Avertir le modérateur

11/09/2008

LE SABRE ET LE GOUPILLON

118.jpg"Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance." "Partout où vous agirez, dans les banlieues, dans les institutions, auprès des jeunes, dans le dialogue inter-religieux, dans les universités, je vous soutiendrai. La France a besoin de votre générosité, de votre courage, de votre espérance."

Nicolas Sarkozy.Rome, discours de Latran, 20 déc. 2007.

C'est tellement clair qu'il suffirait à lui même ce discours du Président félon. Notre école de la république ne sait distinguer le bien du mal et seuls le Pape et son armée de vendeurs de mensonges réussiront à ramener les jeunes brebis égarées dans le droit chemin.

Comme ces jeunes que l'on envoie en Afghanistan pour selon le sinistre de la défense "protéger les français". Le bien serait donc de massacrer là-bas pendant que l'on tolère les massacres au Tibet. Mais ces pères de ces jeunes sont fiers de leurs fistons. De bons chrétiens en somme.

Cela mérite bien que le Tsar Kozy 1er aille chercher le souverain poncif à l'aéroport. En toute laïcité, ça va de soi.

L'on tente de faire accepter les fichiers ARDOISE, EDVIGE, CRISTINA. L'on interdit à des badauds d'arborer des drapeaux tibétains (on attend toujours le résultat de l'enquête promise par la flic des flics). La police arrête des journalistes qui filment une manif devant l'Ambassade de Chine ou moleste des journalistes qui filment le centre de rétention de Vincennes et leur vole leurs documents.

Une messe géante aura lieu sur l'Esplanade des Invalides. Le sabre et le goupillon en somme.

Trop c'est trop et il est temps de s'inquièter que la France ne redevienne la fille trainée de l'Eglise.

Tout ça sent le néopétainisme.

23:57 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, pape, laïcité

Commentaires

Tout à fait d'accord avec vous.
L'orientation de la politique du président est très inquiétante... sinon dangereuse...
Les français s'en rendent-ils compte ?
La passivité de la population est grave : pendant ce temps un régime de plus en plus répressif s'installe, sans tambours ni trompettes...
Quel est, au fait, l'intérêt économique de cette visite papale, en grande pompe ?
j'ai de la peine pour le Dalaï Lama qui a été traîté comme un moins que rien : deux poids, deux mesures...
Alors, remuez-vous, français, nom de d... !

Écrit par : c'émoi | 12/09/2008

D'après le blog "La cerise sur l'info", cette petite mascarade coûterait aux contribuables français plus de 3 millions d'euros. Même l'armée est mise à contribution puisque c'est elle qui est allée chercher à Rome les papamobiles.

http://x-pression.20minutes-blogs.fr/archive/2008/09/11/la-messe-de-benoit-xvi-vous-coute-3-millions-€.html#comments

Écrit par : RomainDesbois | 12/09/2008

Les commentaires sont fermés.