Avertir le modérateur

07/12/2009

N'ATTENDONS RIEN DE COPENHAGUE!

SirèneNetB.jpgAttendez! Je ne viens pas écrire içi que le sommet de Copenhague n'est pas important. Quelles que soient les décisions prises, exécutées ou non, Copenhague a déjà permis à des millions de gens de prendre conscience que nos actes du quotidien ont des répercussions sur les autres. De l'Effet Papillon aux Colibris de Pierre Rabhi, la façon dont on agit dans la vie de tous les jours peut influer en bien ou en mal. Pas de leçon de morale dans ce texte; nous savons tous ce qui fait du bien et ce qui fait du mal. Certes, nous ne naissons pas avec les mêmes cartes mais essayons au moins de jouer avec les mêmes règles!

Alors pourquoi attendre que nos édiles, nos experts, nos élites, nos guides, nos prophêtes, nos dieux nous disent ce qu'il faut faire? Ne le savons nous pas déjà, au fond de nous, comment agir sans nuire?

Que l'opprimé n'attende pas de l'oppresseur, sa libération; que l'exploité n'attende pas de son exploiteur, sa coopération; que la victime n'attende pas la grâce de son bourreau. Que peut attendre le miséreux de celui qui se nourrit de lui? Par définition cet espoir est vain. La solidarité est d'abord horizontale, pas verticale!

Avons-nous besoin de Copenhague, pour savoir que polluer tue? Avons nous besoin d'être au pied du mur, pour savoir que les guerres, les maladies, la famine, l'esclavage sont à combattre et non à encourager?

Peut-être pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous avons les moyens de presque tout résoudre. Nous vivons une période formidable où tout est possible, où tout se réinvente!

Attendons tout de Copenhague! Exigeons tout de Copenhague! Que ce soit un premier pas pour l'Homme vers la sortie de la barbarie, d'une prise de conscience du spécisme. Que l'on cesse de penser humain quand on entend terrien!

Le plus important n'est pas d'où tu viens, mais ce que tu es! Le plus important n'est pas qui tu es, mais ce que tu fais!

N'attendons rien de Copenhague, agissons ici et maintenant! Et tant mieux si Copenhague n'écoute pas le chant des sirènes.

Le XXIème siècle sera végétarien ou ne sera pas!

 

Romain Desbois

 

03/12/2009

COPENHAGUE: GREVE DE LA VIANDE!

       

Sommet de Copenhague

viande.info

Fabrice Nicolino, Pierre Rabhi,
Allain Bougrain Dubourg, Jean-Marie Pelt,
Corinne Lepage, Jean-Paul Jaud,
Sandrine Bélier, Jean-Paul Besset,
Jean-Claude Pierre et Franck Laval

En grève de la viande !

 

Les ONG qui luttent contre la faim dans le monde, pour l'environnement ou pour les animaux, se heurtent aux même blocages : nous pouvons soulager au coup par coup quelques situations extrêmes mais notre action est vouée à l'échec tant que les pouvoirs publics ne prendront pas leurs responsabilités... à l'encontre d'intérêts économiques puissants.

L214 a contacté des personnalités qui se sont engagées à se mettre en grève de la viande pendant la durée du sommet de Copenhague pour que cesse l’omerta sur la surconsommation de viande en France et sur ses conséquences.

Nous avons voulu cette action unitaire. Nous avons réuni des personnalités d'horizons différents pour revendiquer ensemble la reconnaissance de l'impact dramatique de la viande sur l'environnement, la sous-alimentation humaine et la souffrance animale. Nous réclamons un moratoire sur l’élevage intensif et des mesures énergiques pour faire baisser la consommation de produits d'origine animale.

Avec vous !

À vous de faire circuler le plus largement possible le dossier viande.info, de le relayer sur vos sites via les bannières proposées, de signer et de faire connaître la pétition mise en place pour cette opération. La pétition recueille des signatures individuelles. Des organisations peuvent également manifester leur soutien en écrivant à viande.info. Leurs noms apparaîtront sur le site.

 

Romain Desbois

Unissons nos forces pour faire reculer l’industrie de la viande !


Soutenir L214

Pour soutenir les actions de L214, j'adhère ou je fais un don.
Pour un soutien régulier, j'opte pour le prélèvement automatique.

L'équipe de L214
contact@L214.com

                 

08/11/2009

Tous logés à la même enseigne?

31a.jpg4 milliards d'euros, c'est ce que rapporte le 1% logement. Quatre milliards prélevés sur la masse salariale des entreprises de plus de 20 salariés. Cette manne est "gérée" par une centaine d'organismes dont les directeurs, selon le Canard Enchainé du 4 novembre 2009, ne se mouchent pas avec le coude. Trente et un d' entre-eux touchent entre 100 000€ et 150 000 €, dix-neuf entre 150 000€ et 200 000€ et trois qui explosent le plafond des 200 000€. Et comme pour tout honnête homme qui se respecte ces prix sont hors primes, indemnités de départ et retraites chapeaux.

En 2007, Christian Gazet du Châtelier, est parti en retraite avec un parachute de 1,3 million d'euros et une retraite chapeau de 130 000 euros par an.

Un nom à ne pas coucher dehors!

PERSO001.jpg

 En 2008, les sociétés HLM ont perdu 8 milliards d'euros à la bourse, suite à la crise des supprimes ! (source: 20 minutes)

Romain Desbois

26/03/2009

MEDEF: U l t I M a t u M

15.jpgTous les jours des scandales mettent en scène des patrons et leurs rémunérations comme pour exorciser la crise par quelques sacrifices médiatiques, boucs émissaires envoyés pour assouvir la soif vengeresse du peuple et sacrifiés au nom du sauvetage de la doctrine libérale.

Le facteur crise amplifie la chose et le Président prend des airs de trotskiste à en faire pâlir Besancenot.

Au 31 mars la matrone des patrons doit rendre son devoir sinon le maître des lieux va lâcher les chiens.... en juin et voir... en septembre si on ne fera pas une... proposition de loi.

Même pas peur! lui rétorque la maldonne du MEDEF (Milliards Engloutis Dette Epongée par les Fiscalisés). Et pour cause! Nicolas Sarkozy cherche à gagner du temps pensant que le temps c'est de l'argent des riches que l'on n'a pas à redistribuer. Sûr de son coup, il compte bien sur les lenteurs de nos élus pour que la reprise excomptée en 2010 efface de la mémoire collective ces fâcheux contre temps .

Droit dans ses bottes (l'on parle d'un retour au gouvernement du célèbre auteur de l'expression), le Président de la République Française ne veut rien lâcher de son programme quitte à pratiquer la langue de bois. Certes il n'a pas été élu pour augmenter les impôts et d'ailleurs ce n'est pas ce qu'on lui demande. Faire croire que revenir sur des exonérations fiscales serait augmenter les impôts est une manipulation.

De l'exonération de charges sociales, que ce soit pour les zones franches ou des heures supplémentaires, aux emplois aidés en passant par le RSA qui permettra  à l'Etat de payer à l'ex-RMIste une partie de son salaire à la place de son entreprise, démontre que le but du chef de l'Etat est de transférer les charges des entreprises à la collectivité nationale. C'est son fil rouge.

Mais on aurait tort de penser que le problème vient de la crise qui n'est que la conséquence d'un système qui n'a pas su se modérer.

La désindexation des salaires de l'inflation entrainant la perte de pouvoir d'achat et les oeuvres d'art exonérées d'ISF faisant dire à certains que cet impôt absurde fait payer les millionnaires en épargnant les milliardaires ont été institués par un gouvernement de gauche. Osera-t-on rappeler que c'est DSK qui défiscalisa les stocks-options?

Responsables mais pas Coupat, aucun n'ira prendre retraite dans une cellule louée par l'Etat.

Partager le travail élargit l'assiette des cotisations, permettant de les baisser voire de les supprimer (pas de chômage, pas de cotisations chômage). Au delà du côté social, humain que l'on a tort de ne pas intégrer en économie, tout le monde y gagne!

1789/2009 un même slogan semble réunir ces deux tournants de l'Histoire: PARTAGEZ SINON ON VOUS PRENDRA TOUT!

 

18/02/2009

TRADER, MIEUX QUE LE LOTO

1278170177.jpgVous ne connaissez certainement pas John Paulson. C'est un trader. Un très bon même puisqu'il a gagné en salaire en 2007,

4 milliards et demi d'euros!

C'est près de trente milliards de francs, au cas ou certains ne se rendraient pas bien compte.

Les cent traders les mieux payés ont touché ensemble, toujours en 2007, six cents milliards de dollars! (438 milliards d'euros au taux de l'époque). voir taux 2007

Cela fait 140 millions de salaires mensuels de 2 000 euros plus les charges!

DOUZE MILLIONS D'EMPLOIS!

"Vous ne viendrez pas chez nous par hasard". Un slogan bien cynique.

 

Mais le cynisme ne s'arrête pas là! Les jeunes lions qui n'accordaient aucun crédit même lyonnais à notre système social solidaire et allaient voler fortune dans les cavernes d'Allez Bobo sont revenus au nid douillet de la vache à lait maternelle. Le corps beau d'un reste d'UV encore visible, voyant dans le bec de l'oiseau noir de la récession un chômage. Par l'odeur d'un système amoché, ces traders sont reçus en rois mages.

Du train de vis, ils crient assez dick. Rangées les décapotables, le risque c'est bien quand il n'y en a point.

C'est ainsi que le Point nous apprenait que certains voulaient et le fromage et la fromagère!

Dégustons donc ensemble ce que nous rapporte Le Monde qui n'est pas suspecté d'être de gauche:

"Le député PS Alain Vidalies s'est interrogé sur le cas de quelques ex-traders français de Londres ayant touché jusqu'à 6 366 euros mensuels d'indemnités-chômage alors qu'ils n'ont jamais cotisé en France, dans une question écrite à la ministre de l'économie, Christine Lagarde.

"Pour y parvenir, il leur suffit de justifier en France - à leur retour - d'un contrat de travail dont la durée est comprise entre un et vingt-huit jours", écrit M. Vidalies, évoquant des traders qui ont travaillé à la Bourse de Londres ou dans d'autres pays de l'UE. "Ainsi, grâce à cette astuce, ils reçoivent des indemnités-chômage qui peuvent atteindre 6 366,80 euros par mois bien que n'ayant jamais cotisé aux Assedic", ajoute-t-il.

Le député des Landes demande à Mme Lagarde "de bien vouloir lui confirmer la réalité de cette pratique surprenante, de lui préciser le nombre des heureux bénéficiaires et le montant ainsi déboursé par l'Unedic".

L'Unedic avait reconnu le 24 septembre la possibilité "exceptionnelle" que d'anciens financiers puissent, après avoir perdu leur emploi à Londres, bénéficier d'une indemnisation allant jusqu'à 6 366 euros mensuels, comme le révélait Le Point. L'Unedic évoquait alors "24 demandeurs d'emploi indemnisés sur la base d'un salaire supérieur à 7 000 euros nets mensuels" perçu en Europe, dont quatre sur un salaire touché en Angleterre." (sources LeMonde)


Quoi? Je cotise, tu cotises...pardon vous cotisez pour indemniser au chômage plus, que vous ne glânez de votre dur labeur?

Moi je sais pas mais j'hésite entre le poujadisme et l'extrême de l'extrême gauche!

Travailler plus pour gagner plus version trader c'est "travaille plus et j' touche plus".

 

Romain Desbois