Avertir le modérateur

01/10/2012

ABSTENTION, PIEGE A CONS !

27.jpgDans la vie, il y a ce que l'on souhaiterait et ce qui est.

Il en va de même pour le système électoral et l'erreur des abstentionnistes est de penser que ne pas participer "à la mascarade" changera les choses. Au delà du poujadisme récurant, du "tous pourris" ou du "tous les mêmes", il est bon de rappeler les règles.

En France, ne sont comptés que les suffrages exprimés, écartant du calcul le vote blanc, le vote nul, l'abstention et les électeurs non inscrits sur les listes électorales. L'élection est validée même si un seul électeur s'est exprimé.

En pratique, ne pas voter conforte les partis hégémoniques. Comme dans une partie de carte, le gagnant rafle la mise, y compris les jetons ou l'argent joués par les participants qui se sont couchés en cours de partie. S'abstenir revient à voter pour le gagnant.

Aux dernières présidentielles , les 10 millions d'abstentionnistes du premier tour ont fait quasiment jeu égal avec les deux candidats arrivés en tête; leur permettant de passer au deuxième tour. Aux dernières régionales 53,6% des électeurs se sont abstenus, maintenant ainsi les deux partis hégémoniques PS et UMP à la tête de toutes les régions françaises.  Il aurait suffit que les abstentionnistes votent contre les partis au pouvoir et on peut supposer que c'est ce qu'ils auraient fait majoritairement, pour que toutes les régions changent de main!

Assurément cela aurait fait bien plus de bruit! Je vous fiche mon billet que l'on en parlerait encore.

Autre point important: voter même pour un "petit" parti, c'est donner accès aux médias.  Il ne faut pas s'étonner que l'on n'entende plus pendant cinq ans ceux qui auront fait quelques pour cents. C'est déplorable mais c'est ainsi.

 

Règle du pourcentage.

Lorsque 100% des électeurs votent, chaque voix compte pour une; si 50% des électeurs s'abstiennent, votent blanc ou nul, chaque voix valablement exprimée compte double !

 

Pas de choix.

Si l'on compare sur les points communs des candidats, de leurs idées et de leur programme, alors oui, ils sont tous semblables. La comparaison doit donc se faire sur les divergences. Impossible de ne pas en trouver.

Faire la liste des sujets sur lesquels vous êtes pour et sur lesquels vous êtes contre pour chaque candidat.

- Pour ou contre le nucléaire

- Pour ou contre la corrida

- Pour ou contre la retraite à 60 ans

- Pour ou contre l'euro

- Pour ou contre la proportionnelle

- Pour ou contre l'immigration

- Etc...

A chacun de décider quel est le point non négociable. Il est impossible de justifier son abstention par un manque de choix. Il y aura toujours une différence entre deux personnes, fut-elle infime.

C'est comme au restaurant dont la carte proposée ne vous tente pas trop. Allez-vous laisser les autres convives choisir ce que vous allez manger au risque de devoir avaler un plat que vous détestez ou allez-vous choisir quelque chose que vous aimer même si ce n'est pas ce que vous aviez envie de manger en entrant ?

 

Tous pourris, tous les mêmes

Prenons l'exemple des dernières présidentielles.

Si votre critère était l'honnêteté, l'incorruptibilité, vous aviez Eva Joly.

Si votre critère était de ne pas voter pour un riche, vous aviez Cheminade, Poutout, Artaud, Joly, Dupont-Aignan.

Si la proportionnelle est votre combat, vous aviez, Joly, LePen, etc...

Si vous étiez contre la réforme Fillon, vous aviez Mélenchon, Joly, LePen, etc...

 

Ils ne tiennent pas leurs promesses

Admettons d'abord qu'il arrive que ce soit heureux qu'ils ne tiennent pas toutes leurs promesses. Sinon nous aurions des fonds de pension en France aujourd'hui.

Mais comment espérer que les choses se fassent si on laisse élire quelqu'un qui ne s'est pas engagé de faire ce que vous souhaitez. Il sera bien difficile d'obtenir l'interdiction des cornichons si l'élu est pour.

 

Ne vous méprenez pas! Je suis contre le vote obligatoire. Par contre, il est inadmissible qu'un élu puisse s'abstenir lors du vote des lois, dans le cadre de sa fonction. Lorsque l'on est élu, on se doit de prendre position, sinon on laisse sa place.

Mon intéret serait de vous conseiller l'abstention, étant bien convaincu que vous tous êtes très éloignés de mes idées.

Je ne peux m'en satisfaire.

S'il vous plaît, ne soyons pas les idiots utiles des anti-démocrates. Au jeu de l'abstention, ils ont toujours gagné l'élection.

Romain Desbois

 


 

Commentaires

Voilà ce que j'écrivais en son temps sur mon propre bloc-notes:

22 mars 2010
Lettre ouverte aux abstentionnistes et accessoirement à leurs thuriféraires.

Chère Abstentionniste, Cher Abstentionniste,

Je suis au regret de vous le dire aussi crûment: en vous ne rendant pas à votre bureau de vote, vous n'avez gagné qu'un seul droit: celui de FERMER VOTRE GUEULE !

Et ceci, Chère concitoyenne, Cher concitoyen, en vertu du bon vieux principe selon lequel votre liberté s'arrête là où commence la mienne !

Vous n'êtes pas foutu(e)s de prendre un quart d'heure le dimanche pour passer par l'isoloir mais vous avez le temps, toute la semaine suivante de venir nous expliquer pourquoi vous n'avez pas voté.

Eh bien moi, Mesdames, Messieurs, je m'en tape de savoir pourquoi vous n'avez pas été porter votre bulletin.

En sport, lorsqu'on se déclare forfait, on n'a plus droit à la parole. Mesdames, Messieurs les abstentionnistes, c'est exactement votre cas, un point c'est tout.

Vous vous êtes volontairement exclus du débat démocratique en ne franchissant pas la porte de votre bureau de vote. Alors, n'essayez pas d'y revenir par la fenêtre des médias !

Maintenant, cessez donc de nous importuner, nous les électeurs qui n'avons pas fui le scrutin.

Vous vous déclarez majoritaire, vous vous auto-proclamez le "premier parti de France" Mon cul, oui !

Vous n'avez aucune majorité, vous n'avez aucun parti.

Pour faire une majorité, il faut se regrouper sur des idées.

Pour faire un parti, il faut se regrouper sur un programme.

Où sont vos idées ? Où est votre programme ?

Ils sont enfouis dans le néant de votre conscience "citoyenne".

Ah oui, la belle excuse de ces deux derniers dimanche: "aucune liste ne correspondait à vos idées".

Ben voyons. C'est bien la preuve que vous n'avez pas d'idées.

Il y avait en moyenne dix listes en présence dans chacune de nos Régions au premier tour.

Et aucune ne vous convenait ?

A d'autres !

Non seulement vous nous importunez mais en plus vous vous foutez de notre gueule, nous les électeurs qui les 7 juin 2009, les 14 et 21 mars 2010 avons juste été des citoyens DEBOUTS !

De quel droit osez-vous nous dire que les 17 992 161 votes de 2009, les 20 219 958 votes du 14 mars, les 22 206 420 votes du 21 mars ne comptent pas au prétexte que vous n'avez pas voulu voter ????

Gardez donc votre outrecuidance au fond de votre cuisine puisque c'est là que vous êtes restés pendant que nous, nous allions voter.

Ah oui, vous en avez marre de la Droite, de la Gauche, du Centre et du reste.

C'est si simple à dire après coup, n'est-ce pas.

Mais si c'était réellement votre conviction personnelle, pourquoi donc n'êtes vous pas aller déposer un bulletin blanc ?

Ah oui, je la connais votre belle excuse: "les bulletins blancs ne comptent pas".

Mais imaginez donc un instant, bougres d'ânes, le véritable séisme politique si, effectivement, le Ministre de l'Intérieur était contraint d'annoncer VINGT DEUX millions 162 mille bulletins blanc. Ca aurait une autre geule que vos 50% d'abstention !!!

Là, les bonshommes et les bonnes femmes qui vous débectent tant ne pourraient plus plastronner sur les plateaux de télé. Cette fois, vous l'auriez votre crise de régime.

Sinon, braves gens, ils n'en n'ont rien à foutre de votre abstention! Et ils ont raison ! Ils n'en n'ont rien à cirer de vos "idées"..si seulement vous en avez ! Et ils ont bien raison !

Ce sont, ne vous en déplaise, nos suffrages à nous qui leur importe ! Et ils ont tout à fait raison !

Vous n'avez pas le temps d'aller voter mais vous trouvez le temps de prendre goulûment votre calculette pour nous démontrer qu'en fait, nous, les électeurs, nous ne représentons pas grand chose par rapport ...à vous.

Mais vous, vous n'êtes RIEN, permettez moi de vous le faire remarquer !

Ah, je sais, vous en avez marre de ce "personnel politique". Les règles électorales vous paraissent truquées d'avance et autres billevesées.

Mais que proposez-vous à la place: RIEN.

Car vous n'avez rien dans le ventre.

Si, enfin, vous aviez vraiment du courage, vous pourriez appeler à la grève des urnes, vous pourriez manifester avec vos banderoles aux abords des bureaux de vote, vous pourriez même nous bloquer à l'entrée de ceux-ci.

Mais de tout cela, vous êtes bien incapables.

Comme vous êtes tout aussi incapables de monter une liste qui "vous convienne", incapables de présenter un candidat auquel vous pourriez "faire confiance".

Alors, Mesdames et Messieurs, puisque vous vous êtes abstenus alors que vous aviez le DEVOIR de voter, ABSTENEZ-VOUS, s'il vous plaît, de nous EMMERDER avec vos soi-disant "bonnes raisons" qui ne sont que piaffement capricieux de nantis !

Méditez un peu ceci: malgré bombes, mitraillages, assassinats, pressions et autres attentats, plus de 62% des Irakiens ont récemment voté. Vous, vous êtes plus de 50% à bouder dans votre coin. Vous devriez avoir honte et raser les murs !

Réfléchissez bien d'ici les prochaines élections.

Allez, sans rancune et au prochain...scrutin.

PS: - un petit clin d'oeil tout de même aux deux millions 86 462 abstentionnistes du premier tour qui sont venus voter ce 21 mars.

- Pour info, 1 million 13 554 bulletins blancs ou nuls ont été annoncés hier par le Ministère de l'Intérieur.

Écrit par : Jacques | 04/10/2012

Merci jacques, je suis en phase totale avec vous.

Je me souviendrai toujours le jour où ils ont manifesté contre le fait que LePen était au deuxième tour. j'ai fait mon enquête ce jour là Gare de Lyon, la très grosse majorité de ceux qui m'ont répondu , m'ont avoué ne pas avoir voté au premier tour.
C'est à désespérer du peuple, il n'est pas prêt pour la démocratie. Alors l'anarchie, c'est pas demain la veille.

Écrit par : Romain Desbois | 05/10/2012

ABSTENTION, PIEGE A CONS !

Bonjour Monsieur,

Dans une précédente réponse à un article je motivais le pourquoi de l'abstention, le vote blanc, etc. dans le cadre de l'action du Serment de citoyen.

J'ai également écrit que j'en avais assez de polémiquer et que je me désabonnais du site Agora car ce genre de discussion ne servait que la division des idées et des actions des citoyens et arrange bigrement le politique qui en profite tous les jours.

Vous m'avez écrit directement comme si vous venez seulement de découvrir les pratiques du vote; je vous réponds par correction!

Votre article, je le considère comme une explication de la situation actuelle et ses errements concernant les conditions et de son mode de vote notamment.

Si je considère vos propos comme valables en la situation, je considère le droit à l'abstention et de non vote non compté, comme légitime et indispensable si l'on veut faire changer les choses. Je confirme!

Le changement serait de faire compter tous les non votants ou blancs et autres, pas celui de continuer à les compter comme vous le faites pour plus d'iniquité, d'inégalité et de non respect des droits de l'homme et de la volonté du citoyen!

J'ajoute que le politique s'en moque du nombre de votants et accorde beaucoup plus d'importance à la manière de les compter pour qu'il soit élu.

Le piège à cons, comme vous écrivez, ce n'est pas l'abstention mais le vote arrangé, la voix ôtée au peuple, la décision même erronée prise en son nom et payée par le peuple, le pouvoir qui permet à un parti ou coalition de 20% de contrôler les 60% d'exprimés et 100% de la population et s'il y avait plus de votants jusqu'à 100% des votants, les 20% actuels ne représenteraient que moins de 10% et ils auraient le même avantage. Vous pensez que dans ces conditions le politique pourrait ne pas s'inquiéter de la situation? C'est cela le piège à cons!

Imaginez si la coalition des 20% se séparait en deux et que la seconde partie ne représente que 5% des votants que dirait le peuple?

Après tout, pensez ce que vous voulez, des échanges comme celui-ci qui ne mène pas au changement en faveur du citoyen, je ne suis pas preneur.
Je préfère les échanges constructifs.

Avant d'écrire, merci de vous référer au Serment de Citoyen démocrate, libre et digne -les 10 volontés- vous y trouverez beaucoup de réponses concises qui vous éviteront d'écrire ce genre d'article.
Cordialement

P. Liberatore

Écrit par : Liberatore | 22/11/2012

Libératore

"Avant d'écrire, merci de vous référer au Serment de Citoyen démocrate, libre et digne -les 10 volontés- vous y trouverez beaucoup de réponses concises qui vous éviteront d'écrire ce genre d'article."

Ainsi donc je suis tenu de ne référé à un texte que vous voulez m'imposer avant toute discussion?
Bel exemple de votre vision de votre démocratie.
J'ai lu votre texte vous le savez et votre façon sur agoravox de polluer tous les articles pour y imposer votre texte est digne des plus grands perturbés. Encore une contradiction.

Écrit par : Romain Desbois | 22/11/2012

ras

Écrit par : balasso | 04/10/2013

persistante érection nuit

Écrit par : Comprar Viagra Original en España | 18/07/2014

Les commentaires sont fermés.