Avertir le modérateur

25/02/2010

FUMER, C'EST TROMPER?

pub-anti-tabac-anti-fellation2.jpgLa lutte contre le tabagisme ne sait plus quoi trouver pour dissuader les gens de fumer. Cette dernière campagne publicitaire d'une association anti-tabac, destinée aux jeunes fait polémique. Au point que la très sérieuse Association des Familles de France pête les plombs (gaaaarde à vous!!!). Nadine Morano, la secrétaire d'état à la famille affirme vouloir l'interdire au nom de l'attentat à la pudeur. Bref, branle-bas de combat contre les poilus de la campagne.

Le visuel a pour objectif de choquer, le slogan étant "fumer, c'est être l'esclave du tabac".

Mais quel message peut-il cacher? Le danger de cette campagne est qu'elle risque d'être interprétée bien différemment. Comparer la sexualité à une drogue, c'est donner aux jeunes une image négative de la sexualité. Affirmer que la fellation est mal, pire évoquer la sexualité que sous la forme contrainte, c'est irresponsable. Les psys vont se frotter les mains.

D'autant que pour les jeunes qui ne pensent qu'au sexe, le message risque bien d'être le contraire. Si le tabac est aussi bon que le sexe, faut que j'essaie d'y goûter... et inversement. Il est fort à parier qu'ils vont faire les yeux d'une six-biches pour une pipe.

Ouf on a évité le syndrome de la diversité. Sur les affiches tous les violeurs sont blancs, toutes les victimes sont blanches. Quel interprétation auraient pu en faire la jeunesse? Que ça ne concerne que les blancs? Qu'il n'y a que des blancs violeurs, que des victimes blanches?

Par contre les quotas ne sont pas respectés, deux violeurs homosexuels pour un violeur hétéro, quel message subliminal se cache encore là dessous? Il est bon de rappeler que les trois quarts des viols sont commis par des hétéros. Normal ils sont plus nombreux.

Mais du coup, le message ne va-t-il pas banaliser le viol? Si se faire violer c'est aussi grave que fumer une clope.....

Ca c'est criminel et très grave!


L'hypocrisie d'un état qui autorise non pas le tabac mais toutes les saloperies que les firmes ajoutent dedans. (1)

Des marques commercialisent des cigarettes 100% tabac, sans additif ni exhausteur de goût. N'y a-t-il qu'un "esprit américain" pour pouvoir le faire? En plus elles ne sont pas testées sur les animaux.

 

La campagne devait choquer, c'est gagné. Mais je ne suis pas sûr que ce soit dans le sens souhaité.

 

Romain Desbois

1 http://dnf.asso.fr/

.

 

21/02/2010

QUICK, QUAND L'ETAT SE PREND POUR UN MAC

Quick-Halal.jpgQue Quick se lance dans l'halal, Ali et d'autres ne doivent pas pour autant sonner l'hallali, le commerce s'adapte à ses clients. A ceux que cela déplait d'aller filer leur fric ailleurs!

Cette affaire permet de mettre en lumière des pratiques que l'Etat non seulement tolère mais utilise au premier chef.

Les pratiques halal et casher sont des dérogations religieuses à la loi qui prévoit l'étourdissement préalable à l'abattage. Or Dalil Boubaker affirme que rien n'interdit dans l'Islam l'étourdissement de l'animal avant son meurtre. Aussi bien pour la viande halal que pour le sacrifice du mouton lors de l'Aïd el Kébir (1). Mieux, chaque bon musulman peut choisir de donner l'équivalent de la valeur vénale d'un mouton à un pauvre.

Mais cette histoire en cache une autre. Selon le 20minutes du 19 février dernier, Quick appartient à l'Etat à 94%! La Caisse des Dépôts et Consignations, par le biais de Qualium filiale de Capital Investissement filliale de la CDC l'a racheté en 2006 à un milliardaire. Et pas pour l'euro symbolique! Pour 880 millions d'euros! Soit pour plus de 5 milliards de francs pour ceux que l'euro induirait en erreur!(2)(3)

Pour Madame Lagarde des caisses vides, il n'y a rien à redire, la CDC "a notamment pour mission d'investir chaque fois que c'est opportun".

Encore une fois, l'Etat nous force par nos impôts et taxes, à nourrir des coucous dans nos nids. Les défenseurs de la cause animale, les végétariens sont contraints de financer ce contre quoi ils se battent.

Des corridas à la chasse en passant par les cirques avec  animaux sans parler de l'élevage intensif ou non, il n'y a pas une activité liée à l'exploitation animale qui ne soit subventionnée par l'Etat. Sans cette aide, beaucoup de ces barbaries spécistes auraient disparu.

Il serait temps d'exiger que chacun puisse choisir ou non de défendre l'indéfendable. Il est temps d'exiger que chacun joue avec les mêmes règles, réellement démocratiques .

 

Romain Desbois

(1)http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id...

(2)http://www.e24.fr/economie/france/article176003.ece/La...

(3)http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economiqu...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/02/18/la-ville...

 

27/12/2009

LA VRAIE REVOLUTION EST EN MARCHE

 

 

Merci à tous ceux qui ont montré le chemin. Une révolution est en marche, pour le bien de tous!

 

Romain Desbois

18/12/2009

ON NOUS FORCE A NOURRIR DES COUCOUS DANS NOTRE NID

On n'y coupe pas, à la TV, à la radio, dans les journaux, difficile de passer à côté des pubs pour les fêtes de faim damnée! Bon d'accord c'est le jeu! Mais en entendant une pub vantant le foie gras du sud-ouest, je me rends compte que les dés sont pipés. A la fin de la pub, ouvrez bien vos oreilles, équarquillez les yeux pour mieux écouter!

"Cette campagne est financée par l'Union Européenne et la région Aquitaine"

Et là je pète un câble! Je veux bien payer des impôts , mais pas pour financer des trucs contre lesquels je me bats! Déjà qu'en France l'INRA  finance des recherches pour relancer le commerce de la fourrure en "inventant" un animal OGM, l' Orilag ,soutient le foie gras (rapport Comiti de L214); faut pas prendre les citoyens pour des Fillon! C'est ça leur conception dela démocratie?

 

LeMonde 30/12/2006

Donc officièlement l'Europe finance ça:

 

 

 

 

Canard mort gavé!

Oies mortes gavées

Canetons vivants en route vers...

 

LE BROYEUR!

 

 

 

 

 

 

"Goûteux et de bon goût, le faux gras vous permet de profiter de la convivialité du repas. En famille ou entre amis, vous ne ferez pas de faute de goût.

Le faux gras: indispensable pour toutes les ménagères!"

 

 

 

Bon là je rêve! J'imaginais cette pub dite à la manière des années 50, avec le ton nasillard du "spikerin" de l'époque.

Et vous? Vous imaginez-vous tous les jours avec une indigestion alimentaire?

C'est ce que l'on provoque quotidiennement à ces animaux!


steatose.jpg




Votre foie n'est pas différent du leur!

 

Romain Desbois

10/12/2009

LE LUNDI C'EST VEGETARIEN

Lundi Jour Végétarien est une campagne de l’Association Végétarienne de France

 

 


Avec
l’AVF,


le lundi,


c’est végétarien !


APSAResassociation des professionnels de la santé Pour une alimentation responsable

 

Pour un corps sain sur une planète saine.

 

Participez-vous au LUNDI VÉGÉTARIEN,?
Manger végétarien un jour par semaine est bon …

pour tout et pour tous !
Vous n’avez rien à perdre, mais beaucoup à gagner.

Vous gâtez vos papilles gustatives
A la découverte de nouveaux ingrédients, recettes, restaurants et livres de cuisine…

un monde de nouveautés gustatives s’ouvre à vous !

Vous prenez soin de votre corps et de votre ligne
Beaucoup de vitamines et de minéraux, moins de graisses animales nuisibles et de cholestérol. Moins de risque de cancers, de maladies cardiovasculaires, de diabète et de
surcharge pondérale. Manger moins de viande est un gain pour votre santé.

Vous sauvegardez la planète
Manger plus souvent végétarien signifie moins d’abattage de massifs forestiers pour les pâtures et les aliments fourragers, moins de pollution mais aussi moins de gaz à effet de serre. L’élevage est en effet responsable du rejet d’une part majeure des gaz à effet de serre.

Vous aidez autrui
Un kilo de viande de boeuf nécessite sept à dix kilos de céréales et plus de 15.000 litres d’eau. En mangeant moins de viande animale, vous réservez plus de céréales, de terres cultivables et d’eau pour les humains.

Vous sauvez des animaux
Sa vie durant, un Français non-végétarien va manger près de 1500 animaux d’élevage et une tonne d’animaux marins. En mangeant végétarien une fois par semaine, vous sauvez donc la vie d’un grand nombre d’animaux.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :

. de diminuer le risque de maladiescardiovasculaires, de diabète et decertains cancers

. d’absorber moins de mauvais cholestérol
. de viser un meilleur poids.


Pour un corps sain
L’instauration d’une journée végétarienne par semaine est un excellent pas vers un mode d’alimentation plus sain. La plupart des personnes mangent trop de viande et trop peu de fruits et légumes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le dit pourtant noir sur blanc : adoptez des habitudes alimentaires saines, à base de produits végétaux principalement.
Manger trop de viande fait augmenter le risque des grandes maladies « de civilisation » : les maladies cardiovasculaires, certains cancers, la surcharge pondérale et le diabète. Manger plus souvent végétarien signifie entre autre absorber moins de graisses animales et de cholestérol.
Les fruits et légumes sont particulièrement riches en vitamines, minéraux et fibres. Ils vous aident à maintenir un corps sain de façon naturelle et appétissante.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. d’assurer plus d’aliments pour les humains


. de contribuer à des prix alimentaires équitables.

Pour autrui
Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim. Elles n’ont pas suffisamment accès à des aliments nourrissants et bon marché. Pendant ce temps, près de 40% des céréales à travers le monde servent à nourrir le bétail, ainsi que 90% du soja.
Nous devons assurer un système de production alimentaire qui peut nourrir le plus de personnes possible. À cette fin, notre mode d’alimentation comportant énormément de viande n’est pas très efficace. Tous les animaux que nous mangeons doivent aussi être
nourris, ce qui se fait souvent au moyen de plantes comestibles pour les humains également.
À peu près quarante pour cent de toutes les céréales au monde sont utilisées pour nourrir les animaux. L’utilisation des terres agricoles peut quant à elle aussi être améliorée : les trois quarts de toutes les terres agricoles sont utilisées comme pâture ou pour la production d’aliments fourragers.
Le problème avec la production de viande est que celle-ci se fait
généralement de façon inefficace, c’est-à-dire qu’un animal mange plus d’aliments végétaux que ce qu’il rapporte sous forme de viande. Un kilo de viande de boeuf nécessite par exemple en moyenne sept kilos de céréales.

Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de préserver la vie de dizaines d’animaux de toutes

espèces.

Pour les animaux
En France plus d’un milliard d’animaux sont tués chaque année pour l’alimentation (mondialement ce chiffre s’élève à soixante milliards… sans les poissons !). Un Français nonvégétarien mangera pendant sa vie 6 à 7 boeufs, vaches ou veaux, 33 cochons, 1 à 2 chèvres, 9 moutons, plus de 1300 volailles et 60 lapins, ainsi que des centaines d’animaux marins, sans compter tout le reste…
Les annonces publicitaires veulent nous faire croire que la viande ou le poisson dans notre assiette provient d’animaux gambadant et se régalant dans de vertes prairies terrestres ou marines. Malheureusement les images de l’élevage intensif, de la pêche industrielle ou de l’aquaculture sont beaucoup moins joyeuses. Les animaux sont des êtres sensibles et intelligents. Élevés ou capturés, ils ne connaissent que frustration, douleur et désagrément. Dans tout élevage, en outre, ils sont tués au meilleur moment de leur vie.


Participer au Lundi Végétarien vous permet :


. de découvrir des nouveaux légumes et ingrédients


. de partir à la découverte de nouveaux magasins

et restaurants


. de vous lancer dans des nouveaux défis culinaires.


Pour le goût
Au secours ! Fini la portion de viande ? Fini le plat de poisson ? Mais quel ingrédient fournira du goût à leur place ? Une feuille de laitue bien épicée sur le bord de votre assiette ?
Pas de panique. Maintenant que toute votre attention se porte sur les légumes, un nouveau monde de goûts s’ouvrira à vous. La
gamme de fruits, légumes, céréales et légumes secs reste très limitée pour la plupart des gens. Il y a pourtant beaucoup plus à découvrir dans le monde végétal que de la salade, des tomates, des pommes et des bananes. Laissez-vous surprendre dans votre supermarché, ou mieux encore, dans un magasin bio. Vous y trouverez des produits délicieux de tous les coins du monde que vous n’avez jamais goûtés.
Et si cela ne vous suffit pas encore, regardez plus loin que vos pots de sel et de poivre. Les épices et condiments plus ou moins exotiques vous offrent tous les goûts que vous pourriez
désirer.

Pas de viande ou de poisson mais…

Ce n’est pas pour cela que vous allez manquer de substances nutritives ! Les vitamines pour bien absorber les minéraux, les fibres et les antioxydants protecteurs, le bon équilibre en acides gras, tout ceci fait partie de la routine du monde végétal.
Les alternatives à la chair des animaux se rencontrent maintenant sous de nombreuses formes et préparations Vous en trouverez facilement à votre goût…


Le tofu est préparé à base de soja. Il a lui-même un goût neutre, mais absorbe facilement la saveur des aliments avec lesquels il est préparé. On le trouve nature, fumé ou déjà préparé. Idéal, par exemple, en étant émietté pour réaliser la sauce des spaghettis à la « Bolognaise » sans viande. Riche en protéines, il complète parfaitement les légumes du type céréales. Le tofu « soyeux » permet de préparer de délicieuses mousses au chocolat…

Le tempeh, d’origine indonésienne, est préparé à base de soja fermenté. Il se vend en forme de cubes ou de saucisses, fumé ou nature. Vous pouvez le faire mariner, cuire, frire… La fermentation permet aux graines de s'agglomérer les unes aux autres et surtout produit des enzymes qui rendent cet aliment très digeste. Il contient un taux élevé de protéines.

Le seitan est fait à base de protéines de blé. Il se vend en tranches ou haché, et vous pouvez le faire cuire, rôtir, griller ou frire. Sa texture fait un peu penser à de la viande tendre.

Les galettes de céréales sont faciles à préparer et conviennent à une majorité de consommateurs. À compléter de préférence par un légume de la catégorie légumineuses ou « vert » ou encore mieux les deux.

Les légumineuses aussi contiennent beaucoup de protéines et sont de bons substituts de la viande. Par exemple :


Les pois chiches : ils sont à la base de deux plats classiques que vous trouverez facilement à la vente ou que vous pouvez préparer vous-même : le falafel et le houmous. Le falafel est un snack végétalien populaire qui a son origine au Moyen-Orient. Vous l’achetez en magasin ou vous le faites vous-même en faisant frire dans de l’huile d’olive des boulettes de pois chiches écrasés, de coriandre et d’ail. Le houmous est une pâte de pois chiches relevée avec quelques épices. C’est délicieux comme sauce à tremper et surtout comme garniture de pain.

Les lentilles : elles existent sous de nombreuses sortes et couleurs. Elles contiennent beaucoup de protéines, de vitamines A et B, de fer et de calcium. Vous pouvez en faire une soupe savoureuse, mais aussi une purée pour accompagner un repas chaud. Il suffit de les faire cuire dans un peu d’eau à laquelle vous rajoutez des épices au choix ou un cube de bouillon. Les lentilles oranges sont prêtes en seulement un quart d’heure.

Et toutes sortes de haricots : des haricots blancs dans une sauce à la tomate, des haricots rognons rouges, des haricots pinto, des haricots noirs, des flageolets … Utilisez-les dans vos potages, dans un chili sin carne ou d’autres cassoulets, ou faites-les simplement réchauffer, directement d’une conserve ou d’un bocal. Il n’y a pas plus simple comme remplaçant de la viande !


Associez-vous au projet
Lundi Jour Végétarien !
Rejoignez les associations
porteuses du projet !


À votre service
L’A.V.F. a lancé la campagne pour un jour végétarien hebdomadaire en France par son communiqué de presse du 29 mai 2009, à la suite de l’initiative de la ville Belge de Gand.
Elle travaille en partenariat avec toutes les organisations se reconnaissant dans l’intérêt du Lundi Jour Végétarien, et en particulier :


APSARes association des professionnels de la santé Pour une alimentation responsabl

L214 éthique animaux

Végétarien Magazine

L’Association Végétarienne de France informe de façon positive et ouverte sur tous les sujets liés à l’alimentation végétarienne. Nous aidons les gens à diminuer ou à supprimer leur consommation de viande de façon facile, saine et appétissante. Pour cela, l’association s’appuie sur des stands d’information, des conférences, une large documentation, un site internet, le magazine Alternatives Végétariennes, ce guide, d’autres publications et de nombreuses autres activités.
>Vous pouvez trouver des informations sur les sites
www.vegetarisme.fr et www.unjoursansviande.fr.


Par son action globalement bénéfique sur la santé humaine (moins de maladies), l’économie (moins de gaspillage), l’environnement (moins de pollutions), l’éthique (moins de souffrances animales), la pratique d’une bonne alimentation végétarienne constitue une
solution simple – et qui a le mérite de la cohérence – pour aider à résoudre un ensemble de questions d’ordre politique qui engagent nos sociétés.

Participer au lundi

végétarien, c’est choisir

une alimentation responsable,

bienfaisante et porteuse

d’avenir !