Avertir le modérateur

11/05/2015

LA JUPE, L'ENSEIGNANT, LE CHASSEUR ET LE MEDIA.

jupe,chasse,chasseur,média,spécisme,animaux,élus,députés,sénateurs,pédophilie,pédophile,viol,enfant,écologie,agriculture,paysan,educatiion nationale,école,démocratie,france,renard,lobby,bartolone,larcher,royal,le foll,religion,laïcité,islam,chrétien,bonddhismeQu'enseigne-t-on à nos enseignants?

L'histoire de la jupe trop longue jugée signe ostentatoire de prosélytisme par des zélateurs de l’Éducation Nationale a valeur de symbole de deux obscurantismes qui s'opposent pour ne pas dire qui s'alimentent.

Ont-ils lu l'article 18 de la déclaration des droits de l'Homme l'ONU signée par la France et par tous les pays siégeant à l'ONU ?1

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Quand le média s'accorde avec l'enseignant; quand l'enseignant s'accorde avec le chasseur; quand le chasseur s'accorde avec le média:

Le chasseur pédophile qui a enlevé la petite Bérényss est devenu miraculeusement juste agriculteur en moins de deux jours dans les médias.

Le Lobby de la chasse aurait-il encore frappé? Qui s'en étonnerait? Alors qu'ils ne sont plus que 1% (voire moins car pour l'instant on ne sait pas exactement combien ils sont vraiment), ils sont plus de 20% des élus du parlement français.3 Est-ce un hasard si le président de l'Assemblée Nationale et le président du Sénat sont tous deux chasseurs ? Messieurs Bartolone et Larcher ont-il fait pression pour que soit rayé de nos esprits le fait que c'est un chasseur maintes fois "connu de la police et de la justice"?

Savez vous que jamais aucun humain français n'est mort d'une morsure de renard enragé? 2

Le dernier mort de la rage en France date de 1920 alors que les renards sont porteurs du virus que depuis 1968 !

Mais le lobby des chasseurs devaient trouver une bonne excuse pour éradiquer le dernier concurrent encore vivant.

Mais revenons à notre chasseur pédophile; aura-t-il encore le droit d'enseigner l'écologie punitive à nos chères têtes blondes ou pas, comme le souhaitent madame Royal et monsieur Le Foll ?

Le pire n'est jamais sûr.

Mais êtes vous sûr d'être vraiment contre la peine de mort et contre l'esclavage? vérifiez-le içi

RACISME,SEXISME, HOMOPHOBIE, SPECISME, MÊME COMBAT !

RomainDesbois

 

1 http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a18

2 http://www.parismatch.com/Animal-Story/Articles/A-cause-d...

3 http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234854-en-finir...

27/04/2015

LOI RENSEIGNEMENT, MEDIAS ET TERRORISME.

phto-libre.frLa loi renseignement serait juste une légalisation de pratiques déjà largement usitées dans notre pays.

Y a rien qui vous choque dans cette phrase amplement entendue dans nos médias par les défenseurs de nos libertés?

Je comprends donc qu'actuellement nos élus savent que des méthodes illégales sont utilisées en France! Avez vous entendu quelqu'un demander si quelqu'un a été poursuivi pour ces méfaits? Comment se fait-il qu'en France des personnes supposées faire respecter la loi puissent impunément avoir des pratiques illégales?

Désolé d'avoir l'esprit mal placé.

La lutte contre le terrorisme a-t-elle besoin de ces pratiques, je ne saurais trancher si tel était mon pouvoir.

J'ai pourtant remarqué qu'un point commun à tous ces assassins, du pilote d'avion au branquignole de Villejuif, c'est le désir de devenir célèbre.

Les médias ont cette responsabilité. En citant leurs noms , non seulement accèdent à leur désir mais plus grave encore ils confirment aux prochains candidats à la notoriété que c'est la  bonne méthode !

Ce terrorisme est une nouvelle forme de téléréalité, une nouvelle piste pour les jeunes de briller en société et bien plus longtemps en plus !

Je vous en supplie, cessez d'alimenter leurs fantasmes de gloire! CESSEZ DE LES NOMMER!

En plus , vous respecterez la très symbolique loi sur la présomption d'innocence.

 

RomainDesbois

23/07/2013

LES NOUVEAUX PARASITES

sportif,dopageLe 18 juillet, le Sénat devait révéler au peuple la liste des dopés du tour de France de 98. Mais, dans leur grande magnanimité et à la demande des coureurs cyclistes, notre Assemblée adoptera un train de sénateurs, attendra la fin du tour de France des dopés et l’attribution de la seringue jaune pour divulguer ce que tout le monde sait déjà : Les sportifs pro sont des tricheurs.
Notre société schizophrène est bien représentée par nos élus puisque le Sénat a organisé aux frais d’un Etat endetté une exposition pour le centenaire du Tour de France. On se demande d’ailleurs ce que viennent faire les locataires du Palais du Luxembourg dans cette aventure. Leurs fonctions leur laissent-elles assez de temps libre ?
Mettre en avant les valeurs du sport serait louable si dans les faits l’on n’était pas au royaume de la novlangue. Comment expliquer à des jeunes dealers qu’ils iront en prison et auront leur vie gâchée quand les médias encensent les tricheurs voire leur offre une superbe conversion dans leurs rangs? Qui se souvient d’Erwann Menthéour qui écrivit sur son expérience et dénonçant le dopage? Qui se souvient ne serait-ce que le nom du joueur de foot qui dénonça les magouilles du désormais célèbre match OM/VA, Jacques Glasmann ? J’ai dû moi-même faire des recherches alors que je le considère comme un héros. Son honnêteté lui a couté sa carrière, malheur à celui qui dit la vérité!


Alors parlons-en des valeurs du sport !

Que ce soit pour s’offrir le bateau ou pour avoir la possibilité d’en vivre les professionnels du sport se vendent au plus offrant, qu’il propage la mort nucléaire , qu’il vende de la merde ou qu’il soit dictateur, la seule règle est le chèque! Bel exemple pour la jeunesse en effet.


Autour de ces parasites de la société rôdent d’autres parasites qui vivent du travail et des exploits (que je ne nie pas ici) de ces athlètes. Des médecins dealers jusqu’aux journalistes « sportifs » sont complices de ce système mafieux. On écrase quelques gosses au passage; quelques concurrents y resteront; qu’importe Holtz et France Télévision seront contents d’avoir vidé les poches du contribuable pour diffuser le « Paris brancard » ou les JO (10 millions de recettes publicitaires pour 50 millions de dépenses en droits de diffusion). Cela ne les a pas empêché de demander et d’obtenir une hausse de la redevance. Les non-amateurs du sport spectacle, téléspectateurs de second rang pour nos directeurs de chaines et de radios devront souffrir que ces messieurs-dames  finissent de faire joujou pour espérer voir leur programme habituel.
Souvenons-nous et sans que cela n’émeuve quiconque, qu’à l’occasion du scandale dit des "lasagnes à la viande de cheval", on « découvre » que les chevaux de course sont dopés et donc que le PMU est truqué. Le chevalier Bayrou et son acolyte Morin , tous deux éleveurs et maquignons n’ont pas enfourché leur fier destrier pour bouter la mafia qui les fait vivre.
Ces sportifs pro que l’on forme au frais des contribuables avec le sport-étude coutent chers également à la sécu et iront pour la plupart une fois fortune venue se faire voir chez les belges ou bien les suisses pour ne pas avoir à participer au financement de leurs futurs successeurs.
Même Marie-George Buffet commit le crime de lèse communisme en permettant  aux sportifs professionnels d’étaler leurs revenus sur plusieurs années afin de moins payer d’impôt. Certainement que l’exonération des cotisations sociales via le fameux Droit à l’Image Collectif (fuck your DIC !) ne devait pas suffire à nourrir ces divertisseurs de la classe laborieuse.
Le culte de la concurrence et de la compétition ne se contente pas de pomper le pouvoir d’achat des gens via le « sponsorage » qui fait que ces épreuves sportives ne sont plus que des écrans publicitaires; les subventions accordées par nos élus et la construction des stades sont également pour nos billes!


Notre société orwellienne soviéto-capitaliste nous fait oublier avec les jeux que le pain c’est pour eux.


RomainDesbois

13/07/2013

FONCTIONNAIRE MALGRE LUI

fortin,fonctionnaireJean-Michel Fortin était un fonctionnaire comme on aimerait qu'il en existât encore. Tout au long du récit de sa vie de labeur, on sent à en souffrir tout le mal que l'auteur a eu pour excercer son métier pas si privilégié.

Cependant ce fonctionnaire malgré lui n'ose pas aller dans les détails de toutes ses mésaventures. Déformation professionnelle probablement  mais qui nous laisse frustrés.

Car l'on sent à chaque page que des scandales étouffés, des comportements mafieux, des passe-droits et des abus de toutes sortent ont été les embûches d'une carrière pourtant bien remplie.

Ce sacerdoce d'un des derniers hussard de la République ne sera pas reconnu par le peuple, ni des hommes politiques dont il a servi d'esclave.

 Même si la lecture est laborieuse par les lourdeurs des répétitions qui en font un style conçu pour marteler ce que l'auteur veut exorciser, on regrette que le livre ne soit pas le premier tome introductif d'une série haletante sur les dessous de la démocratie.

Mais l'on ne peut s'étonner de ce que l'on lit entre les lignes. La pudeur de l'auteur aura eu raison de son envie de dénoncer les travers de l'âme humaine. Je le déplore.

Quand on ferme le livre, après avoir lu le dernier chapitre où l'on sent poindre l'homme plus que le fonctionnaire, on ne peut qu'espérer que ce n'est que le premier ouvrage d'un homme libéré du joug de sa fonction.

C'est que qu'on peut souhaiter à ce fonctionnaire malgré eux.

Romain Desbois

04/07/2013

CHÔMAGE OU RETRAITE ?

chômage,retraite,filoche,hollande,président,république,france,romain desbois,cnav,longévité,retraités,chômeurs,salaire,cotisations,pôle emploi,attali,retraite à points,carrière,poltique,démocratie,économie,social,réforme,balladur,fillon,sarkozy,gauche,socialiste,ayrault,entreprises,salariés,employeurs,charges socialesMonsieur le Président de la République, vous avez fermement dit lors de vos vœux que vous alliez tout faire pour que le chômage baisse.
Or vous annoncez maintenant qu’il va falloir travailler plus longtemps !
J’y vois une contradiction car vous n’ignorez pas que 1 million de chômeurs ont plus de 50 ans, que 60% des français de plus de 55 ans sont au chômage !
Pour la première fois depuis la mise en place du système par répartition les futurs retraités auront moins que ceux pour qui ils ont cotisé toute leur carrière.
Des pistes pourtant ne sont pas explorées comme par exemple la progressivité des taux de cotisations.
Mais surtout il faut cesser de penser que les retraités sont un poids pour l’économie du pays. Bien au contraire, les retraités consomment ; ils jardinent, bricolent, voyagent, gardent leurs petits-enfants, s’occupent de leurs parents entrés dans le grand âge, sont la colonne vertébrale du milieu associatif tant envié dans le monde entier ; ils créent des emplois !
L’argument de l’allongement de l’espérance de vie est fallacieux ! Statistiquement les femmes vivent plus longtemps que les hommes ; faut-il alors selon cet argument qu’elles partent plus tard que les hommes à la retraite? On voit les limites de l’argument.
D’autant plus que cette moyenne cache bien des différences selon que vous avez eu un métier pénible, que vous avez eu de petits revenus ou/et que vous avez commencé à travailler tôt ou pas.
Jacques Attali, bien que partisan de l’augmentation du nombre d’années travaillées a bien résumé le problème : « Reculer l’âge du départ en retraite, c’est faire payer aux pauvres la retraite des riches ».
Est-ce cela une mesure de gauche ?
Cherchons la cause du déficit des caisses de retraite avant toutes choses ! Il serait bon de faire un audit de la CNAV semble –t-il car entre le salaire « secret défense » de sa présidente et les 80 000 aides ménagères payées indûment par les cotisations retraites en passant par les frais de communication et autres subventions à des évènements culturels ou sportifs, on ne se demande plus si nos cotisations sont bien gérées.
Selon les chiffres de l’inspection du travail donnés par Gérard Filoche, il y aurait par an, 1 milliard d’heures travaillées non payées et donc sur lesquelles il n’a pas de cotisations sociales ! Renforcer les contrôles serait bien une façon de faire rentrer des cotisations tout en augmentant le pouvoir d’achat des salariés lésés. Cet excellent inspecteur du travail à la retraite rappelle qu’une augmentation de seulement 1% des salaires (en moyenne), c’est 10 milliards d’euros de plus par an de rentrée dans les caisses de la CNAV.

Vous pouvez réduire sensiblement et rapidement le nombre de chômeurs grâce à l’avancement de l’âge de la retraite. Annuler la reforme Balladur/Fillon supprimerait au minimum 1 million de chômeur dans l’année !
C’est un cercle vertueux que vous enclencheriez là, car les centaines de milliers de salariés qui partiraient en retraite permettraient de donner du pouvoir d’achat à nombre de leurs collègues qui par le jeu des promotions internes les remplaceraient sans que cela coûte un centime aux entreprises !
Monsieur le Président si vous voulez vraiment lutter efficacement contre le chômage, vous devez permettre à des millions de français de partir à la retraite maintenant ! Ne craignez pas de gonfler les déficits des caisses de retraite puisque les chômeurs qui les remplaceront cotiseront à nouveau pour ces retraités et feront baisser la charge des indemnités chômage (qui au demeurant pourraient être transférées aux retraites).
Pour conclure je n’ose même pas évoquer le côté social voire socialiste de mes propositions exposées ici.
Je sais que ce courrier ne sera jamais entre vos mains et qu’un fonctionnaire sera chargé de faire une réponse passe partout. Aussi je me permets de le rendre public et de le diffuser le plus largement possible.
Il est néanmoins évident qu’il faut réformer le système des retraites pour aller vers un système à points, plus juste et qui permettrait à chaque salarié de mieux pouvoir gérer son déroulement de carrière.
Ce système est de toute façon dès sa conception aberrant puisqu’il faut au moins deux cotisants pour un retraité et donc à chaque génération avoir deux fois plus de gens qui cotisent, ce qui est impossible.
Avec le plus grand respect d’un citoyen engagé.
RomainDesbois