Avertir le modérateur

25/02/2010

FUMER, C'EST TROMPER?

pub-anti-tabac-anti-fellation2.jpgLa lutte contre le tabagisme ne sait plus quoi trouver pour dissuader les gens de fumer. Cette dernière campagne publicitaire d'une association anti-tabac, destinée aux jeunes fait polémique. Au point que la très sérieuse Association des Familles de France pête les plombs (gaaaarde à vous!!!). Nadine Morano, la secrétaire d'état à la famille affirme vouloir l'interdire au nom de l'attentat à la pudeur. Bref, branle-bas de combat contre les poilus de la campagne.

Le visuel a pour objectif de choquer, le slogan étant "fumer, c'est être l'esclave du tabac".

Mais quel message peut-il cacher? Le danger de cette campagne est qu'elle risque d'être interprétée bien différemment. Comparer la sexualité à une drogue, c'est donner aux jeunes une image négative de la sexualité. Affirmer que la fellation est mal, pire évoquer la sexualité que sous la forme contrainte, c'est irresponsable. Les psys vont se frotter les mains.

D'autant que pour les jeunes qui ne pensent qu'au sexe, le message risque bien d'être le contraire. Si le tabac est aussi bon que le sexe, faut que j'essaie d'y goûter... et inversement. Il est fort à parier qu'ils vont faire les yeux d'une six-biches pour une pipe.

Ouf on a évité le syndrome de la diversité. Sur les affiches tous les violeurs sont blancs, toutes les victimes sont blanches. Quel interprétation auraient pu en faire la jeunesse? Que ça ne concerne que les blancs? Qu'il n'y a que des blancs violeurs, que des victimes blanches?

Par contre les quotas ne sont pas respectés, deux violeurs homosexuels pour un violeur hétéro, quel message subliminal se cache encore là dessous? Il est bon de rappeler que les trois quarts des viols sont commis par des hétéros. Normal ils sont plus nombreux.

Mais du coup, le message ne va-t-il pas banaliser le viol? Si se faire violer c'est aussi grave que fumer une clope.....

Ca c'est criminel et très grave!


L'hypocrisie d'un état qui autorise non pas le tabac mais toutes les saloperies que les firmes ajoutent dedans. (1)

Des marques commercialisent des cigarettes 100% tabac, sans additif ni exhausteur de goût. N'y a-t-il qu'un "esprit américain" pour pouvoir le faire? En plus elles ne sont pas testées sur les animaux.

 

La campagne devait choquer, c'est gagné. Mais je ne suis pas sûr que ce soit dans le sens souhaité.

 

Romain Desbois

1 http://dnf.asso.fr/

.

 

Les commentaires sont fermés.