Avertir le modérateur

22/09/2008

ECOLO DEBILES, ECOLOS DECHANTENT

fleur de poubelle.jpg

De Lagarde à Borloo, tous ces écolos de contrefaçon étiquetés Hulot sont unanimes: le bonus/malus est une bonne mesure. Elle devait être neutre financièrement, elle aura déjà coûté 200 millions d'euros à l'Etat. Ellle devait lutter contre la pollution, elle aura favorisé le diesel, émetteur de fines particules cancérigènes. Car pour ces béotiens de l'écologie, l'ennemi est le CO2. Hors le CO2 est bon pour la nature, on a même noté ces dernières années une croissance accélérée des arbres et autres végétaux. Si l'on veut lutter efficacement contre l'effet de serre, il faut d'abord arrêter les déforestations, ce qui du même coup protègerait les espèces en voie d'extinction. Et replanter ces terres defrichées essentiellement pour l'élevage et la nourriture des animaux dont on mangera le cadavre!

Mais le sommet de l'idiotie est atteint grâce aux révélations de 60 millions de consommateurs qui a vérifié la véracité des normes affichées par les constructeurs automobiles. Aucune voiture donne sa véritable consommation et son vrai taux de pollution. Toutes consomment et polluent plus d'au moins 20% et certaines vont jusqu'à polluer 60% de plus que ce qui prévu, quelque soit la manière de conduire. L'Etat, comme dans d'autres domaines, s'est fié à ce que les fabriquants lui ont donné, attribuant ainsi un bonus écolo à des véhicules hyperpolluants.

Sur le fond, le bonus/malus est une absurdité car un propriétaire de 4X4 peut polluer moins qu'un possesseur de Clio. Car cela dépend évidemment du nombre de km parcourus par l'automobile. Si l'on avait voulu réellement faire payer les pollueurs, il fallait appliquer le bonus/malus sur le carburant et sur le type de carburant. Plus difficile à mettre en place, politiquement et techniquement. Mais on pouvait imaginer des pompes Bonus à prix bas, dont l'usage serait limité à X litres par jour et par conducteur par exemple. Et bien sur on attend encore les pompes de biocarburants (sans TIPP!) à usage illimité.

Déjà, l'Etat pourrait  donner l'exemple et ne plus envoyer nos déclarations fiscales sous plastique et revenir aux bonnes vieilles enveloppes en papier recyclé. Mais non, Borloo sort sa taxe pique-nique (pléonasme!) plutôt que d'interdire les gobelets et assiettes en plastique.

Et pourquoi ne pas imposer des emballages des produits périssables en plastique végétal ? Le pot de yaourt n'a pas besoin de tenir 200 ans avant de se dégrader. "Longtemps, longtemps, longtemps après que le yaourt a disparu" aurait pu chanter le poète. D'autant plus que cela aurait un autre avantage: avec un emballage qui se dégrade vite, plus de risque de magouilles sur les dates de péremption sur le produit.

Mais y a-t-il un écolo dans l'équipage? On ne trouve même plus de bouteille de jus de fruits en verre; le moindre biscuit est emballé individuellement; le moindre fruit est étiqueté.

L'écologie est d'abord l'économie de gaspillage et non l'économie DU gaspillage.

Commentaires

Que l'on cesse de culpabiliser les possesseurs de voitures : ce ne sont pas les pires pollueurs.
Pire : les avions, les camions, les usines, les déchets, dégazages et déversements divers et variés dans la nature.
Et puis, effectivement : les déforestations, les assèchements de cours d'eau pour cause de constructions, les OGM etc., bref toutes les modifications du système naturel de notre planète.
Le raisonnement préconisé est que chacun fasse un effort, chaque citoyen, dans son coin : mais les efforts de ce citoyen sont vains. Parce que l'État et les privés (les Total, les patrons d'avions etc.) sont les pires pollueurs et continueront de polluer tant qu'ils tireront des bénéfices financiers de leurs activités.
Tant que leurs intérêts économiques seront en jeu, rien ne changera.
Alors, "ça" parle de réformes, de "trucs-remèdes" pour sauver la planète : mais c'est nous prendre pour des imbéciles ! C'est juste faire semblant de faire quelque chose afin d'apaiser les plus revendicatifs et qu'ils se taisent.

Écrit par : c'émoi | 23/09/2008

Les commentaires sont fermés.