Avertir le modérateur

29/09/2015

ELLES NOUS PRENNENT POUR DES PIGEONS!

pigeonBlague.jpeg65 euros le sweat à capuche, 15 à 20 euros le tee-shirt, le tout affublé d'un slogan voire du logo de l'association , le chaland militant se dit que bon, c'est pour la bonne cause. La protection animale ne déroge pas à la règle.

Qu'est ce qui justifie ces prix hors normes?

Certes c'est une source de financement non négligeable mais est-ce vraiment le but? La priorité n'est-elle pas de faire passer un message; de promouvoir ses combats, ses idées? D'autant que faire payer aussi cher des outils de propagande est contreproductif. La majorité des personnes qui soutiennent ce genre d'association n'a pas le sou et se saigne déjà pour la cause. Le sweat à capuche vous le trouvez moitié moins cher aux 3 Suisses (j'ai vérifié). Je ne doute pas cependant que les entreprises de VPC se font largement leur beurre, margeant au minimum par 4; ce qui est la norme dans le domaine de la vente du vêtement. Comment croyez vous qu'en période de soldes , ils puissent vous faire des ristournes de 75%?

Les militants activistes n'aiment pas la critique (panurgisme et doigt sur la couture sont les deux mamelles du grouillot de base). Une tenancière du stand "Animaux en Péril" me certifie sur l'honneur, hargneuse, qu'ils ne font pas de bénéfice sur les produits vendus. Je suis sûr qu'elle en était convaincue (en deux mots je suis sûr aussi). Jamais elle n'a pensé s'informer; le grouillot n'est pas curieux. Mais elle ne savait pas à qui elle avait à faire la bougresse! Parce que bibi il connait un peu pour en avoir financé un paquet de ces trucs là. Y sait qu'au maximum le sweat est acheté entre 6 et 8 euros pièce! Et encore si vous ne commandez pas en grosse quantité et que vous ne savez pas négocier (Les prix sont dégressifs). La marge est donc de dix fois le prix d'achat producteur!!!!

 C'est surtout idiot en fait. A moitié prix (en margeant seulement à 5, c'est quand même 400% de bénéfice) ils en vendraient dix fois plus au minimum et auraient dix fois plus "d'hommes sandwich" dans les rues. Un nervi du même stand; "Animaux en péril" est connu pour sa mouvance fascisante; m'a traité de rigolo mais ne savait pas le prix d'achat de sa marchandise. Passons...

Les associations animales prendraient-elles leurs militants pour des pigeons? C'est tout de suite moins drôle!

Là comme ailleurs , il serait utile d'imposer l'affichage du prix producteur à côté du prix de vente. Cela éviterait qu'on nous vende 8 euros le kilo de cerises achetées 0,30 euro ou encore 120 euros la paire de chaussures coutant 3,50 euros à fabriquer. Et l'on verrait que si le bio est cher c'est pas toujours parce que c'est bio comme l'on verrait que produire en France n'est pas produire à perte. Mais encore faut-il accepter des marges bénéficiaires à un chiffre! Cette mesure pourtant ne coûterait rien à mettre en œuvre et aurait ipso facto un effet baissier sur les prix. Ensuite c'est au consommateur d'accepter ou pas d'acheter mais en connaissance de cause.

 

RomainDesbois

26/09/2015

LE CHÔMAGE BAISSE !

chômage,pôle emploi,assedic,anpe,chômeurs,sarkozy,fillon,hollande,valls,medef,retraitePendant les années pré-sarkoziennes, les éconocastes et les experts de fiction de BFM nous expliquaient que le problème du chômage était dû au fait que l'ANPE n'était pas fusionnée avec l'Assedic. Sarkozy et Fillon dont on n'a pas encore fini d'évaluer les dégâts de leurs funestes entreprises ont donc fusionné pour créer Pôle Emploi. Désorganisant le travail du personnel de ces agences; un peu comme si on avait demandé à un chasseur de devenir aussi boucher et inversement; on entend les mêmes prêcheurs d'apocalypses dénoncer le fait qu'on a fusionné... l'ANPE et les ASSEDIC!!!

Faire et défaire; dire noir un jour et blanc le lendemain; c'est toujours justifier son emploi inutile! L'expert ne souffre pas de la crise, il en vit. Sans crise point besoin d'expertise!!! Tout système qui vit du malheur des autres est un système parasitaire!

 Alors voilà pourquoi, malgré le fait qu'ils disent tous en coeur vouloir baisser le chômage; "tout faire" comme le dirait le citoyen président; rien n'est fait effectivement. Tous ont la bonne excuse: LA CROISSANCE!!!! Désormais j'élimine de mes pôles d'intérêt auditif tous ceux qui prononcent ce mot! Non mais c'est pas écrit "LeFoll tordu" sur mon front!!! Pas de pitié pour les croissants! Yes, en économie je vote Club Dorothée (bon ok je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître)

Les dalton du PS (Vals, Le Guen, Le Roux, Le Foll) n'ont pas entendu parler des 38 000 chômeurs de plus de 60 ans qui ont cotisé suffisamment et doivent attendre le nouvel âge de départ à la retraite mis en place pour combler le trou Fillon des caisses de retraites? Grand saigneur, notre amateur de boucheries à l'arène vient de décider que pour les faire patienter, nous allons leur offrir une prime mensuelle de 300 euros. Au pays des usines à gaz, les Shadok sont au pouvoir!

Oui le chômage baisse!

Ces 38 000 chômeurs seraient légitimes à prendre leur retraite dès aujourd'hui puisqu'ils ont déjà cotisé plus que de raison! Ce n'est hélas que l'arbre d'une forêt de mensonges de masse.

Selon l'INSEE depuis plus de 80 ans peu ou prou il nait 800 000 personnes en France chaque année. Même en exagérant le nombre de morts avant 60 ans; disons pour faire large 100 000 décès par année de naissance; nous avons donc un peu plus de deux millions "d'actifs Fillon" ayant entre 60 et 63 ans.

Revenir au minimum à la retraite à 60 ans avec 37 ans et demi de cotisation ferait baisser ipso facto d'au moins deux millions le nombre de chômeurs. Effet kiss cool supplémentaire, cela augmenterait le pouvoir d'achat de nombre d'entre nous qui sont coincés derrière l'ancien qui tarde à laisser sa place au boulot. Car c'est ainsi que fonctionnent beaucoup d'entreprises , c'est le second qui prend la place du premier et ainsi de suite jusqu'au plus jeune embauché au bas de l'échelle. Les entreprises s'en mordent les doigts d'ailleurs du recul de l'âge de départ à la retraite car le fait de garder plus longtemps les anciens pèse lourd sur la masse salariale; les salaires étant en général plus élevés en fin de carrière. Ils n'avaient pas pensé à ça nos éconocastes ?

En attendant de mettre en place un revenu d'existence inconditionnel  vous qui passez sans me voir, arrêtez vous pour lire ce billet sans valeur fiduciaire! Et si vous avez encore un peu de temps de cerveau disponible entre deux pubs lisez et commentez ma proposition de réforme sur les retraites.

 Retraites: ma révolution

J'ajoute pour répondre à la sempiternelle réflexion sur le financement des retraites:

1) une augmentation en moyenne de 1% de tous les salaires suffit à combler le trou de 10 milliards annuels de la CNAV

2) plus de un milliard d'heures travaillées ne sont pas payées et donc sur lesquelles aucune cotisation n'est prélevée. (travail non payé, offert par l'employé, différent des heures supp et du travail au noir)

3) le transfert de chômeurs vers la retraite doit évidemment s'accompagner du transfert de charges. On peut donc baisser les cotises chômage et augmenter les cotises retraite de l'équivalent. Le bonus est que ces chômeurs qui entreront dans la carrière quand leurs ainés n'y seront plus vont aussi cotiser pour les retraites, ce qu'ils ne font pas en tant que chômeurs.

C'est ce qu'on appelle un cercle vertueux, encore faut-il prendre le bon bout de la pelote de laine! Au lieu de filer un mauvais coton!

 

RomainDesbois

07/09/2015

AYLAN: OU SONT LES "JE SUIS CHARLIE"?

aylan,je suis charlie,refugies,republique,migrants,sdf,dal10 000 selon la police, plus personne selon moi (en tous cas 2 heures après le début de ce grand rassemblement humaniste). Comment ne pas faire la comparaison avec le supposé grand élan de coeur des français après le massacre des clients de l'HyperCasher et de mes amis de Charlie Hebdo!

Bah oui ! Je n'y étais pas en janvier sentant bien quelque chose de pas très clair dans ce mouvement "spontané". Hélas le petit Aylan m'a donné raison; les "Je suis Charlie" ne se sont pas transformés en "Je suis Aylan". La première motivation de la manif du 11 janvier était bien d'abord la peur pour nos propres fesses. Samedi dernier ok les vrais , les sincères, étaient là ! Ho purée on a bien dégraissé le mammouth des hypocrites! J'avais oublié qu'on était dans une société du jetable, du gaspillage . Comme on a jeté ces humains à la mer; comme on gaspille leurs ressources naturelles.

Quelle différence?

Et le comble du cynisme, pendant que des gens meurent, on débat pour savoir combien on va accepter d'en sauver, poussant même l'indécence de parler de quota ou de faire le tri sur les bons et les mauvais réfugiés! Mais putain de merde vous souvenez vous avoir signé il y a plus de 50 ans la charte des droits de l'humain (l'Homme) de l'ONU!

http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Alors rafraichissez vous la mémoire! au moins le préambule et l'article premier! et si vous avez encore un peu de couilles lisez l'article 18.

 

Un état respectable est celui qui respecte ses engagements! J'exige que l'on accueille tous les réfugiés du monde dans mon pays la France! Car la France n'appartient pas qu'aux membres du FN ou à tous les fachos de "Les ripoublicains" néopétainistes! Vous remarquerez que la plupart de ceux qui veulent fermer les frontières ont le crucifix en bandoulière? Guère plus fréquentables que les nazislamistes. "Je ne me comporte pas plus mal que ceux qui ont la foi" chantait Brassens. Il avait déjà tout dit. Et je rajouterai que le minimum que l'on l'on puisse attendre d'un croyant est qu'il ne soit pas de mauvaise foi.

On sait trouver 10 milliards pour les JO de 2024 et on ne saurait pas trouver quelques centaines de millions pour sauver des vies? Tant qu'il y aura de l'argent pour le superflu vous ne me ferez pas croire qu'il manque pour l'essentiel!

 

aylan,je suis charlie,refugies,republique,migrants,sdf,dal

Nous savons que ce petit petit bout n'est ni le premier ni le dernier à être victime de ses semblables, mais nous avons:

1 Le droit de savoir

2 le devoir d'informer

3 l'obligation d'agir.

Chaque vie épargnée est un peu de liberté gagnée!

Citoyen Hollande, citoyen Valls, l'Histoire vous regarde et vous jugera!

RomainDesbois

 

23/08/2015

UN SAMEDI PLACE DE LA REPUBLIQUE

république,sea sheperd, animaux,dal,côte d'ivoire,potection animale,explusés,démocratie,spécismeTrois à quatre cents personnes étaient présentes à la manifestation organisée par Sea Sheperd contre le massacre des dauphins des îles Féroé. Seulement quatre cents en ce mois d'Aout d'un Paris déserté mais beaucoup de jeunes. Pendant que les participants se positionnaient pour la mise en scène médiatique, des cris de dauphins commencèrent à percer la chaleur d'une place sans ombre. Puis les écrans devant la scène se mirent à diffuser les films des massacres. Je suis pris alors d'un profond malaise! Les manifestants se rassemblaient pour assister au massacre avec une sorte de fascination qui me semblait alors morbide et malsaine.  Je refusais de voir à nouveau cette horreur et crois être pratiquement le seul à tourner le dos aux écrans.

Puis vint sur scène la présidente de Sea Shepherd France nous rappeler sans émotion ni colère perceptible la raison de notre présence içi. Suit le témoignage d'une activiste de Sea Shepherd traduite d'une manière très approximative et amatrice; la dureté des propos avec force détails contrastait avec le ton monocorde et désincarné. Ensuite on nous annonça une surprise. Un ami de la cause, humoriste, allait nous "détendre un peu". Étonnement de ma part; je ne me suis pas déplacé pour assister à un stand up d'un comique plus que débutant qui plus est! Au bout de cinq minutes je décide de partir. Pendant ces deux heures je n'aurais pas eu le loisir de voir Paul Watson à l'abri d'une tente , non loin des deux gros groupes électrogènes qui enfumaient la place surchauffée. Il a dû intervenir plus tard devant j'espère une foule plus nombreuse.

Ce samedi la place de la république se partageait en trois groupes, les défenseurs des animaux, des opposants au régime ivoirien en place et une tente du DAL (droit au logement) qui défendait les expulsés, ces citoyens à qui l'on refuse dans l'un des pays les plus riches du monde le droit inaliénable d'avoir un toit. Chacun dans son coin, semblant les uns et les autres ne pas se soucier des autres combats. Je me suis pris à imaginer une autre vision plus proche de ma perception des choses. J'aurais aimé que tous ensemble nous allions tour à tour rejoindre les autres, ne serait ce que pour s'informer et être solidaires.

Car en fait nous menons tous un même combat celui contre l'oppression.

Ce samedi place de la république, nous étions tous Charlie mais chacun pour sa cause. A la différence peut-être que les défenseurs des animaux se battent pour le droit des autres pas pour leurs propres droits.

RomainDesbois

30/07/2015

PAS DE CALAIS OU CAS DE PALAIS?

IMMIGRATION:
69.jpgLe monde marche sur la tête, schizophrénie totale!
Pendant que des milliers de gens se noient en essayant de trouver une vie meilleure hors de leur pays de naissance, que l'on repousse les survivants, trois mille personnes au nord de la France souhaitent nous quitter et sont prisonniers de notre pays! Mais dans quel monde vivons-nous?
Les humains naissent libres et égaux en droit... Rappelons le autant de fois qu'il sera nécessaire de le faire! La politique nauséabonde de l'immigration choisie (par l'Etat) est une violation de notre constitution !
Étrangement (mais est-ce si étrange que ça) ceux qui veulent fermer les frontières sont souvent ceux qui portent leur crucifix en bandoulière.
Mais se préoccupent-ils seulement des causes? La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais encore faut-il qu'elle n'y contribue pas!
Entre les guerres militaires et les guerres économiques, oui nous y prenons bien plus que notre part. Qui a dit que la guerre était une autre façon de faire de l'économie déjà ?
Savez vous que nous subventionnons nos exploiteurs "éleveurs" afin qu'ils puissent exporter au moindre coût et concurrencer les autochtones d'Afrique ou d'ailleurs? Savez-vous que lorsque vous donnez des fringues neuves ou quasi neuves à Emmaüs , cette association les revend sur les marchés d'Abidjan ou d'ailleurs, à vil prix, mettant sur la paille  les artisans locaux? Pour avoir une balance excédentaire nous subventionnons à tout va! Quelle imbécilité et hérésie économiques! Car la balance pourra toujours être positive si on oublie de déduire les centaines de milliards dépensés pour cela; avec les conséquences animales humaines et non humaines, écologiques, économiques que cela entraine!
Cessons de nourrir des coucous dans notre nid ! Non  la misère n'est pas plus facile au soleil!
Et en plus on chipote pour savoir si on va accueillir 10, 20 voire 30 mille personnes de plus? Nous européens qui vivons dans la région la plus riche du monde, on ne pourrait pas faire aussi bien que le Liban dont 25% de sa population sont des réfugiés?
Honte à nous!
Ce n'est pas en durcissant les lois et les règles que l'on réglera le problème bien au contraire. Plus il est difficile d'immigrer et plus ceux qui réussissent à le faire seront contraints de rester alors que la majorité ne demande qu'à repartir dès qu'il ont retrouvé meilleur fortune. Moralité, comme les lois les contraignent à rester sous peine de ne plus pouvoir revenir, ils rencontrent l'amour; font des enfants; s'installent. La vie quoi!
Et une fois installés, que les enfants sont nés en France, cela devient inextricable pour les parents de penser retourner au pays. Quel expatrié n'a pas connu ce dilemme du retour écartelé, entre retrouver ses racines et devoir laisser ses enfants , sa famille, ses amis.
Parce qu'au delà des chiffres on oublie trop souvent que l'on parle d'êtres sensibles, de chair et de sang! Trop souvent de sang....

RomainDesbois