrait-on interdire à quelqu'un de ne pas les aimer d’ailleurs ? Mais leur interdire un droit sous prétexte que l’on n’aime pas les homosexuels, c’est inadmissible !

Alors que l’extension du droit au mariage pour les couples homosexuels va être légalisée, des maires affichent leur volonté de s’affranchir de leur responsabilité d’élu. Très courageux de leur part d’oser faire leur « coming out » homophobe ; combien n’en pensent pas moins et n’osent l’avouer ? Combien d’homophobes honteux ?

Il est sain qu’un élu ne soit pas obligé de marier. Aimeriez-vous être marié par un élu qui déteste ce que vous êtes ? La clause de conscience réclamée par les élus serait une avancée démocratique. Dans les faits, dans d’autres domaines les élus usent bien de ce droit ; dans les choix qu’ils font ; dans les subventions qu’ils octroient ou non . Pourquoi interdirait-on aux élus d’user de la clause de conscience pour les sujets sociétaux ?

C’est même dans l’intérêt de tous de connaître l’opinion de ceux qui ont la charge de gérer nos affaires. En démocratie, pour choisir en conscience, être bien informé est indispensable. Les électeurs éclairés seront libres d’en changer, les citoyens de déménager.

Mais fondamentalement, une lesbienne peut se marier à un gay et le couple peut adopter sans aucune restriction. Personne n'ira voir ce qui se passe dans la chambre nuptiale. L'enfant aura bien deux parents homosexuels qui contrairement à deux mâles ou deux femelles pourront raconter à leur gosse si il a été adopté très jeune qu'ils sont ses vrais parents. Le mensonge et l'hypocrisie se trouve dans l'apparence du modèle comparé de parents à parents.


Cherchons nous à sanctionner ceux qui suivent une autre route et qui souhaiteraient pouvoir vivre leur vie comme ils le souhaitent et pas comme la société voudrait qu'ils la vivent ? Exactement comme l'on fait avec les prostituées, les drogués, les transexuels ?


Cette volonté moraliste de punir, d'infliger la double peine, quitte à ce que cela coûte plus cher humainement voire financièrement.

Ce reste de judéochrétienneté si bien relayé par l'Islam doit-il guider l'Etat laïc et républicain, où chacun doit être traité à égalité dans ses droits et devoirs ?

N'ayons pas peur, comme pour le PACS, le mariage et l'adoption élargi aux homosexuels, tout comme le droit de donner son sang, profitera à tous et en premier lieu aux hétéros. A cette occasion, l'on va débattre aussi du statut du beau-parent, idée excellente lancée par Nadine Morano et restée en plan.

Ce sont des millions de gosses qui attendent que la société les protège. Pas des vilains méchants homosexuels, mais des aléas de la vie.

 

Romain Desbois

02/10/2012

SOHANE, DIX ANS. DEJA !

Vitry sur Seine :Stèle en hommage  à Sohane BenzianeMourir au XXIème siècle, en France; à 17 ans.

Sohane, un prénom que j'ai découvert en même temps que le drame qui t'a frappée. Un prénom que je n'oublierai jamais. Sohane, tu es devenue pour moi l'image de la femme martyre, l'emblème du combat contre tous les obscurantistes. Tu es ma Jeanne d'Arc républicaine.

Morte dans un local poubelle, brulée vive par un macho de bazar qui n'avait que la posséssion de ta personne comme tableau de chasse, comme fierté. Un petit coq de banlieue qui pense que pour être un mec , un vrai, il faut montrer sa force contre les plus faibles. Femme ou chien, son comportement est le même. Lâche parmi les lâches.

Tu voulais juste aller voir une copine, dans l'immeuble d'en face. Quoi de plus banal pour une jeune de nos jours, en France. EN FRANCE !!!!!!

Le lieu de ta mort n'est pas devenu pélerinage, l'on vient de raser l'immeuble, comme pour mieux t'oublier. Comme pour mieux oublier nos propres lâchetés quotidiennes.

Peu après ta mort , une stèle a été placée au pied de l'immeuble. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'elle soit saccagée. Ultime offense à ton innocence, ultime négation de ton être, de tes souffrances, de ta féminité, de ton humanité, de ton existence.

Ta famille a dû quitter la ville, harcelée par les clones de ton assassin, comme si c'était toi la coupable. Inversion des mots , perversion des valeurs. Ultime violence !

Dix ans plus tard, l'actualité nous rappelle que rien n'a changé, que les jeunes coqs ont transmis leur graine de tarés. Qu'avons nous fait de ton martyre ? Rien.

Sohane Benziane, je ne te connaissais pas, pas plus que ta ville où je n'ai jamais pu aller depuis, malgré la promesse que je m'étais fait. Trop frais, trop dur, trop de colère !

Sohane, y aura-t-il une rue, un pont qui portera ton nom ? Je le souhaite pour que personne n'oublie.

Pour que ta mort hante à jamais les esprits !

 

Romain Desbois